Clone

Le mot clonage désigne l'action d'isoler un objet, un être, et de le multiplier à l'identique.

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Biologie

  • Un clone est l'ensemble des individus qui partagent le même patrimoine génétique, que leur existence soit naturelle (gemellité, multiplication végétative de nombreuses plantes telles les fraisiers ou certains kalanchoés), ou artificielle (greffages des arbres fruitiers, bouturages, divisions de méristèmes, transfert de noyau cellulaire, etc.).
  • Un clone cellulaire est aussi un ensemble de cellules identiques issues d'une même cellule originelle. Ainsi, un lymphocyte B stimulé produit par divisions successives un clone de plasmocytes produisant tous le même anticorps, IgG, IgA, IgM, IgD ou IgE -qualifié de ce fait de monoclonal. Si ce clone est cancéreux, il s'agit alors d'une maladie de Kahler encore appelée myélome multiple, ou d'une maladie de Waldenström.
  • Certains organismes capables de croissance clonale rapide peuvent monopoliser l'espace nouvellement libéré par une perturbation (ex : explosion de bambou formant de vastes peuplements monospécifiques après un incendie de forêt) ; en consommant alors la plupart des ressources édaphiques, au détriment d'autres espèces[1]. Cette capacité est exacerbée dans le cas d'organismes devenus invasifs.

Ces populations, en exploitant plus rapidement les ressources ou en sécrétant des substances inhibant la croissance d'autres organismes peuvent fortement modifier leur environnement en leur faveur. Parfois, il s'agit d'un stade pionnier de recolonisation qui ne perdure pas ; parfois le système semble s'auto-entretenir pour des durées plus longues et encore mal estimées[1]. De petits peuplements épars d'une espèce locale (par exemple le roseau) ou d'espèces invasives peuvent, quand les circonstances leur sont propices, se propager et fusionner pour former de vastes peuplements denses et monospécifiques (appelés « roselières ») qui pourraient dans le cas du bambou influer sur des intervalles de retour d'incendie et agir comme un état alternatif à la forêt[1]. Le langage courant appelle clone tout élément d'un clone stricto sensu.

Le mot clonage désigne soit le fait de reproduire des organismes vivants pour obtenir des êtres génétiquement identiques, soit une technique de biologie moléculaire qui consiste à isoler un fragment d'ADN et à le multiplier à l'identique.

.

Informatique

  • Dans le domaine de la programmation, le clonage est l'opération de duplication d'une instance d'objet ;
  • Dans le domaine des logiciels, un clone est un logiciel dont les fonctionnalités sont copiées d'un autre, sans nécessairement qu'il y ait de copié-collé dans leur code source ;
  • clone()​ est un appel système du noyau Linux ;
  • Dans le domaine du matériel informatique, un clone est une marque de matériel (e.g. un processeur, un ordinateur, une imprimante, etc.) dont les fonctionnalités ont été copiées de la marque reconnue. Par exemple, pour les PC, les compatibles PC sont des clones par rapport à l'IBM PC.

Mathématiques

  • Un clone est un ensemble de fonctions clos par composition, projection d'une formule mathématique etc.

Toponymie

Irlande

Fiction

Notes et références

  1. Paul R. Gagnon et William J. Platt,. Multiple disturbances accelerate clonal growth in a potentailly monodominant bamboo. Ecology 2008, vol. 89, p. 612–618. [lire en ligne]
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.