Coma of Souls

Coma of Souls est le cinquième album studio du groupe de thrash metal allemand Kreator. L'album est sorti le 6 novembre 1990 sous le label Noise Records.

Coma of Souls

Album de Kreator
Sortie 6 novembre 1990
Enregistré juillet - août 1990 aux Eldorado and Image Studios, Californie
Durée 44:45
Genre Thrash metal
Producteur Randy Burns
Label Noise Records
Critique

Albums de Kreator

Cet album a été réédité en 2002, avec en plus les paroles des chansons de quatre titres dont les paroles ne figuraient pas à l'intérieur du livret dans la version originale de l'album.

Aux États-Unis, l'album est également sorti en version vinyle de couleur pourpre, dont le tirage a été en nombre limité.

Il s'agit du dernier album de Kreator à être dans une lignée purement thrash metal. Ses successeurs, à partir de l'album Renewal, vont être beaucoup plus expérimentaux et incluront des influences et éléments d'autres sous-genres de metal.

Il se classa à la 83e place des charts allemands[1].

Musiciens

Liste des titres

  • Toute la musique est signée par le groupe, les paroles sont signées par Mille Petrozza.
  1. When the Sun Burns Red – 5:28
  2. Coma of Souls – 4:18
  3. People of the Lie – 3:15
  4. World Beyond – 2:02
  5. Terror Zone – 5:54
  6. Agents of Brutality – 5:16
  7. Material World Paranoia – 4:59
  8. Twisted Urges – 2:46
  9. Hidden Dictator – 4:47
  10. Mental Slavery – 5:43
  11. State Oppression -1:41 (reprise du groupe de punk hardcore italien Raw Power disponible uniquement sur l'édition limitée de l'album)


Bonus CD de la réédition 2018: Live at Stadthalle Fürth, Germany
No Titre Durée
1. When the Sun Burns Red 5:51
2. Betrayer 4:37
3. Terrible Certainty 5:58
4. Extreme Aggression 5:50
5. Coma of Souls 5:00
6. People of the Lie 3:26
7. Choir of the Damned 1:27
8. The Pestilence 8:43
9. Toxic Trace 4:14
10. Drum Solo 2:54
11. Terror Zone 6:03
12. Pleasure to Kill 6:49
13. Flag of Hate 2:58
14. Agents of Brutality 5:18
15. Riot of Violence 6:10
16. Tormentor 3:30

Références

  • Portail du metal
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.