Circuit Het Nieuwsblad

Le Circuit Het Nieuwsblad (Omloop Het Nieuwsblad en néerlandais) est une course cycliste sur route disputée dans les Ardennes flamandes, en Belgique. Créé en 1945, il s'est appelé Circuit Het Volk jusqu'en 2008. Il est disputé annuellement en début de saison (fin février - début mars), durant le même week-end que Kuurne-Bruxelles-Kuurne. Il s'agit de la course d'ouverture de la saison cycliste belge, ainsi que la première épreuve dans le Nord-Ouest de l'Europe, ce qui lui confère un certain prestige[1]. Le départ est situé à Gand et l'arrivée à Ninove. De 1996 à 2007, la course se termine à Lokeren. Entre 2005 et 2016, elle est classée comme un événement de classe 1.HC dans l'UCI Europe Tour et est organisée par Flanders Classics. La course intègre le calendrier UCI World Tour en 2017.

Pour les articles homonymes, voir Het Nieuwsblad.
Pour la course espoirs, voir Circuit Het Nieuwsblad espoirs ; pour la course féminine, voir Circuit Het Nieuwsblad féminin
Circuit Het Nieuwsblad
Omloop Het Nieuwsblad (nl)
Tom Boonen au départ de l'édition 2009
Généralités
Sport Cyclisme sur route
Création 1945
Organisateur(s) Flanders Classics
Éditions 75 (en 2020)
Catégorie UCI World Tour
Type / Format Semi-classique flandrienne
Périodicité Annuelle (février-mars)
Lieu(x) Belgique
 Province de Flandre-Orientale
Statut des participants Professionnel
Directeur Wim Van Herreweghe
Site web officiel omloop.nieuwsblad.be

Palmarès
Tenant du titre Jasper Stuyven
Plus titré(s) Ernest Sterckx
Joseph Bruyère
Peter Van Petegem
(3 victoires)
Pour la dernière compétition voir :
Circuit Het Nieuwsblad 2020

Le Circuit Het Nieuwsblad est rendu difficile par ses secteurs pavés et les monts des Ardennes flamandes, également empruntés par le Tour des Flandres. En raison de sa position dans le calendrier, la course est généralement disputée avec des conditions météorologiques froides, qui contraste avec les courses par étapes de début de saison du Moyen-Orient et en Europe du Sud[2].

Depuis 2006, une épreuve féminine est également disputée le même jour, sur une distance d'environ 130 kilomètres.

En 2009, le Circuit Het Volk devient le Circuit Het Nieuwsblad, en raison de la fusion des quotidiens Het Volk et Het Nieuwsblad. La première édition sous ce nom est disputée le , et voit le retour du mur de Grammont dans le parcours de la course[3].

Le Circuit Het Nieuwsblad espoirs a lieu fin juin ou début juillet de chaque année, et est réservé aux espoirs (moins de 23 ans) et aux coureurs amateurs.

Histoire

Circuit Het Volk

La course est créée en 1945 sous le nom d'« Omloop van Vlaanderen » (Circuit des Flandres). L'événement est initié par le journal flamand Het Volk, en réponse au journal rival le Het Nieuwsblad et sa célèbre classique, le Tour des Flandres. Le Het Volk, journal de gauche, veut lancer une nouvelle épreuve cycliste en Flandre, une course rivale, parce qu'il considère le Tour des Flandres trop proche des nazis[n 1],[4] Les Allemands ont non seulement autorisé et apprécié la course, mais ils ont également aidé la police sur la parcours[5],[6]. L'organisateur du Ronde prétend de son côté que le nom est trop proche du leur — en néerlandais, il y a peu de différence entre Ronde et Omloop. La fédération cycliste belge, demande finalement au journal Het Volk de changer le nom de l'événement. Cette course devient donc le Circuit Het Volk[n 2].

En 2009, les anciens journaux rivaux Het Volk et Het Nieuwsblad fusionnent, la course est alors renommée Circuit Het Nieuwsblad pour sa 64e édition[7],[n 3].

Course hivernale

En raison de son placement en début de saison du calendrier cycliste, la course est parfois affectée par des conditions froides et hivernales[2]. Au cours de son histoire, trois éditions sont annulées. Sans lien avec le mauvais temps, la course 1960 n'est pas disputée à la suite d'un désaccord entre les organisateurs et l'UCI. L'UCI avait donné de meilleurs dates à d'autres courses belges, incitant le Het Volk à annuler la course en signe de protestation. En 1986 et 2004, les organisateurs sont contraints d'annuler la course, la neige et les températures glaciales rendant le parcours trop dangereux et la sécurité des coureurs ne pouvant plus être garanti. L'édition 1971 est reportée en raison de la neige et se déroule trois semaines plus tard. Dans les temps modernes, les organisateurs comptent beaucoup sur les prévisions météorologiques pour ajuster le parcours si les ascensions pavées sont considérées comme dangereuses.

