Coefficient d'absorption

En optique, le coefficient d'absorption ou absorptivité est une quantité locale définie à partir de la dérivée de l'absorbance A par rapport au chemin optique L parcouru par un rayonnement électromagnétique dans un milieu donné[1] (exprimé en m−1 ou en cm−1) :

L'utilisation du terme absorptivité n'est pas recommandée[2].

Le coefficient d'absorption molaire (ε) est le rapport entre l'absorption et la concentration d'une entité chimique absorbante dans ce milieu (exprimé en L·mol−1·cm−1).

En acoustique, et en particulier en acoustique architecturale, le coefficient d'absorption d'une paroi — plus rigoureusement nommé facteur d'absorption — est le rapport de l'intensité acoustique qui n'est pas réfléchie (absorbée et transmise) sur l'intensité acoustique incidente [3] :

Références

  1. Jean Taine, Franck Enguehard et Estelle Iacona, Transferts thermiques. Introduction aux transferts d'énergie., Paris, Dunod, , 464 p. (ISBN 978-2-10-071014-0)
  2. IUPAC, Compendium of Chemical Terminology : the Gold Book, , 2e éd. (ISBN 0-86542-684-8, lire en ligne), p. 13
  3. Mario Rossi, Audio, Lausanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, , 1re éd., 782 p. (ISBN 978-2-88074-653-7, lire en ligne), p. 209

Voir aussi

Absorbance | Loi de Beer-Lambert | spectrophotométrie | coefficient d'extinction | Transfert radiatif | Moyennes spectrales

  • Portail de l’optique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.