Cinq fruits et légumes par jour

La recommandation de manger cinq fruits et légumes par jour fait l'objet de campagnes dans de nombreux pays comme le Japon, l'Allemagne, la France, les États-Unis, la Suisse ou encore le Royaume-Uni. Elle repose sur une recommandation émise par l'Organisation mondiale de la santé en 2003 et préconisant de manger 400 grammes de fruits et légumes par jour[1],[2],[3].

En France

En France, l'unité de compte est définie comme une portion de l'ordre de 100 grammes. Ainsi, une portion correspond à cinq fraises ou à une soupe individuelle[4].

Une campagne de prophylaxie est lancée par le gouvernement français en 2007, dans le cadre du Programme national nutrition santé (PNNS). Elle a pour slogan « Mangez cinq fruits et légumes par jour ».

La campagne de sensibilisation vise à inciter la population française à augmenter sa consommation de fruits et légumes frais, généralement considérée comme insuffisante à couvrir ses besoins journaliers. Elle prévoit notamment que les messages publicitaires promouvant des aliments ou des boissons doivent contenir des messages de prévention tels que « Pour votre santé, mangez au moins cinq fruits et légumes par jour »[5].

En Suisse

En Australie

La recommandation officielle est de deux fruits et cinq légumes par jour[6].

Divergences

Au Canada, les recommandations varient en fonction de l'âge et du sexe. À titre d'exemple, pour un enfant de 2 ou 3 ans sont recommandées quatre portions, contre dix pour un homme entre 19 et 50 ans[7].

À Singapour, la recommandation du ministère de la santé préconise de manger deux fruits et deux légumes par jour[8].

Critiques

Argument sanitaire

La recommandation de manger cinq fruits et légumes par jour serait insuffisante, d'après les conclusions d'une étude de 12 ans menée par l'University College de Londres[6],[9],[10]. L'étude recommande de manger le double, soit dix fruits et légumes par jour. Les légumes auraient un effet favorable très supérieur à celui des fruits, et les jus de fruit n'auraient aucun effet favorable.

Argument économique

D'après une étude de l'association Familles rurales, les familles défavorisées peuvent difficilement se permettre de respecter cette préconisation. Une famille de quatre personnes devrait lui consacrer chaque mois entre 117 € (panier le plus économique) et 222 € (panier 100 % bio). Cela représente entre 10 et 18 % du SMIC[11].

Références

  1. (en) « 5 a day all over the world? », sur askforevidence.org (consulté le 3 septembre 2019).
  2. « La FAO et l’OMS annoncent des mesures communes pour promouvoir la consommation de fruits et de légumes », sur who.int, (consulté le 3 septembre 2019).
  3. « Promouvoir la consommation de fruits et légumes dans le monde », sur who.int (consulté le 3 septembre 2019).
  4. « Fruits et légumes : au moins 5 par jour », sur mangerbouger.fr, Institut national de prévention et d’éducation pour la santé.
  5. Arrêté du 27 février 2007 fixant les conditions relatives aux informations à caractère sanitaire devant accompagner les messages publicitaires ou promotionnels en faveur de certains aliments et boissons.
  6. (en-GB) Sarah Knapton, « Healthy diet means 10 portions of fruit and vegetables per day, not five », Telegraph, (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 1er juin 2019).
  7. « Nombre de portions du Guide alimentaire recommandé chaque jour », sur canada.ca (consulté le 3 septembre 2019).
  8. (en) « Fruits and Veggies », sur healthhub.sg (consulté le 3 septembre 2019).
  9. (en) « UCL study finds new evidence linking fruit and vegetable consumption with lower mortality », sur ucl.ac.uk (consulté le 14 octobre 2019)
  10. (en) « Fruit and vegetable consumption and mortality from all causes, cardiovascular disease, and cancer: systematic review and dose-response meta-analysis of prospective cohort studies », sur bmj.com (consulté le 14 octobre 2019)
  11. « La lourde addition des cinq fruits et légumes par jour », La Croix, (lire en ligne).

Voir aussi

  • Portail de la médecine
  • Alimentation et gastronomie
  • Alimentation et gastronomie
  • Portail de la société
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.