Circular Quay

Circular Quay est un quartier et un port de voyageurs du centre-ville de Sydney, dans l'État de Nouvelle-Galles-du-Sud (Australie). Il est situé à la pointe nord du Centre d'affaires de Sydney, sur la crique de Sydney Cove, entre les quartiers de Bennelong Point et de The Rocks. Il fait partie de la Zone d'administration locale de la Cité de Sydney[1].

Le Queen Elizabeth 2 arrimé au port de Circular Quay.

Circular Quay est un quartier touristique, qui comprend de nombreuses promenades en bord de mer, des centres commerciaux, des parcs et des restaurants. Il accueille également un terminal de ferrys, des arrêts de bus et une station du métro de Sydney[2].

Histoire

La station de tramway de Circular Quay, au début du XXe siècle.

Sydney Cove, une crique au sud de la baie de Port Jackson, est le lieu où a débarqué la First Fleet pour la première fois, le 26 janvier 1788. En 1794, Thomas Muir, un réformateur écossais, est déporté en Australie pour sédition et achète la ferme de Lightfoot. Il possède également une petite maison sur ce qui est aujourd'hui Circular Quay. La ferme se situait probablement sur l'actuelle Jeffrey Street, près de Kirribilli Street et non loin de la Maison de l'Amirauté (en). Muir la renomme Huntershill, d'après le nom de la demeure de son père en Écosse. Il s'échappe de la colonie pénitentiaire en 1796 à bord de l'Otter, un bateau américain.

Au XIXe siècle, Circulay Quay a essentiellement une fonction de port. Au XXe siècle, elle conserve sa vocation de centre de transports, s'élargissant aux bus et au métro, mais devient également un quartier touristique et de loisirs.

Circular Quay était d'abord connu sous le nom de Semi-Circular Quay, ce qui désigne la véritable forme du quai. Le nom a été abrégé pour des raisons de commodité[3]. La station de métro a été mise en service le 20 janvier 1956[4] et la Cahill Expressway (en), une autoroute en partie surélevée, ouvre à la circulation le 24 mars 1958[5].

Circular Quay est alors le terminus de la plupart des lignes de tramway électriques provenant des banlieues est. Le premier tramway à faire arrêt à Circular Quay, en 1861, était hippomobile et partait de la vieille gare de Sydney en suivant Pitt Street, pour assurer l'interconnexion avec les lignes de ferries[6]. Les trams provenaient de la gare, descendaient Castlereagh Street jusqu'à Circular Quay, puis remontaient vers la gare en passant par Pitt Street, effectuant ainsi une large boucle dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Durant plusieurs années, le service atteignit jusqu'à vingt-sept départs par jour[7],[8].

Transports

Culture

Notes et références

  1. (en) « Geographical names register extract », sur Geographical Names Board of New South Wales (consulté le 13 mars 2015)
  2. (en) « Circular Quay », sur Sydney.com (consulté le 13 mars 2015)
  3. (en) « Sydney town and port established 1788 – 1900 », sur sydneyports.com (consulté le 13 mars 2015)
  4. (en) « Circular Quay Railway Station and Viaduct », sur Gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud (consulté le 13 mars 2015)
  5. (en) « How to Build a Street », sur history.cityofsydney.nsw.gov.au (consulté le 13 mars 2015)
  6. (en) R.F. Wylie, « The 1861 Pitt Street Tramway and the Contemporary Horse Drawn Railway Proposals », Australian Railway Historical Society Bulletin, , p. 21-32
  7. (en) R.F. Wylie, « The Cable Trams of Sydney and the Experiments Leading to Final Electrification of the Tramways », Australian Railway Historical Society Bulletin, , p. 145-168/190-192
  8. (en) R.F. Wylie, « The Inauguration of Sydney's Steam Tramways », Australian Railway Historical Society Bulletin, , p. 49-59

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de Sydney
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.