Congestion active

La congestion active (ou hyperhémie (fluxion)) est l'augmentation exagérée du débit sanguin artériel associée à une vasodilatation artérielle et à une dilatation capillaire.

Cette pathogénie consiste en des mécanismes nerveux et des facteurs vasoactifs d'origine plasma sanguintiques (plasmakinines) ou cellulaires (histamine, sérotonine...).

Étiologie

Elle peut être :

C'est le signe le plus précoce de l'inflammation. Elle est due à plusieurs facteurs :

    • Physiques (chaleur, froid, radiations ultraviolettes)
    • Mécaniques
    • Chimiques (rubéfiant et topîques)
    • Biologiques (toxines microbiennes, virus...)
    • Physiologiques (dans le tube digestif et les glandes annexes en période de digestion, du muscle en activité, en réponse au froid ou à une émotion).

Morphologie

  • La congestion macroscopique : Les organes et tissus sont turgescents et de couleur rouge vif.
  • La congestion cutanée ou érythème : Du vivant de l'animal, la rougeur s'efface à la pression et il y a de la chaleur.
  • La congestion des muqueuses (parfois avec mucus)
  • La congestion du tissu conjonctif lâche.
  • La congestion cérébrale : L'aspect est uniforme et les artérioles et les capillaires sont turgescents et remplis de globules rouges.

Conséquences

Si la congestion dure, il y a :

  • Hyperfonctionnement, hypersécrétion transitoires (inflammation catarrhales)
  • Desquamation des éléments épithéliaux et augmentations de la perméabilité vasculaire.

Si l'hyperhémie inflammatoire s'accentue, il y a inflammation exsudative et hémorragique.

  • Portail de la médecine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.