Commission Ortoli

La Commission Ortoli est la Commission européenne dirigée du au par François-Xavier Ortoli et qui succéde à la commission Mansholt.

Commission Ortoli
Type d’organe Communautés européennes
Présidence François-Xavier Ortoli (apparenté PPE)
Vice-présidences Patrick Hillery, Wilhelm Haferkamp, Henri Simonet, Christopher Soames, Carlo Scarascia-Mugnozza
Début
Fin
Durée 3 ans, 365 jours
Partis
Parlement
5 / 9
Chronologie

Première commission à siéger après l'entrée dans les Communautés européennes du Danemark, de l'Irlande et du Royaume-Uni, la Commission Ortoli eut à faire face sur le plan extérieur aux conséquences directes de la guerre du Kippour, notamment le premier choc pétrolier, et à l'invasion turque de Chypre.

Historique

Membres de la Commission européenne 1973-1977

La Commission Ortoli comportait 13 membres[1].

Portefeuilles
À défaut, titre au sein de la Commission
États membres Commissaire Parti politique
Président France François-Xavier Ortoli UDR
Vice-président
Économie et Finance, Crédit et Investissements
Allemagne de l'Ouest Wilhelm Haferkamp SPD
Vice-président
Affaires parlementaires, Politique environnementale, Consommation, Transports, Information
Italie Carlo Scarascia-Mugnozza DC
Vice-président
Affaires sociales
Irlande Patrick Hillery Fianna Fáil
Vice-président
Relations extérieures
Royaume-Uni Christopher Soames Parti conservateur
Vice-président
Fiscalité et Énergie[alpha 1]
Belgique Henri Simonet PS
Politique industrielle et technologique[alpha 1] Italie Altiero Spinelli indépendant de gauche
Cesidio Guazzaroni[alpha 2] indépendant[alpha 3]
Politique de développement et coopération, Budget et Contrôle financier France Jean-François Deniau UDF
Claude Cheysson[alpha 4] PS
Agriculture Pays-Bas Pierre Lardinois KVP
Marché interieur et Union douanière Danemark Finn Olav Gundelach indépendant
Recherche, Science et Éducation Allemagne de l'Ouest Ralf Gustav Dahrendorf FDP
Guido Brunner[alpha 5]
Concurrence, Personnel et Administration[alpha 6] Luxembourg Albert Borschette indépendant
Raymond Vouel[alpha 7] POSL
Politique régionale Royaume-Uni George Thomson Parti travailliste


La couleur des cases indique la tendance politique du commissaire en utilisant le schéma suivant :

gauche / socialiste
droite / conservateur
libérale

Notes

  1. Quand Guazzaroni a remplacé Spinelli à la politique industrielle et technologique, elle a été divisée a été divisée et les questions liées à l'acier ont été assignées à Simonet. Simonet a remis à Guazzaroni le portefeuille sur la fiscalité.
  2. Il succède à Spinelli en 1976.
  3. Guazzaroni était proche du Parti républicain italien, et est devenu l'un de ses leaders en 1984.
  4. Il a succédé à Jean-François Deniau en avril 1973. Il a été désigné membre par le Conseil de l'UE, le 19 avril 1973.
  5. Il a succédé à Dahrendorf en novembre 1974.
  6. Lorsque Vouel succéda à Borschette, la délégation au personnel et à l'administration a été transférée au président Ortoli.
  7. Il a succédé à Borschette en 1976.

Sources

Références

Bibliographie

Compléments

Article connexe

Liens externes

  • Portail de la politique
  • Portail de l’Union européenne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.