Classe PCC

La classe PCC ou type Peterson représente un type de vedettes rapides construites aux États-Unis dans les années 1990 par le chantier naval Peterson Builders installé dans le Wisconsin avant sa fermeture en 1998. Deux types existe de 45 et 48 pieds (13,9 m pour 18 tonnes de déplacement (tpc) et 15,5 m pour 20 tpc).

Pour les articles homonymes, voir PCC.

CPC

Le patrouilleur R-117 albanais de la classe PCC en 2007.
Type Peterson
Caractéristiques techniques
Type Vedette
Longueur 13,9 mètres
Maître-bau 3,96 m
Tirant d'eau 0,91 m
Déplacement 18 tonnes
Propulsion 2 Diesel, 2 hydrojets
Puissance 1 32 ch / 970 kW
Vitesse 62,96 km/h
Caractéristiques militaires
Armement 2 (2*1) de 12,7 mm ou 1 mitrailleuse de 12,7 mm et 2 (1x2) de 7,62 mm
Rayon d’action 370 km à 55,56 km/h
Autres caractéristiques
Électronique 1 radar de veille surface Raytheon
Équipage 4 hommes
Histoire
Constructeurs Peterson Builders, Sturgeon Bay, Wisconsin
A servi dans  Marine albanaise
 Marine égyptienne
Période de
construction
1994-1997
Navires construits 14

Historique

La marine égyptienne a reçu neuf type Peterson de 13,9 m construit en 1994 et trois de 15,5 m construit en 1996[1].

Deux autres construites par Peterson Builders en 1997[2] ont été transférées le 27 février 1999 (avec 3 Sea Spectre construit par ce même chantier) par les États-Unis à l'Albanie. Les caractéristiques du tableau sont celles de ces navires albanais, mais l'armement peut différer selon les cas[3].

Notes et références

  1. Bernard Prézelin, Les Flottes de combat 2002, Rennes, Éditions maritimes et d'outre-mer, , 1153 p. (ISBN 2-7373-2887-X), p. 341
  2. « Peterson Builders, Sturgeon Bay WI », sur Shipbuilding History, (consulté le 26 mars 2013)
  3. Bernard Prézelin, Les Flottes de combat 2002, Rennes, Éditions maritimes et d'outre-mer, , 1153 p. (ISBN 2-7373-2887-X), p. 81
  • Portail du monde maritime
  • Portail de l’histoire militaire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.