Classement des pays selon l'indicateur de pauvreté humaine en 2000

Cet article donne le classement selon les indicateurs de pauvreté humaine IPH-1 et IPH-2 fait par le Programme des Nations unies pour le développement en 2002, à partir des statistiques de 2000. Les pays sont classés de celui ayant le « moins de pauvreté » vers celui ayant le « plus de pauvreté », en classant différemment les pays dits « développés » (pays de l'OCDE, de l'Europe de l'Est, de l'Europe centrale et de la CEI) et les pays en développement (les autres pays).

Le seuil de pauvreté ne mesure que la pauvreté des revenus ; la différence

(rang IPH) - (rang % de population sous le seuil d'extrême pauvreté)

indiquée dans les tableaux permet de montrer les différences d'estimation entre ces indicateurs. Pour les pays développés, le seuil de pauvreté est la moitié de la médiane des revenus (la moitié de la population gagne plus que la médiane et l'autre moitié gagne moins) ; pour les pays en développement, il s'agit du seuil d'extrême pauvreté (revenu inférieur à 1 USD par jour et par habitant)[1].

Statistiques sur les IPH

Répartition des pays par IPH
Indicateurs statistiques des pays développés
IndicateurValeurCommentaire
Moyenne11,3
Médiane11,2La moitié des pays ont un IPH-2 supérieur à 11,2, l'autre moitié un IPH-2 inférieur
1er décile7,5Les 2 pays les plus riches ont un IPH-2 inférieur ou égal à 7.5
9e décile15,3Les 2 pays les plus pauvres ont un IPH-2 supérieur ou égal à 15,3

On a une distribution unimodale, dont le mode est environ 11,5.

Indicateurs statistiques des pays en développement
IndicateurValeurCommentaire
Moyenne25,7
Médiane23,4La moitié des pays ont un IPH-1 supérieur à 23,4, l'autre moitié un IPH-1 inférieur
1er décile 8,5 Les 9 pays les plus riches ont un IPH-1 inférieur ou égal à 8,5
9e décile 46,8 Les 9 pays les plus pauvres ont un IPH-1 supérieur ou égal à 46,8

On a une distribution trimodale dont les modes sont environ 17, 32 et 43.

Classement des pays

Classement IPH-2 des pays développés

Classement IPH-2 des pays développés
Rang IPH-2PaysIPH-2 Différence entre
classement IPH-2 et
seuil de pauvreté
Rang IDHClasse IDH
1Norvège6,7-22élevé
2Taïwan7,5-21élevé
3Pays-Bas8,5-48élevé
4Finlande8,8+210élevé
5Danemark9,5-414élevé
6Allemagne10,5+117élevé
7Luxembourg10,8+616élevé
8France11,1+212élevé
9Japon11,2-89élevé
10Espagne11,3021élevé
11Italie12,2-320élevé
12Canada12,303élevé
13Belgique12,6+54élevé
14Australie12,9-15élevé
15Royaume-Uni15,1+213élevé
16Irlande15,3+518élevé
17États-Unis15,8+16élevé
18Suisse25,7+711élevé

Classement IPH-1 des pays en développement

On remarque que le palmarès contient :

  • un pays à forte longévité humaine : Cuba
  • un pays à plus fort PNB par habitant que la France : Singapour
  • un pays considéré comme « La Suisse du Moyen-Orient », le Liban.
  • un pays puissant : la Chine, ce qui rappelle que tout n'est pas toujours aussi simple qu'il ne paraît.

