Clécy

Clécy est une commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, peuplée de 1 276 habitants[Note 1].

Clécy
Administration
Pays France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Caen
Canton Thury-Harcourt
Intercommunalité Communauté de communes Cingal-Suisse Normande
Maire
Mandat
Michel Bar
2014-2020
Code postal 14570
Code commune 14162
Démographie
Gentilé Clécyen
Population
municipale
1 276 hab. (2017 )
Densité 52 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 54′ 58″ nord, 0° 28′ 59″ ouest
Altitude Min. 31 m
Max. 261 m
Superficie 24,63 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Clécy
Géolocalisation sur la carte : Calvados
Clécy
Géolocalisation sur la carte : France
Clécy
Géolocalisation sur la carte : France
Clécy
Liens
Site web www.clecy.fr

    Géographie

    L'environnement de Clécy.

    Clécy est située sur l'Orne, au cœur de la Suisse normande, à 35 kilomètres au sud de Caen. Couvrant 2 463 hectares, le territoire communal est le plus étendu du canton de Thury-Harcourt.

    Titré Capitale de la Suisse normande, ce village doit son renom au relief accidenté et verdoyant du massif armoricain, avec des gorges dans lesquelles coule l'Orne.

    De nombreuses activités de plein air s'y développent : canoë-kayak, parapente, escalade, randonnées pédestres et VTT... profitant ainsi de la typicité géologique de la Suisse normande.

    Toponymie

    Le nom de Clécy est mentionné dès 860 sous la forme Cliciacum (sous le règne de Charles le Chauve), sous les formes Cleceium en 1070[3] ; Clecium en 1256 ; Clecé en 1277[4] ; Clesseyum en 1294[4] ; Clesseyum au XIVe siècle ; Clessy en 1586[5].

    Ce toponyme provient de l'agglutination du nom de personne gallo-romain Cliccius et du suffixe acum qui signifie : la « terre de Cliccius »[réf. nécessaire].

    Le gentilé est Clécyen.

    Histoire

    À la création des cantons, Clécy est chef-lieu de canton. Ce canton est supprimé lors du redécoupage cantonal de l'an IX (1801).

    Politique et administration

    Liste des maires
    Période Identité Étiquette Qualité
    1989[6] mars 2008 Claude Hergault SE  
    mars 2008[6] En cours Michel Bar[7] SE Agriculteur
    Les données manquantes sont à compléter.

    Démographie

    L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[9].

    En 2017, la commune comptait 1 276 habitants[Note 2], en augmentation de 1,75 % par rapport à 2012 (Calvados : +0,89 %, France hors Mayotte : +2,36 %). Clécy a compté jusqu'à 2 171 habitants en 1800.

    Évolution de la population  [modifier]
    1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
    2 1532 1712 1622 0912 1302 1332 0252 0122 042
    1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
    1 9051 9532 1472 0291 7101 6891 7011 7241 762
    1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
    1 7571 7401 6941 4541 3331 3541 4221 4171 400
    1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
    1 2751 2381 1871 1971 1821 2521 2311 2281 225
    2013 2017 - - - - - - -
    1 2511 276-------
    De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
    (Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
    Histogramme de l'évolution démographique

    Économie

    • Société fromagère de Clécy.

    Lieux et monuments

    La capitale de la Suisse normande, titre décerné en 1932 par le sous-secrétaire d'État au Tourisme, Gaston Gourdeau, renferme des trésors d'histoire : des châteaux et surtout des manoirs s'édifièrent à Clécy et aux alentours.

    Activité et manifestations

    Arts

    Des peintres tels que Pissarro, Moteley ou Hardy ont su rendre sur leurs toiles la beauté des paysages environnants.

    Artisanat

    Un marché se tient les dimanches matin, de juin à août.

    Manifestations sportives

    Cette commune est connue des grimpeurs car l'escarpement des rochers des Parcs, situé sur le territoire de la commune voisine du Vey mais dont les infrastructures d'accueil sont principalement sur Clécy, est classé d'intérêt régional[12].

    En avril 2012, le collectif « Les Tyroliens »[13] a relié la commune de Saint-Omer et la commune de Clécy[14] avec une corde de 10 mm conçue pour la réalisation de tyroliennes géantes par la société Lancelin[15]. Il s'agit de la plus longue descente en tyrolienne sur corde du monde avec 1 300 mètres, d’après les relevés topométriques du géomètre et les relevées GPS. Elle présente 153 mètres de dénivelé, une accélération sur plus de 1 000 mètres et des pointes de vitesse proches de 100 km/h. Cet ouvrage d’exception a été validé et certifié conforme pour l'ouverture au public par la société Vertic'Alps Expertise. Il n'a pas été enregistré au Guinness Book, faute de budget suffisant[16]

    Personnalités liées à la commune

    • Georges Jules Moteley (1865-1923), vécut entre autres à Clécy. Il obtint une certaine notoriété nationale, avec des peintures de paysage. En 1892, Moteley exposa sa première toile significative, Vieux Lavoir à Clécy, et obtint une mention honorable et le prix Brigard. Elle fut acquise par la ville de Caen. Dès lors, l'artiste se fit connaître.
    • Paul-Émile Pissarro (1884-1972), a peint de nombreux paysages de la Suisse normande et plus particulièrement de Clécy.
    • Le peintre André Hardy (1887-1986 à Clécy). Ce peintre impressionniste a réalisé un grand nombre d'œuvres marquées par son profond attachement à la Suisse normande : certaines de ses toiles peuvent être admirées au musée Hardy à l'office du tourisme, place du Tripot.

    Notes et références

    Notes

    1. Population municipale 2017.
    2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

    Références

    1. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
    2. « Géoportail (IGN), couche « Limites administratives » activée »
    3. Charte de fondation de l’abbaye de Fontenay.
    4. Charte du Plessis-Grimoult.
    5. Aveu de Jacques d’Harcourt.
    6. « Le corps de Claude Hergault a été retrouvé », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 1er avril 2017)
    7. Réélection 2014 : « Clécy (14570) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 27 mai 2014)
    8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
    9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
    10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
    11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
    12. Clécy, falaise d'escalade - Site de la FFME
    13. Collectif « Les Tyroliens » www.lestyroliens.com
    14. w.clecy.fr Site officiel de la commune de Clécy dans le Calvados.
    15. www.lancelin.com Société Lancelin.
    16. [vidéo]www.dailymotion.com Record du monde de tyrolienne dans la Calvados.

    Voir aussi

    Articles connexes

    Liens externes


    • Portail du Calvados
    • Portail des communes de France
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.