Compagnie centrale de construction

La S.A. Compagnie Centrale de Construction était une fonderie et atelier de construction métallique belge créée en 1871 par Pierre-Joseph Hiard (qui était contremaître à la Fabrique de Fer d'Ougrée) et Adolphe Dechamps.

Pour les articles homonymes, voir Germain.

Compagnie Centrale de Construction (CCC)
Création 1871
Disparition 1961
Forme juridique S.A.
Siège social Haine-Saint-Pierre
 Belgique
Activité Matériel ferroviaire
La verrière monumentale de la gare d'Anvers-Central, produite par la CCC.

La société a successivement porté les noms Hiard, Dechamps fils et Compagnie puis Compagnie Centrale pour la Construction et l'Entretien du Matériel de Chemin de Fer. Le nom définitif fut adopté en 1877 après le départ d'Adolphe Dechamps.

En 1881, Pierre-Joseph Liard décède et son fils, le sénateur Léon Hiard prend le relais et assure un large développement à l'entreprise qui écoule ses produits à l'international.

Entre 1895 et 1989, elle assemble la structure métallique de la verrière de la gare d'Anvers-Central. Elle exporta également un grand nombre d'ouvrages en Amérique du Sud, notamment un pont métallique de 208 m à Quixeramobim (Brésil), la structure de la coupole du Théâtre Amazonas de Manaus ou encore la verrière du Musée national des beaux-arts de Santiago.

Dans les années 1930, la société a livré à la SNCB une partie des premières séries de voitures voyageurs en métal : L et M1.

La crise des années 1930 limite les investissements dans l'outil, les dégâts encourus lors du second conflit mondial et la concurrence des entreprises nord américaine après le conflit conduisent à la fermeture de l'entreprise en 1961.

Références


    Liens externes

    • Portail de la Belgique
    • Portail de l’automobile
    • Portail des entreprises
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.