Commission internationale d'histoire des mathématiques

La Commission internationale d'histoire des mathématiques (International Commission on the History of Mathematics, ICHM) est une société savante créée en 1971 afin de promouvoir l'étude de l'histoire des mathématiques, sous l'impulsion initiale de Kenneth O. May.

Commission internationale d'histoire des mathématiques
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Domaine d'activité
Organisation
Site web

Histoire

À la fin des années soixante, René Taton, Adolf P. Youschkevitch et Kenneth O. May ont l'idée de créer un journal international appuyé par une institution[1]. Lors du 12e congrès international d'histoire des sciences (Paris, 1968), cette idée prend forme et une sous-commission provisoire est créée avec Kenneth O. May comme président[2]. En 1971, Kenneth O. May édite une lettre d'information, Notae de Historia Mathematica. La même année, lors du 13e congrès (Moscou), la sous-commission devient la Commission internationale d'histoire des mathématiques et Kenneth O. May est nommé président. Prenant la suite des Notae de Historia Mathematica, la revue Historia Mathematica, journal officiel de la commission, commence à paraitre en 1974[3].

En 1981, à Bucarest, le premier d'une série de colloques a lieu conjointement avec le Congrès International d'Histoire de la Science. En 1985, la CIHM est devenu une commission inter-union à la fois de l'Union mathématique internationale et de l'Union internationale d'histoire et de philosophie des sciences. En 1989, le premier prix Kenneth O. May est attribué à Dirk Jan Struik et Adolf P. Youschkevitch.

Projets et objectifs

Outre la supervision d'Historia Mathematica, l'ICHM mène plusieurs projets dans le but de promouvoir les études en histoire des mathématiques[4].

En 2000 l'ICHM participe à la mise à jour de l'ouvrage de Joseph Dauben The history of mathematics from antiquity to the present[n 1]. L'ouvrage est disponible sur CD-ROM[5]. La première édition de Dauben est elle-même une mise à jour d'un précédent ouvrage de Kenneth O. May publié en 1973 (Bibliography and Research Manual of the History of Mathematics  la création d'Historia Mathematica et plus précisément la section compte-rendu est une sorte de prolongement de celui-ci) et il est dédicacé à la mémoire de Kenneth O. May[6],[n 2].

En 2002, Joseph Dauben et Christoph J. Scriba publient Writing the History of Mathematics: Its Historical Development, lequel retrace les développements de l'histoire des mathématiques au sein des différentes écoles à travers le monde. La première partie de l'ouvrage est organisée par pays et la deuxième est composée de biographies d'historiens. Dans sa recension, Donald Cook a noté que « Parce que le livre n'est pas conçu pour complètement explorer les questions, elle peut soulever des interrogations pour les lecteurs[8]. » Pour Fernando Q. Gouvêa  bien que soulevant quelques critiques, notamment à cause du choix de présenter les développements par pays , l'ouvrage, présenté comme une « première tentative d'écrire l'histoire de l’histoire des mathématiques », doit conduire « les autres à réagir, à corriger, à amplifier et à compléter. Pendant ce temps, la plupart des passionnés d'histoire voudront avoir accès à ce livre[n 3]. »

Présidents

Les présidents qui se sont succédé sont : Kenneth O. May (1971–1977), Christoph J. Scriba (1977–1985), Joseph W. Dauben (1985–1993), Eberhard Knobloch (1993–1997), Kirsti Andersen (1998–2001), Karen Hunger Parshall (2002–2009), Craig Fraser (2010-2017), June Barrow-Green (2018-)[10].

Notes et références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « International Commission on the History of Mathematics » (voir la liste des auteurs).

Notes

  1. (en) Joseph Dauben, The history of mathematics from antiquity to the present : a selective bibliography, New York/London, Garland, , 467 p. (ISBN 0-8240-9284-8) Craig G. Fraser, « The History of Mathematics from Antiquity to the Present: A Selective Bibliography. Joseph W. Dauben », Isis, vol. 76, no 4, , p. 595-596 (DOI 10.1086/353976, JSTOR 233040)
    « Dauben's book both update May's achievement and deepens it by providing extensive annotations for the sources cited. In a fitting tribute to May's distinguished service to the history of mathematics, Dauben has dedicated the bibliography to his memory. ».
  2. L'auteur écrit en introduction :
    « Cette bibliographie, pour moi, rend hommage aux efforts qu’il a déployés, en particulier à travers Historia Mathematica, pour promouvoir le sujet de la manière la plus professionnelle et internationale possible[7]. »
  3. « I hope it will spur others to respond, correct, amplify, and supplement. Meanwhile, most history fanatics will want to have access to this book[9]. »

Références

  1. Dauben et Scriba 2002, p. 286.
  2. A Brief History, www.mathunion.org.
  3. (en) Robin E. Rider, « Reviewed Work : Historia Mathematica », Isis, vol. 81, no 2, , p. 297–298 (JSTOR 233701).
  4. Parshall 2003.
  5. (en) Joseph W. Dauben, Albert C. Lewis et International Commission on the History of Mathematics, The history of mathematics from antiquity to the present : a selective annotated bibliography, American Mathematical Society, (ISBN 978-0-8218-0844-3, présentation en ligne).
  6. Dauben et Scriba 2002, p. 287.
  7. Dauben, Lewis et International Commission on the History of Mathematics 2000.
  8. Donald Cook Mathematical Reviews # 1947490
  9. Fernando Q. Gouvêa, « Writing the History of Mathematics - Its Historical Development », MAA Reviews, Mathematical Association of America, (lire en ligne, consulté le 1er décembre 2019).
  10. A Brief History, Chairs of the EC of the ICHM.

Bibliographie


  • Portail des mathématiques
  • Portail de l’histoire des sciences
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.