Christophe Ier de Bade

Christophe Ier de Bade (en allemand, Christoph von Baden), né le et mort le à Hohenbaden.

Pour les articles homonymes, voir Christophe Ier.
Christophe Ier de Bade
Christophe Ier de Bade
Titre de noblesse
Margrave
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Dirigeant
Famille
Père
Mère
Catherine d'Autriche (en)
Fratrie
Margaret de Bade (d)
Albert de Bade
Katharina de Bade (d)
Zimburg de Bade (d)
Frederick IV de Bade (en)
Conjointe
Ottilie de Katzenelnbogen (en)
Enfants
Béatrice de Bade
Charles de Bade (d)
Maria de Baden (d)
Christophe de Bade (d)
Wolfgang de Bade (d)
Rodolphe de Bade (d)
Jean de Bade (d)
Ottilie de Bade (d)
Sibylle de Bade (en)
Jacques de Bade (en)
Rosine de Bade (d)
Bernard IV de Bade
Ernest de Bade-Durlach
Philippe Ier de Bade
Georges de Bade (d)
Autres informations
Distinction
Christophe Ier de Bade

Il fut margrave de Bade de 1475 à 1515.

Famille

Fils de Charles Ier de Bade et de Catherine d'Autriche (en).

Christophe Ier de Bade épousa le Ottilie de Katzenelnbogen (en) (1451-1517), fille de Philippe II de Katzenelnbogen et de Ottilie de Nassau-Dillenbourg.

Quinze enfants sont nés de cette union :

Biographie

Christophe Ier de Bade appartint à la première branche de la Maison de Bade, elle-même issue de la première branche de la maison de Zähringen. En 1492 il acquiert Rodemarchern et en 1497 Lahr-Mahlberg et finalement en 1503 à la mort sans héritier masculin de son lointain cousin Philippe de Hochberg, dernier représentant male de la lignée cadette issue de Henri Ier de Bade-Hachberg, fils cadet de Hermann IV de Bade il hérite de Sausenberg et de Badonviller.

En 1515 avant sa mort, Christophe Ier de Bade divise ses possessions entre ses trois fils Bernard IV de Bade, Philippe de Bade et Ernest de Bade. Ainsi Bernard IV de Bade fonda la lignée de Bade-Baden dite lignée Bernardine éteinte en 1771, son frère Ernest de Bade fonda la lignée des Bade-Durlach dite lignée Ernestine. Cette lignée appartint à la quatrième branche de la Maison ducale de Bade. Christophe Ier fit ériger un nouveau château à Hohenbaden sur le Florentinerberg.

Sources

  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail du Bade-Wurtemberg
  • Portail de la monarchie
  • Portail de la Renaissance
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.