Corinne Enaudeau

Corinne Enaudeau est professeur de philosophie au lycée Henri-IV de Paris et au lycée Janson-de-Sailly[1]. Elle a été directrice de programme au Collège international de philosophie (2001-2007)[1].

Corinne Enaudeau
Biographie
Naissance
Avant
Nationalité
Activité
Père

Elle est la fille de Jean-François Lyotard et de sa première épouse Andrée May[2] et sœur de Laurence Kahn[3].

Biographie

Bibliographie

  • Là-bas comme ici. Les paradoxes de la représentation, Gallimard, coll. « Connaissance de l'inconscient - Série Tracés », 1998.
  • La méthode de l'expédient, co-direction d'ouvrage Corinne Enaudeau et Patrice Loraux, Paris, éditions Kimé, 2006.
  • Milieu de gestes, Corinne Enaudeau et Michel Danton, Paris, Encre marine, 2015.
  • Différence, différend, co-direction d'ouvrage Corinne Enaudeau et Frédéric Fruteau de Laclos, Paris, Encre marine, 2015.

Traduction

Karl Marx et Friedrich Engels (trad. Corinne Lyotard, introduction, notes et commentaires de François Châtelet), Manifeste du Parti communiste (1848) et Critique du programme de Gotha (1875) [« Manifest der Kommunistischen Partei / Kritik des Gothaer Programms »], Paris, Librairie générale française, coll. « Le Livre de poche, Les Classiques de la Philosophie », (1re éd. septembre 1973), 155 p. (ISBN 2253014915 et 9782253014911, OCLC 496671293, lire en ligne)

Voir aussi
  • (dir. avec Patrice Loraux) La Méthode de l'expédient, Collège international de philosophie - Le Collège en Actes, Kimé, 2006.
  • (dir. avec Jean-François Nordmann, Jean-Michel Salanskis et Frédéric Worms) Les Transformateurs Lyotard, Collège international de philosophie, Sens & Tonka, 2008.

Notes et références

  1. « Corinne Enaudeau », sur France Culture (consulté le 25 octobre 2014)
  2. May Andrée, L'espace Marguerite, Empreintes d'enfance. Récit, L'Harmattan, 1999
  3. https://www.nytimes.com/1998/04/25/arts/jean-francois-lyotard-73-dies-philosopher-of-the-post-modern.html
  • Portail de la philosophie
  • Portail de l’éducation
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.