Course d'ouverture

Traditionnellement, la course servant d'ouverture de la saison cycliste belge, elle revêt une importance particulière pour les cyclistes belges. Tout au long de son histoire, les coureurs belges, habitués au froid et aidés par leurs supporters, ont dominé la course. Les Belges ont remporté 55 des 71 éditions, bien que, le statut international de la course grandissant, ils ont seulement remporté quatre des onze éditions entre 2006 et 2016. En 1948, l'icône cycliste italienne Fausto Coppi remporte la course, mais est disqualifié en raison d'un changement de roue illégal[n 4].

Le record de victoires est de trois, partagé par Joseph Bruyère, Ernest Sterckx et Peter van Petegem. Bruyère détient le record de la moyenne la plus rapide (43,35 km/h) pour sa victoire de 1975. Les autres gagnants notables sont Eddy Merckx, Roger De Vlaeminck, Freddy Maertens, Johan Museeuw, Philippe Gilbert, Thor Hushovd et Greg Van Avermaet.

Roger De Vlaeminck remporte la course à deux reprises et à dix ans d'intervalle. Sa victoire en 1969 est son premier succès chez les professionnels. Deux ans plus tard, Eddy Merckx s'impose avec 1 minute et 53 secondes d'avance sur Roger Rosiers, soit le plus grand écart. En 1977, Freddy Maertens reste le seul coureur à s'être imposé avec le maillot arc-en-ciel de champion du monde en titre[8].

Parmi les éditions notables, en 2008 Philippe Gilbert s'impose en solitaire après avoir attaquer dans l'Eikenberg à plus de 50 kilomètres de l'arrivée. En 2013, la course est disputée dans des conditions glaciales et voit la victoire de l'Italien Luca Paolini dans un sprint à deux avec Stijn Vandenbergh. L'édition 2015 est marquée par son final où Ian Stannard est opposé à trois coureurs de l'équipe Etixx-Quick Step, mais parvient à les lâcher et à les devancer tous les trois.

En 2017, la course intègre le calendrier de l'UCI World Tour, le plus haut niveau du cyclisme sur route.

Parcours

Parcours de l'édition 2015

Généralement, jusqu'en 2017, le Circuit Het Nieuwsblad commence à Gand, Flandre orientale, puis aborde les Ardennes flamandes dans le sud de la province, avec de nombreuses petites côtes, avant de retourner à Gand[9]. De 1996 à 2007, l'arrivée est à Lokeren, à 20 km à l'Est de Gand.

C'est lors de l'édition 1950 de l'épreuve que le Mur de Grammont est grimpé pour la première fois en course, soit avant le Tour des Flandres qui l'a rendu célèbre[8].

Avec ses 200 kilomètres et ses 13 ascensions dans les zones vallonnées, le parcours est difficile et ardu. En outre, comme dans toutes les classiques flandriennes, on retrouve plusieurs secteurs pavés plats[2]. En dépit des changements d'une années à l'autre, plusieurs monts sont régulièrement empruntés par la course : Leberg, Berendries, Taaienberg, Mur de Grammont, Eikenberg et Molenberg. En raison de son parcours vallonné dans les Ardennes flamandes, la course est de même nature que le Tour des Flandres, et est souvent utilisée comme préparation pour le grand événement qui a lieu cinq semaines plus tard. L'édition 2016 dispose d'une nouvelle montée, le Boembekeberg, en remplacement du Molenberg, qui est supprimé en raison de travaux[9].

Le départ officiel et l'arrivée sont traditionnellement situés sur la grande place de Gand, place Saint-Pierre (nl) ; cependant, tous les sept ans, quand Pâques arrive tôt dans l'année, la place est réservée pour la mi-carême annuelle et les organisateurs doivent trouver des endroits différents. En 2016, les organisateurs ont choisi le Parc de la Citadelle, à côté du vélodrome Kuipke (en), comme lieu de départ. L'arrivée se trouve sur la voie Émile Clauslaan, près du lieu de départ[10].

En 2018, la ligne d'arrivée est déplacée de Gand, son emplacement traditionnel, à Meerbeke, qui accueillait l'arrivée du Tour des Flandres jusqu'en 2011. En 2019, pour des raisons logistiques, elle est à nouveau déplacée dans la localité voisine de Ninove. Le Molenberg joue un rôle stratégique plus important après avoir été placé à 40 kilomètres de l'arrivée, tandis que le Mur de Grammont et le Bosberg sont les derniers monts escaladés de l'épreuve[11].


