Concertino pour flûte et orchestre en ré majeur

Le Concertino pour flûte et orchestre en ré majeur, Op. 107, est un morceau composé en 1902 par Cécile Chaminade comme pièce de concours pour flûte pour les étudiants du Conservatoire de Paris. La pièce est très connue et reste un standard populaire du répertoire pour flûte[1]. Par exemple il a été classé numéro 85 dans le Classic 100 Music of France (ABC) en 2012.

Fichier audio
Concertino pour flûte et orchestre en ré majeur
Interprété par Alex Murray (flûte) et Martha Goldstein (piano)
Des difficultés à utiliser ces médias ?
Des difficultés à utiliser ces médias ?

L’œuvre a été décrite comme « mélodique et attrayante. » Elle est dédicacée au professeur et flûtiste Paul Taffanel[2]

Composition

Le concertino ouvre sur une mélodie large avec une partie solo très décorative et considérée comme très exigeante pour le flûtiste. Après une partie centrale plus active, notée Più animato agitato sur la partition, une phrase au hautbois amène à la cadence du soliste. La pièce se termine avec une reprise de la mélodie de l'ouverture et une coda[2].

Instrumentation

Notes et références

  1. (en) Fred Flaxman, « Chaminade, Part 2 », Compact Discoveries (consulté le 10 octobre 2012)
  2. (en) Chris Morrison, « Concertino for Flute & Piano (or orchestra), Op. 107 », AllMusic (consulté le 10 octobre 2012)

Voir aussi

  • Portail de la musique classique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.