Coquetier

Un coquetier est un objet destiné à recevoir un œuf dur, mollet ou à la coque dans sa coquille, après cuisson. Cet objet se pose sur une soucoupe assortie (appelée ramasse coques) ou dans l'assiette.

Pour les articles homonymes, voir Coquetier (homonymie).
Coquetier en or produit vers 1762 à Paris, visible au Victoria and Albert Museum de Londres.

Histoire

Peinture d'un coquetier en 1630

Des coquetiers sont connus dans les restes archéologiques depuis au moins l'époque minoéenne[1], mais ils seraient devenus communs dans l'Europe occidentale à partir du XVe siècle.

Au Moyen Âge, il s'appelle un « ovier » qui se présente sous la forme d'un plateau sur pied creusé d'alvéoles et muni d'un couvercle. Il acquiert sa forme actuelle vers 1520 : petit godet reposant sur un pied, le plus souvent en bois, porcelaine, faïence[2].

Collection

En raison de la diversité des modèles et des matériaux (métal, bois, faïence, porcelaine, céramique, verre, plastique,…), le coquetier est également devenu un objet de collection. La passion de la collection de coquetiers est la « coquetiphilie » et le collectionneur de coquetiers est appelé « coquetiphile »[3].

Notes et références

  1. Voir par exemple: (en) Sinclair Hood et Piet de Jong, « A Late Minoan III 'Kitchen' at Makritikhos (Knossos) (Knossos Survey 90) », The Annual of the British School at Athens, vol. 53/54, 1958/1959, pp. 182-193 (JSTOR 30104463, lire en ligne). Pour une source vulgarisée, voir Javad Hashemi. 1998. The Joy of Collecting Egg Cups, 1998 (ISBN 09519288 3X).
  2. Léon Laborde, Glossaire français du moyen Âge, à l'usage de l'archéologue et de l'amateur des arts, Slatkine, 1872, p.423
  3. Coquetiphilie : collection de coquetiers

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Alimentation et gastronomie
  • Portail des collections
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.