Christian Gottfried Daniel Nees von Esenbeck

Christian Gottfried Daniel Nees von Esenbeck est un botaniste et un zoologiste allemand, né le à Reichelsheim, un petit village d'Odenwaldkreis dans le sud de la province de Hesse, mort le à Breslau (aujourd'hui Wrocław en Pologne).

Pour les articles homonymes, voir Nees von Esenbeck.

Carrière

Après son doctorat de médecine en 1800, il enseigne la botanique à l'université d'Erlangen en 1818, puis à Bonn en 1819, et à Berlin en 1848. Il dirige le Jardin botanique d'Erlangen puis fonde et dirige celui de Bonn (de 1818 à 1830). En 1816, il rejoint l'Académie Leopoldina, l'une des plus prestigieuses sociétés savantes d'Europe. En 1818, il devient président de l'Académie Leopoldina, fonction qu'il conserve jusqu'à sa mort.

Il est notamment l'auteur de Handbuch der Botanik (deux volumes, 1820-1822), Bryologia Germanica (deux volumes, 1823-1831), Naturgeschichte der europaïschen Lebermoose (quatre volumes, 1833-1838) et Hymenopterorum Ichneumonibus affnium, Monographiae, genera Europaea et species illustrantes (deux volumes, 1834).

Il étudie particulièrement les algues d'eaux douces et les champignons. Il possédait également une importante collection d’insectes.

En 1848, il s'implique dans la vie politique de son pays. En raison de son opposition au gouvernement, celui-ci lui retire son poste de professeur et sa pension. Nees von Esenbeck meurt dans une très grande pauvreté.

Il est le frère de Theodor Friedrich Ludwig Nees von Esenbeck (1787-1837), botaniste et pharmacologiste allemand.

Source

  • Stefan Vidal (2005). The history of Hymenopteran parasitoid research in Germany, Biological Control, 32 : 25-33. (ISSN 1049-9644)

Liens externes

Nees est l’abréviation botanique standard de Christian Gottfried Daniel Nees von Esenbeck.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

  • Portail de la botanique
  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail de la phycologie
  • Portail de l’entomologie
  • Portail de la zoologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.