Consonne palatale

Une consonne palatale est, en phonétique articulatoire, une consonne dorsale dont le lieu d'articulation est situé sur la partie supérieure du palais dite palais dur (par opposition au palais mou ou velum) ; l'organe articulateur est le dos de la langue.

Cette page contient des caractères spéciaux ou non latins. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.

Le français ne compte que deux palatales : la semi-voyelle [j] (à l'initiale de yourte) et la nasale [ɲ] (à l'initiale de gnon).

Palatales de l'API

L'Alphabet phonétique international recense les palatales suivantes, données avec quelques exemples :

Palatalisation

Une consonne possédant un point d'articulation différent peut être palatalisée, c'est-à-dire qu'au cours de son émission le dos de la langue se courbe pour approcher du palais dur. Dans les langues slaves, et parfois en français, une consonne palatalisée est dite mouillée.

La palatalisation d'une consonne est notée par le symbole en exposant [ʲ] ; par exemple, endure en anglais américain se prononce avec un d palatalisé, ce qui donne la suite de sons : [ɪndʲʊɹ].

Articles connexes

  • Portail de la linguistique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.