Claude Barbe Guillou

Claude Barbe Guillou est une veuve d'orfèvre ayant exercé dans la jurande de Morlaix à partir de 1753[1]. Elle récupère la charge de son mari au décès de celui-ci.

Pour les articles homonymes, voir Guillou.
Claude Barbe Guillou
Biographie
Naissance
Date et lieu inconnus
Décès
Date inconnue
Période d'activité
Nationalité
Activité
Conjoint

Biographie

Elle se marie le à Denis de Lachèse[2], devient mère en octobre et déménage avec sa famille rue du Pavé.

Poinçon

Son poinçon est composé d'un C, d'une petite hermine et d'un G, surmonté d'une fleur de lys couronnée, sur V (le V signifiant le statut de veuve)[1].

Œuvres

Notes et références

  1. Christophe Ginter, « Les poinçons des veuves d’orfèvres sous l’Ancien Régime français », sur www.ascasonline.org (consulté le 3 décembre 2016)
  2. Yves-Pascal Castel, Denise Dufief-Moirez, Jean-Jacques Rioult et al., Les orfèvres de Basse Bretagne, Rennes, Association pour l'Inventaire de Bretagne, coll. « Inventaire générale des monuments et richesses artistiques de la France, Région de Bretagne », , 440 p. (ISBN 2 90 50 64 20 X), p. 49 et 127
  3. Notice no PM29001036, base Palissy, ministère français de la Culture
  4. Pièce n°90, Dupont, Hôtel des ventes de Morlaix, catalogue de la vente de mars 2018, page 20
  • Portail de l’histoire de l’art
  • Portail de la Bretagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.