Palmarès

Podiums

Podium de l'édition 2015 du Circuit Het Nieuwsblad : Niki Terpstra (2e), Ian Stannard (1er) et Tom Boonen (3e).
Podium de l'édition 2016 du Circuit Het Nieuwsblad : Peter Sagan (2e), Greg Van Avermaet (1er) et Tiesj Benoot (3e).
AnnéeVainqueurDeuxièmeTroisième
Circuit des Flandres
1945 Jean Bogaerts[12] Maurice Desimpelaere Robert Van Eenaeme
1946 André Pieters Marcel Rijckaert Emmanuel Thoma
Circuit Het Volk
1947 Albert Sercu Emiel Faignaert Achiel Buysse
1948 Sylvain Grysolle Fausto Coppi Marcel Hendrickx
1949 André Declerck Frans Leenen Maurice Mollin
1950 André Declerck Maurice Meersman Albéric Schotte
1951 Jean Bogaerts Lionel Van Brabant Raymond Impanis
1952 Ernest Sterckx Raymond Impanis André Declerck
1953 Ernest Sterckx Maurice Mollin Marcel Rijckaert
1954 Karel De Baere Roger De Corte Jan De Valck
1955 Lode Anthonis André Rosseel André Vlayen
1956 Ernest Sterckx Albéric Schotte Leopold Schaeken
1957 Norbert Kerckhove Pino Cerami Leon Van Daele
1958 Joseph Planckaert Rik Van Looy Roger De Corte
1959 Seamus Elliott Alfred De Bruyne Théo Dingens
Non disputé en 1960
1961 Arthur Decabooter Frans Schoubben Georges Decraeye
1962 Robert De Middeleir Jean-Baptiste Claes Roger De Coninck
1963 René Van Meenen Ludo Janssens Jean-Baptiste Claes
1964 Frans Melckenbeeck Arthur Decabooter Yvo Molenaers
1965 Noël De Pauw Marcel Vanden Bogaert Jos van der Vleuten
1966 Jo de Roo Walter Godefroot Eddy Merckx
1967 Willy Vekemans Joseph Spruyt Edward Sels
1968 Herman Van Springel Rolf Wolfshohl Bernard Van De Kerckhove
1969 Roger De Vlaeminck Daniel Van Ryckeghem Valere Van Sweevelt
1970 Frans Verbeeck Roger Rosiers André Dierickx
1971 Eddy Merckx Roger Rosiers Noël Vantyghem
1972 Frans Verbeeck André Dierickx Eddy Merckx
1973 Eddy Merckx Roger De Vlaeminck Albert Van Vlierberghe
1974 Joseph Bruyère Patrick Sercu Rik Van Linden
1975 Joseph Bruyère Patrick Sercu José De Cauwer
1976 Willem Peeters Hennie Kuiper Patrick Sercu
1977 Freddy Maertens Jan Raas Ludo Peeters
1978 Freddy Maertens Alfons van Katwijk Jan Raas
1979 Roger De Vlaeminck Jan Raas Frank Hoste
1980 Joseph Bruyère Walter Planckaert Sean Kelly
1981 Jan Raas Gilbert Duclos-Lassalle Jean-Luc Vandenbroucke
1982 Alfons De Wolf Graham Jones Sean Kelly
1983 Alfons De Wolf Jan Raas Luc Colijn
1984 Eddy Planckaert Jean-Luc Vandenbroucke Ludo Peeters
1985 Eddy Planckaert Jacques Hanegraaf Jozef Lieckens
Non disputé en 1986
1987 Teun van Vliet Steven Rooks Jan Goessens
1988 Ronny Van Holen Johan Lammerts John Talen
1989 Etienne De Wilde Sean Kelly Remig Stumpf
1990 Johan Capiot Edwig Van Hooydonck Etienne De Wilde
1991 Andreas Kappes Carlo Bomans Edwig Van Hooydonck
1992 Johan Capiot Peter Pieters Eric Vanderaerden
1993 Wilfried Nelissen Olaf Ludwig Eric Vanderaerden
1994 Wilfried Nelissen Frédéric Moncassin Andreas Kappes
1995 Franco Ballerini Edwig Van Hooydonck Andreï Tchmil
1996 Tom Steels Hendrik Redant Olaf Ludwig
1997 Peter Van Petegem Tom Steels Johan Capiot
1998 Peter Van Petegem Gianluca Bortolami Andreï Tchmil
1999 Frank Vandenbroucke Wilfried Peeters Tom Steels
2000 Johan Museeuw Steffen Wesemann Servais Knaven
2001 Michele Bartoli Hendrik Van Dijck Matthé Pronk
2002 Peter Van Petegem Frank Høj Michel Vanhaecke
2003 Johan Museeuw Max van Heeswijk Paolo Bettini
Non disputé en 2004
2005 Nick Nuyens Tom Boonen Steven de Jongh
2006 Philippe Gilbert Bert De Waele Koen Barbé
2007 Filippo Pozzato Juan Antonio Flecha Tom Boonen
2008 Philippe Gilbert Nick Nuyens Thor Hushovd
Circuit Het Nieuwsblad
2009 Thor Hushovd Kevyn Ista Juan Antonio Flecha
2010 Juan Antonio Flecha Heinrich Haussler Tyler Farrar
2011 Sebastian Langeveld Juan Antonio Flecha Mathew Hayman
2012 Sep Vanmarcke Tom Boonen Juan Antonio Flecha
2013 Luca Paolini Stijn Vandenbergh Sven Vandousselaere
2014 Ian Stannard Greg Van Avermaet Edvald Boasson Hagen
2015 Ian Stannard Niki Terpstra Tom Boonen
2016 Greg Van Avermaet Peter Sagan Tiesj Benoot
2017 Greg Van Avermaet Peter Sagan Sep Vanmarcke
2018 Michael Valgren[13] Łukasz Wiśniowski Sep Vanmarcke
2019 Zdeněk Štybar Greg Van Avermaet Tim Wellens
2020 Jasper Stuyven Yves Lampaert Søren Kragh Andersen

