Compton (Québec)

Compton est une municipalité du Québec située dans la MRC de Coaticook en Estrie[2].

Pour les articles homonymes, voir Compton.

Compton

Pont Drouin sur la rivière Coaticook
Administration
Pays Canada
Province  Québec
Région Estrie
Subdivision régionale Coaticook
Statut municipal Municipalité
Maire
Mandat
Bernard Vanasse
2017-2021
Constitution
Démographie
Gentilé Comptonois, oise
Population 3 274 hab.[1] (2018)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 00″ nord, 71° 49′ 00″ ouest
Superficie 20 830 ha = 208,3 km2
Divers
Code géographique 2444071
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Canada
Compton
Géolocalisation sur la carte : Québec
Compton
Géolocalisation sur la carte : Estrie
Compton
Géolocalisation sur la carte : Estrie
Compton
Liens
Site web Site officiel

    Toponymie

    « Cette dénomination est attribuée à un canton de la région de l'Estrie proclamé en 1802. Elle le sera aussi à un bureau de poste ouvert en 1829 et à une municipalité de canton créée en 1845 de laquelle seront détachés la municipalité du village de Compton, en 1893, et la municipalité de Compton Station, en 1950. Toutefois, en 1994, la municipalité de Compton regroupait les territoires des anciennes municipalités de village et de canton; en 1999, la municipalité de Compton Station se fusionnait avec la municipalité de Compton pour constituer la nouvelle municipalité de Compton »[3].

    Géographie

    « La municipalité de Compton couvre une superficie de 205,72 kilomètres carrés depuis sa fusion avec la municipalité du Canton de Compton en 1994 et la municipalité de Compton-Station le 8 décembre 1999 »[4].

    Municipalités limitrophes

    Histoire

    • 1796 : Arrivée de Jesse Pennoyer, pionnier-fondateur de Compton. Il arpente le territoire avec Joseph Kilburn et Nathaniel Coffin[a 1].
    •  : Concession du hameau de Compton à Pennoyer et ses associés[a 1]. Robert Shore Milnes en devient le bénéficiaire en 1810[5].
    • 1876 : Waterville se détache du canton de Compton.
    •  : Le village de Compton se détache du canton.
    •  : Un incendie survient dans le hameau de Moe's River. Le moulin à scie, les usines de shoddy (fibre de laine récupérée), de matelas et de wagons, ainsi que le broyeur à bois, le pont et de nombreuses maisons sont détruits[6].
    •  : Un quadruple meurtre ébranlant les citoyens de la ville. Ces meurtres furent perpétrés par des membres de la famille Pouliot dont les frères furent surnommés les Daltons. Le père, quatre de ses fils ainsi qu'un complice furent condamnés à la prison.
    • 1994 : Le village de Compton fusionne avec le canton.
    •  : Compton Station fusionne avec Compton.

    Démographie

    Évolution démographique
    1991 1996 2001 2006 2011 2016
    2 0672 1853 0472 8183 1123 131

    La population de Compton n'est officiellement recensée qu'en 1901 lorsque le village constitue une division particulière du recensement. Les anciennes évaluations sont faites à partir de sources indirectes. Le tableau suivant regroupe les recensements de 1861 à aujourd'hui[7],[8],[9],[10],[11].

    18611871188118941901191119211991199620012006
    Canton3 0132 8522 9933 0163 4743 441
    Village444457382486
    Compton Station858858
    Municipalité2 0672 1852 9272 818

    Alors que la population était composée entre 60 et 70 % de Canadiens anglais dans le canton et dans le village jusqu'en 1901, le nombre de Canadiens français a rapidement dépassé les 50 %, atteignant près de 80 % dans le village et environ 62 % dans le canton en 1921.

    King's Hall: Collège pour jeunes filles anglo-protestantes fondé en 1874.

    Cette brusque variation pourrait s'expliquer notamment par la migration des familles anglophones vers l'Ouest canadien et les États-Unis, mais aussi par la forte immigration de familles canadiennes-françaises provenant majoritairement de la Beauce (passant d'une ou deux par an au XIXe siècle à 28 en 1900) et par le fort taux de natalité chez les familles canadiennes-françaises[12]. En 2006, près de 90 % de la population a le français comme langue maternelle.

    Administration

    Les élections municipales se font en bloc et suivant un découpage de six districts[13].

