Christopher Soames

Arthur Christopher John Soames, Baron Soames, né le et mort le , est un homme politique britannique, surnommé "le chimp" (le chimpanzé) par son beau-père, Churchill, pour évoquer son apparence physique.

Pour les articles homonymes, voir Soames.
Christopher Soames
Fonctions
Gouverneur de Rhodésie du Sud
-
Humphrey Gibbs (en)
Lord président du Conseil
-
Leader de la Chambre des lords
-
Fred Peart, Baron Peart (en)
Commissaire européen au commerce
-
Commissaire européen chargé des relations extérieures
-
Ambassadeur du Royaume-Uni en France
-
Patrick Reilly (en)
Edward Tomkins (en)
Secrétaire d'État des Affaires étrangères du cabinet fantôme
-
Représentant de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (d)
-
Membre du 43e Parlement du Royaume-Uni (d)
Bedford (d)
-
Ministre de l'Agriculture, de la Pêche et de l'Alimentation
-
John Hare (en)
Fred Peart, Baron Peart (en)
Membre du 42e Parlement du Royaume-Uni (d)
Bedford (d)
-
Secrétaire d'État à la Guerre
-
John Hare (en)
Membre du 41e Parlement du Royaume-Uni (d)
Bedford (d)
-
Membre du 40e Parlement du Royaume-Uni (d)
Bedford (d)
-
Membre du 39e Parlement du Royaume-Uni (d)
Bedford (d)
-
Membre du Conseil privé du Royaume-Uni
Membre de la Chambre des lords
Biographie
Naissance

Penn (en)
Décès
(à 66 ans)
Odiham
Sépulture
St Martin's Church (en)
Nationalités
Britannique, Britannique (jusqu'au )
Formation
West Downs School (en)
Activités
Père
Arthur Granville Soames (en)
Mère
Hope Mary Woodbine Parish (d)
Conjointe
Enfants
Nicholas Soames
Charlotte Clementine Soames (d)
Rupert Soames
Emma Soames
Jeremy Bernard Soames (d)
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Membre de
Arme
Conflit
Distinctions
Titre honorifique
Le très honorable
Vue de la sépulture.

Biographie

Gendre de Winston Churchill par son mariage en 1947 avec sa fille Mary, qu'il a rencontrée à l'ambassade du Royaume-Uni à Paris, où il était adjoint à l’attaché militaire après avoir été agent de liaison avec les Forces françaises libres en qualité d'officier des Coldstream Guards.

Un ulcère du duodénum qui se déclare au cours de leur voyage de noces en Suisse le fera réformer de l’armée. Churchill lui propose dans un premier temps des fonctions où il connaîtra un succès incontestable : il prendra en mains la gestion des terres agricoles et du cheptel de Chartwell, logeant à Chartwell Farm avec Mary et les enfants qui ne tarderont pas à arriver. En même temps, Churchill favorise son entrée dans la carrière politique, bien sûr au sein du Parti conservateur. Il y connaîtra là aussi un plein succès, et agira souvent officieusement au nom de son prestigieux beau-père vieillissant, qui lui accorde une confiance totale, aussi bien pour gérer ses affaires financières que ses relations avec la presse et le parti. On a pu dire que Soames était pour Churchill le fils qu'il aurait rêvé d'avoir.

Député de Bedford (1950-1966), Secrétaire d'État à la Guerre (1958-1960), ministre de l'agriculture (1960-1964), ambassadeur du Royaume-Uni en France (1968-1972), commissaire européen (1973-1977), il est aussi dernier gouverneur de Rhodésie du Sud (1979-1980, nommé par Margaret Thatcher) qu'il conduira à l'indépendance sous le nom de Zimbabwe sans bain de sang après quelque vingt ans de tergiversations. Surtout connu en France pour "l'affaire Soames" (une machination du ministère britannique des Affaires étrangères, alors anti-"européen", contre sa tentative de rapprochement avec le général de Gaulle en 1969 sur l'entrée du Royaume-Uni dans le "marché commun"), il avait été élevé à la pairie non héréditaire en 1978 avec le titre de baron Soames.

De retour de l'ex-Rhodésie, il quitte la politique pour la haute finance et la Cité de Londres, mais cette nouvelle carrière est brutalement interrompue à l’âge de soixante-six ans par une affection mortelle du pancréas.

Il est le père de (sir) Nicholas Soames, Emma Soames et Rupert Soames notamment.


Bibliographie

  • Antoine Capet, Churchill : Le dictionnaire. Paris : Perrin, 2018 (862 p.), Rubrique "Soames, Christopher", p. 49-50.
  • Claire Sanderson, Perfide Albion ? L’affaire Soames et les arcanes de la diplomatie britannique. Paris: Publications de la Sorbonne, 2011.

Liens externes

  • Portail de la politique britannique
  • Portail de l’Union européenne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.