Statistiques

Vainqueurs multiples

Victoires Coureur Pays Éditions
3Ernest Sterckx Belgique1952, 1953 et 1956
Joseph Bruyère Belgique1974, 1975 et 1980
Peter Van Petegem Belgique1997, 1998 et 2002
2Jean Bogaerts Belgique1945 et 1951
André Declerck Belgique1949 et 1950
Frans Verbeeck Belgique1970 et 1972
Eddy Merckx Belgique1971 et 1973
Freddy Maertens Belgique1977 et 1978
Roger De Vlaeminck Belgique1969 et 1979
Fons De Wolf Belgique1982 et 1983
Eddy Planckaert Belgique1984 et 1985
Johan Capiot Belgique1990 et 1992
Wilfried Nelissen Belgique1993 et 1994
Johan Museeuw Belgique2000 et 2003
Philippe Gilbert Belgique2006 et 2008
Ian Stannard Royaume-Uni2014 et 2015
Greg Van Avermaet Belgique2016 et 2017

Victoires par pays

VictoiresPays
56 Belgique
4 Italie et Pays-Bas
2 Royaume-Uni
1 Allemagne, Danemark, Espagne, Irlande, Norvège et République tchèque

Variantes

Amateurs

L'épreuve est disputée actuellement par des coureurs espoirs (moins de 23 ans) et amateurs.

Juniors

L'épreuve est disputée actuellement par des coureurs juniors (moins de 19 ans).

Débutants

L'épreuve est disputée actuellement par des coureurs débutants (moins de 17 ans).

Année Vainqueur Deuxième Troisième
Circuit Het Volk débutants
1974 Eddy Planckaert Luc Colijn Jan Bogaert
1975 Eddy Planckaert Patrick du Chau Ronny Van Holen
1976 Luc Meersman Dirk Krikilion Luc De Wilde
1977?
1978 Franky Van Oyen Rudy Roels Dominique Coreelman
1979 Danny Janssens
1980 John De Mesmaecker Bruno Geuens Peter Buerms
1981 Franky De Groote Dirk Guillemaere Jerry Cooman
1982 Jerry Cooman Johan Devos Bruno Bruyere
1983 Koen Vekemans Yves Van Steenwinkel Gino Verbraeken
1984 Johan Cuypers Eric De Coster Jan Claes
1985 Didier Priem Bart Leysen Marc Wauters
1986 Danny Daelman Marc Patry Pascal De Smul
1987 Steve Decloux Tom Willemsens Dirk Huys
1988 Kurt Heuvelmans Kris Gerits Jeroen De Backer
1989 Gerry Belmans Luc Rooms Vincent Fonze
1990 Filip Vereecke Sébastien Demarbaix Frank Vandenbroucke
1991 Jurgen De Winne Geoffrey Willems Jurgen De Buysschere
1992 Jurgen De Buysschere Karel Vereecke Mark van Kuik
1993 Kristof Dereeper Andy D'Hauwe Yoeri Beyens
1994 Tom Eyckmans Andy Michels Julien Goossens
1995 Jurgen Lippens Koen Dierckx Kim Van Bouwel
1996 Kevin Van der Slagmolen David Philips Andy Lannoo
1997 Kurt Dierckx Björn Volckaert Kristof Van Rooy
1998?
1999 Sven Vervloet Joeri Clauwaert Wesley Van Durme
2000 Nicky Cocquyt Johan Peeters Bert De Backer
2001 Willem Leenhouts Mike Alloo Nikolas Maes
2002 Tim Roels Jonas Decouttere Rob Krijnen
2003 Steven Doms Pim de Beer Nick Mertens
2004 Baptiste Planckaert Robin Chaigneau Michael Van Staeyen
2005 Alexander Van den Steen Lorenz Lambrechts Alexander Kruger
2006 Nicolas Vereecken Samuel Rytter Ravn Mathias Jakobsen
2007 Mark Sehested Pedersen Peter Dibben Christophe Ysenbaardt
2008 Mattias Raeymaekers Dylan van Baarle Matthias Van Holderbeke
Circuit Het Nieuwsblad débutants
2009 Danny van Poppel Sam Vanspeybroeck Ruben Van der Haeghen

