Concerto pour piano no 1 de Ginastera

Le Concerto pour piano no 1, Op. 28 est le premier concerto pour piano d'Alberto Ginastera, composé en 1961.

Pour un article plus général, voir Concerto pour piano.
Pour les articles homonymes, voir Concerto pour piano (homonymie).

Concerto pour piano no 1
Op. 28
Genre Concerto
Nb. de mouvements 4
Musique Alberto Ginastera
Durée approximative 23 min 50 s
Dates de composition 1961
Dédicataire Serge et Natalie Koussevitzky
Commanditaire Fondation Koussevitzky
Création
Washington
Interprètes João Carlos Martins (pianiste)
Orchestre symphonique national dirigé par Howard Mitchell (en)

Histoire

Ce concerto est une commande de la Fondation Koussevitzky. Il est dédié à la mémoire de Serge et Natalie Koussevitzky[1]. Ginastera s'inspire de sa première sonate pour piano de 1952[2].

Il est créé par le pianiste João Carlos Martins et l'Orchestre symphonique national dirigé par Howard Mitchell (en) à Washington, le .

Mouvements

  1. Cadenza e varianti
  2. Scherzo allucinante
  3. Adagissimo
  4. Toccata concertata

Réception

La critique a remarqué le caractère atonal de l'œuvre[3], ainsi que l'influence de la musique de Béla Bartók sur ce concerto[4].

L'arrangement rock

En 1973, le dernier mouvement a été réinterprété avec des instruments électroniques par le groupe de prog-rock anglais Emerson, Lake and Palmer dans leur album Brain Salad Surgery, sous son titre, Toccata[2].

Notes et références

  • Portail des années 1960
  • Portail de l’Argentine
  • Portail de la musique classique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.