Comté d'Henneberg

Le comté d'Henneberg est un ancien État du Saint-Empire romain germanique, un comté franconien s'étendent des rives du fleuve Main au pied sud de la forêt de Thuringe. La maison régnante d'Henneberg-Schleusingen a été élevée au rang de prince du Saint-Empire et obtint le statut de l'immédiateté impériale en 1310. La lignée des comtes s'éteignit enfin en 1583 et leurs biens passaient à la maison de Wettin en Saxe.

Comté d'Henneberg
(de) Grafschaft Henneberg

1096–1660

Le territoire du comté (1740) au sein du Cercle de Franconie.
Informations générales
Statut Comté
- État du Saint-Empire romain
Capitale Schleusingen
Meiningen
Histoire et événements
1096 Création
1310 Élevé au rang de principauté
1500 Rejoint le Cercle de Franconie
1660 Dissolution du comté

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Géographie

Situé dans la partie septentrionale du Cercle de Franconie, les frontières du comté longent les domaines de l'abbaye de Fulda à l'ouest, les principautés épiscopales de Wurtzbourg et de Bamberg au sud et à l'est, ainsi que le landgraviat de Thuringe au-delà de la forêt de Thuringe. Les villes principales sont Smalkalde, Meiningen et Schleusingen.

Histoire

Ce comté a pris son nom d'un château bâti au commencement du XIe siècle, aux environs de Meiningen. Les membres de la famille qui le possédait héréditairement depuis cette époque furent élevés à la dignité de princes de l'empire en 1310. Ce pays, qui s'était accru de diverses annexes, et notamment du burgraviat de Wurtzbourg, fut divisé plusieurs fois, puis réuni de nouveau, jusqu'à ce que Guillaume VII, comte d'Henneberg, qui avait recueilli les débris des partages successifs de famille, signât en 1554, avec Jean-Frédéric le Jeune, duc de Saxe, un traité en vertu duquel, moyennant indemnité, le comté reviendrait à la maison de Saxe à la mort du dernier comte d'Henneberg, Georges-Ernest, qui décéda en 1583.

Pendant un certain temps, les différentes branches de la maison de Saxe l'ont possédé par indivis; mais, en 1660, on procéda à un partage qui fut plusieurs fois modifié depuis. Une partie en fut cédée à la Prusse en 1815. Quant à la seigneurie de Schmalkalde, que la Hesse avait possédée conjointement avec les comtes d'Henneberg, elle avait été cédée complètement à la Hesse en 1521.

Source

« Comté d'Henneberg », dans Pierre Larousse, Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, 1863-1890, 15 vol. [détail des éditions].


  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail de la monarchie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.