Féminine

En 2019, le peloton féminin a pris le départ de l'épreuve dix minutes après celui du peloton masculin. La cycliste suisse Nicole Hanselmann s'échappe seule et rejoint finalement la fin du peloton masculin qui roule à une allure modérée. En conséquence, le directeur de course décide d'arrêter Hanselmann, ainsi que toute la course féminine, de sorte que les deux courses ne se soient pas mélangées. Après dix minutes de neurtalisation, Hanselmann est repartie en conservant son avance sur le reste du peloton. Elle s'est par la suite fait rattrapée et a terminé la course à la 74e place[14].

Notes et références

Notes

  1. Le Tour des Flandres est la seule classique à s'être tenue sur un territoire occupé par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale et ceci avec l'accord du commandement allemand.
  2. Une conséquence de la décision forcée de changer le nom de la course en Circuit Het Volk étaient que les journaux concurrents, y compris Het Nieuwsblad étaient réticents à mentionner le nom d'un autre journal (en l'occurrence Het Volk) lors du résumé de la course. Comme il était devenu impossible d'utiliser l'ancien nom, les journaux l'appelaient Gand-Gand, une description de son parcours, ce qui a rendu cela encore plus étrange car Gand-Gand était le parcours du Tour des Flandres jusqu'à la fin de la guerre.
  3. Het Nieuwsblad, le plus grand journal des deux, est devenu le nom porte-drapeau à la suite de la fusion.
  4. Le Belge Walschot avait donné sa roue à Coppi, mais les règles permettaient de bénéficier uniquement de l'aide de ses propres coéquipiers

Références

  1. (en) Ryan Barry, « Omloop Het Nieuwsblad marks coming of Belgian spring. Boonen, Wiggins and Cavendish on show at opening weekend », sur Cyclingnews, (consulté le 12 décembre 2015)
  2. (en) « Omloop Het Nieuwsblad Elite 2016 », sur Cycling News, Immediate Media Company (consulté le 23 février 2016)
  3. (nl) « Openingsklassieker heet nu Omloop Het Nieuwsblad », sur standaard.be, (consulté le 10 janvier 2009)
  4. Bicycling, USA, non-daté
  5. Konrad, Gabe and Melanie (200), Bikelore, On The Wheel Publications (USA), (ISBN 1-892495-32-5), p101
  6. (en) « Daily Peloton - Pro Cycling News », dailypeloton.com
  7. Cyclingnews.com.
  8. Les chiffres du Circuit Het Nieuwsblad
  9. (en) « Roadmap », sur omloophetnieuwsblad.be, Flanders Classics (consulté le 22 février 2016)
  10. (nl) « Bekijk hier het gewijzigde parcours van de Omloop Het Nieuwsblad », sur Het Nieuwsblad, Mediahuis, (consulté le 23 février 2016)
  11. Omloop Het Nieuwsblad finish moves to Ninove in 2019
  12. « Le secret du premier vainqueur de « l'Omloop » ? Le hareng mariné et deux bidons remplis chacun de vingt jaunes d’œufs », sur rtbf.be, 27 février 2020.
  13. (nl) « De Deen Michael Valgren Andersen verrast Belgen in Omloop Het Nieuwsblad », sur nieuwsblad.be, 24 février 2018.
  14. Echappée sur le Het Nieuwsblad, une cycliste doit s'arrêter à cause de l'épreuve messieurs

Liens externes

  • Portail du cyclisme
  • Portail de la Flandre-Orientale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.