Par rapport au classement de l'indice de développement humain :

  • pays à développement élevé (IDH ≥ 0,8) : l'IPH-1 a une moyenne de 5,3 (écart type de 2,8), et va de 3,9 à 7,9 ;
  • pays à développement moyen (0,8 > IDH ≥ 0,5) : l'IPH-1 a une moyenne de 20,2 (écart type de 9,4), et va de 4,1 à 43,3 ;
  • pays à développement faible (0,5 > IDH) : l'IPH-1 a une moyenne de 43,3 (écart type de 6,6), et va de 32,7 à 62,5 ;
Classement IPH-1 des pays en développement
Rang IPH-1PaysIPH-1 Différence entre
classement IPH-1 et
seuil de pauvreté
Rang IDHClasse IDH
1Uruguay3,9040élevé
2Costa Rica4,0-1543élevé
3Chili4,1+238élevé
4Cuba4,155moyen
5Singapour6,525élevé
6Trinité-et-Tobago7,9-1250élevé
7Jordanie8,2+499moyen
8Panama8,4-1357moyen
9Venezuela8,5-2369moyen
10Colombie8,9-1868moyen
11Mexique9,4-1454moyen
12Liban9,975élevé
13Paraguay10,2-1590moyen
14Belize11,058moyen
15Maurice11,367moyen
16Guyana11,4103moyen
17Brésil12,2-373moyen
18Turquie12,7+585moyen
19Pérou12,8-882moyen
20Jamaïque13,2+586moyen
21Thaïlande14,0+1470moyen
22République dominicaine14,0+694moyen
23Philippines14,677moyen
24Chine14,9-796moyen
25Maldives15,884moyen
26Équateur16,1-1093moyen
27Libye16,264moyen
28Bolivie16,3-1114moyen
29Arabie saoudite16,971moyen
30Iran17,098moyen
31Sri Lanka17,6+989moyen
32Salvador18,1-8104moyen
33Indonésie18,8+10110moyen
34Syrie19,3108moyen
35Mongolie19,4+5113moyen
36Honduras20,5-7116moyen
37Cap-Vert20,8100moyen
38Fidji21,372moyen
39Guatemala23,5+13120moyen
40Nicaragua24,4118moyen
41Lesotho25,7-18132moyen
42Viêt Nam27,1109moyen
43Birmanie27,2127moyen
44Ghana28,7-19129moyen
45Congo30,0136moyen
46Cameroun30,7-10135moyen
47Égypte31,2+22115moyen
48Kenya31,9-3134moyen
49Union des Comores31,9137moyen
50Oman32,178moyen
51Soudan32,7139faible
52Tanzanie32,7+5151faible
53Inde33,1-13124moyen
54Djibouti34,3149faible
55Namibie34,5-6122moyen
58Nigeria34,9-18148faible
59Maroc35,8+35123moyen
60Zimbabwe36,1-5128moyen
61Madagascar36,7-10147faible
62Papouasie-Nouvelle-Guinée37,5133moyen
63Togo37,9141faible
64Laos39,1+6143faible
65République démocratique du Congo39,7155faible
66Zambie40,0-11153faible
67Ouganda40,8150faible
68Pakistan41,0+4138faible
69Yémen41,8+20144faible
70Côte d'Ivoire42,3+28156faible
71Haïti42,3146faible
72Bangladesh42,4+8145faible
73Malawi42,5163faible
74Érythrée42,9157faible
75Cambodge43,3130moyen
76Népal43,4+2142faible
77Rwanda44,3+5162faible
78République centrafricaine45,2-5165faible
79Sénégal45,2+16154faible
80Bénin46,8158faible
81Mali47,3-5164faible
82Mauritanie47,9+15152faible
83Mozambique47,9+7170faible
84Gambie48

On notera quelques incohérences :

  • il n'y a pas de pays classé 50e dans le document du Pnud ;
  • la moyenne des écarts entre les deux classements ne fait pas 0, et si l'on recalcule le rang selon le pourcentage de population sous le seuil de pauvreté, plusieurs pays ont le même rang, par exemple Uruguay et Chili, Venezuela et Paraguay.

Pays non classés en 2000

Pays développés

Par ordre de rang IDH croissant (le rang est entre parenthèses)

Ces pays sont classés par leurs industries et leur tourisme

Pays en Delly teansing

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe

  • Portail de l’économie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.