    Compton
    Maires depuis 2003
    Élection Maire Qualité Résultat
    2003 Fernand Veuilleux Compton Station
    Conseiller municipal (1986-1997)
    Maire (1997-1999)
    Compton
    Maire (depuis 2000)
    Voir
    2005 Voir
    2009 Voir
    n/d Jacques Ferland Voir
    2013 Bernard Vanasse Voir
    2017 Voir
    Élection partielle en italique
    Depuis 2005, les élections sont simultanées dans toutes les municipalités québécoises

    Religion

    Historiquement protestante, la municipalité de Compton y construit cinq églises entre 1826 et 1893[a 2]. L'ancien hameau de Moe's River y construit également une des quatre seules églises universalistes (à l'époque) au Canada[6]. La première église catholique est construite en 1855[a 3].

    Personnalité

    Attraits touristiques

    Circuits Découverte

    Depuis 2004, la municipalité de Compton fait partie du Circuit Découverte, Aux détours de rivières. Mis en place par la Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook, il permet aux visiteurs de découvrir les différents attraits de Compton et Waterville. La municipalité y compte le Lieu historique Louis-S.-St-Laurent, ainsi que plusieurs églises qui démontrent bien ses origines protestantes[14].

    La Voie des Pionniers

    Matthew Henry Cochrane

    Dès l'arrivée des tout premiers personnages de La Voie des Pionniers, Compton a son arrêt dans le trajet. En effet, en 2010, la Table de concertation culturelle de la MRC de Coaticook, créatrice du projet, inaugure la silhouette de Matthew Henry Cochrane, grand entrepreneur qui fait rayonner sa région dans tout l'Amérique.

    Situé sur le chemin qui porte son nom, Cochrane, le personnage de l'ancien sénateur raconte son apport à la régional et national, autant au niveau entrepreneurial que politique[15].

    Marie-Ange Vaillancourt-Genest et Estelle Bureau

    En juillet 2012, La Voie des Pionniers se dote de six nouveaux personnages. Parmi eux, deux sont installés à Compton. Il s'agit de Marie-Ange Vaillancourt-Genest et Estelle Bureau.

    Elles furent choisies pour souligner leur grande implication dans leur communauté, à une époque où les femmes étaient peu présente dans la vie publique[16].

    Ellen Farwell-Ives

    En juillet 2013, le Domaine Ives Hill s'ajoute au tracé de La Voie des Pionniers, augmentant le nombre de stèle commotionnes à trois. L'entreprise affiche ainsi fièrement les traces de l'ancienne cultivatrice de leurs terres[17].

    Notes et références

    Notes

    1. Ferland 1981, p. 57
    2. Ferland 1981, p. 52-53
    3. Ferland 1981, p. 15-21

    Références

    1. Ministère des Affaires municipales et de l'Habitation, « Décret de population 2018 », sur mamh.gouv.qc.ca, (consulté le 20 mai 2018)
    2. Répertoire des municipalités : Compton
    3. Toponymie : Compton
    4. MRC de Coaticook : Compton
    5. Jean-Pierre Kesteman, Peter Southam et Diane Saint-Pierre, Histoire des Cantons de l'Est, Sainte-Foy (Québec), Institut québécois de recherche sur la culture, , 829 p. (ISBN 2-89224-279-7)
    6. « La petite histoire du hameau de Moe's River », sur Compton d'hier à aujourd'hui, (consulté le 2 septembre 2011)
    7. Marcel Bellavance, Un village en mutation : Compton, Québec 1880-1920, Direction des lieux et des parcs historiques nationaux - Parcs Canada, , 90 p. (ISBN 0-660-90905-7), p. 23
    8. Recensement 1996 : Compton Station
    9. Recensement 1996 : Compton
    10. Recensement 2001 : Compton
    11. Recensement 2006 : Compton
    12. Marcel Bellavance, Un village en mutation : Compton, Québec 1880-1920, Direction des lieux et des parcs historiques nationaux - Parcs Canada, , 90 p. (ISBN 0-660-90905-7), p. 27-30
    13. « Liste des municipalités divisées en districts électoraux », sur DGEQ (consulté en janvier 2018)
    14. « Circuit Compton & Waterville - Aux détours de rivières »
    15. « La voie des pionniers de la MRC de Coaticook / Les personnages / Matthew Henry Cochrane », sur www.voiedespionniers.com (consulté le 13 juin 2015)
    16. « La voie des pionniers de la MRC de Coaticook / Les personnages / Marie-Ange Vaillancourt-Genest et Estelle Bureau », sur www.voiedespionniers.com (consulté le 13 juin 2015)
    17. « La voie des pionniers de la MRC de Coaticook / Les personnages / Ellen Farwell-Ives », sur www.voiedespionniers.com (consulté le 13 juin 2015)

    Annexes

    Articles connexes

    Bibliographie

    Lucien Ferland, Histoire de Compton : écrit à l'occasion du 125e anniversaire de la paroisse catholique, , 140 p.

    Liens externes

    • Portail de l'Estrie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.