Cora Sadosky

Cora Susana Sadosky de Goldstein ( - ) est une mathématicienne argentine et professeure de mathématiques à l'Université Howard[1].

Pour les articles homonymes, voir Sadosky.

Formation

Sadosky est née en Argentine, elle est la fille des mathématiciens Manuel Sadosky (1914-2005) et Cora Ratto de Sadosky (1912-1981).

Sadosky a commencé ses études universitaires à l'âge de 15 ans à la School of Science de l'université de Buenos Aires. En 1960, elle a obtenu son diplôme de Licenciada (comparable à une maîtrise en nomenclature américaine). Elle a reçu une offre d’assistant de recherche pour son doctorat en mathématiques à l’université de Chicago. Elle a obtenu son doctorat en 1965 sous a direction d'Alberto Calderón avec une thèse intitulée « Parabolic Singular Integral Operators »[2].

Carrière

Après avoir reçu son doctorat, elle est retournée en Argentine. Elle est devenue professeure adjointe de mathématiques à l'université de Buenos Aires. Elle a démissionné en 1966, avec 400 autres membres du corps professoral, pour protester contre l'assaut de la police contre l'école des sciences. Elle a enseigné pendant un semestre à l'université nationale d'Uruguay, puis est devenue professeure adjointe à l'université Johns-Hopkins. De retour en Argentine en 1968, elle ne parvient pas à obtenir un poste universitaire et travaille comme traductrice et rédactrice technique.

En 1974, elle a de nouveau fui l’Argentine ; elle a déménagé à Caracas et a rejoint la faculté de l'université centrale du Venezuela. À cette époque, elle écrivit un texte de troisième cycle en mathématiques publié aux États-Unis en 1979. Elle a passé l'année universitaire 1978-1979 à l'Institute for Advanced Study de Princeton, dans le New Jersey. En 1980, elle est devenue professeure agrégée à l'université Howard et a été promue professeure titulaire en 1985.

Prix et distinctions

Elle a été nommée professeure invitée en sciences et technologie (Visiting Professorship for Women, VPW) par la Fondation nationale pour la science (National Science Foundation,NSF) de 1983 à 1984 et l'a passée à l'Institute for Advanced Study. Elle a reçu un deuxième VPW en 1995, où elle a été professeure invitée à l'université de Californie à Berkeley. Elle a reçu une bourse d'avancement de carrière de la NSF en 1987-1988, ce qui lui a permis de passer l'année en tant que membre du programme d'analyse classique du Mathematical Sciences Research Institute (MRSI), où elle est revenue par la suite en tant que professeur de recherche.

Elle a été élue présidente de l'Association for Women in Mathematics (AWM) de 1993 à 1995, association au sein de laquelle elle milite pour la présence des femmes dans la profession. Le prix Sadosky de l'AWM est nommé en son honneur[3] : fondé en 2012, ses premiers lauréats sont Svitlana Mayboroda (2014), Daniela De Silva (2016) et Lillian Pierce (2018).

Elle est membre de l'Association américaine pour l'avancement des sciences.

Publications

  • Harmonic Analysis and Partial Differential Equations: Essays in Honor of Alberto Calderón de Cora Sadosky, Alberto P. Calderón et Carlos Kenig, University of Chicago Press, 1999, (ISBN 0-226-10456-7).

Recherches

Ses recherches sont dans le domaine de l'analyse.

Références

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Cora Sadosky » (voir la liste des auteurs).
  1. « An Afternoon in Honor of Cora Sadosky », Math.umass.edu (consulté le 27 juin 2014)
  2. (en) « Cora Sadosky », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  3. Harmonic Analysis, Partial Differential Equations, Complex Analysis, Banach Spaces, and Operator Theory (Volume 1) : Celebrating Cora Sadosky's life, vol. 4, Springer, coll. « Association for Women in Mathematics Series », , 371 p. (ISBN 978-3-319-30961-3, lire en ligne), ix

Bibliographie

  • Charlene Morrow et Teri Peri (éd.), Notable Women in Mathematics, Greenwood Press, 1998, p.   204–209.

Liens externes

  • Portail des mathématiques
  • Portail de l’Argentine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.