Christos Sirros

Christos Sirros, né le à Athènes, est un homme politique québécois. Député à l'Assemblée nationale du Québec de 1981 à 2004, il est délégué général du Québec à l'étranger de 2004 à 2017.

Christos Sirros
Fonctions
Délégué général du Québec à Londres
Prédécesseur Stéphane Paquet
Successeur John Coleman
Délégué général du Québec à Bruxelles
Prédécesseur Nicole Stafford
Successeur Caroline Émond
Ministre des Ressources naturelles du Québec
Prédécesseur Lise Bacon
Successeur François Gendron
Député de Laurier-Dorion
Prédécesseur Nouvelle circonscription
Successeur Elsie Lefebvre
Député de Laurier
Prédécesseur André Marchand
Successeur Circonscription abolie
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Athènes,
 Royaume de Grèce
Parti politique Parti libéral du Québec
Diplômé de Université McGill
Profession Éducateur

Biographie

Jeunesse et études

Christos Sirros est diplômé en commerce et en éducation à l'Université McGill. Il est enseignant dans les années 1970 ainsi que bénévole pour le YMCA. Sirros se présente pour la première fois aux élections 1976, et il est défait comme candidat du Parti de l'alliance démocratique.

Député et ministre

Il est élu pour la première fois dans Laurier lors de l'élection québécoise de 1981, remportée par le Parti québécois. Sirros est successivement réélu aux élections de 1985, 1989, 1994, 1998 et 2003.

Sirros a notamment occupé les fonctions de ministre aux Affaires autochtones sous Robert Bourassa et ministre des Ressources naturelles sous le gouvernement de Daniel Johnson. À son départ de sa carrière parlementaire, il était le vice-président de l'Assemblée nationale du Québec dans le gouvernement Charest.

L'élection partielle qui suivit son départ fut remportée par la péquiste Elsie Lefebvre, âgée de vingt-cinq ans.

Délégué général

Il est délégué général du Québec à Bruxelles de 2002 à 2013 puis délégué général du Québec à Londres de 2014 à 2017.

Il quitte pour la retraite en [1].

Le fonds d'archives de Christos Sirros est conservé au centre d'archives de Montréal de Bibliothèque et Archives nationales du Québec[2].

Notes et références

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la politique québécoise
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.