Cornelis Flinterman

Cornelis Flinterman aussi appelé Cees Flinterman, né le à La Haye[1],[2], est un juriste international, un professeur et un défenseur des droits de l'homme néerlandais.

Cees Flinterman
Biographie
Naissance

La Haye (d)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Il est professeur de droit et doyen de la Faculté de droit de l'université de Limburg et professeur de droit international à l'université de Maastricht. En 2003, il est responsable de la Chaire UNESCO en éducation à la paix, aux droits de l'homme et à la démocratie, à l'université d'Utrecht.

Le professeur Flinterman a dirigé une mission d'information de l’Organisation des nations et des peuples non représentés (UNPO) au Tibet, au Népal et en Inde en avril et . Un rapport intitulé « Le Tibet de la Chine : la plus grande colonie restant au monde » (China’s Tibet: The World’s Largest Remaining Colony) a été publié en 1997 sur la base de cette mission. Le rapport conclut que le Tibet est de facto une colonie de la RPC[3],[4].

Il a participé au Rapport mondial sur le développement humain du PNUD, paru en 2000[5]. Il est membre du Comité pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes en Europe.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont le début des travaux a été présenté le .

Il est membre du Comité des droits de l'Homme de l'ONU, où il représente les Pays-Bas de 2011 à 2014.

Notes et références

Liens externes

  • Portail du droit
  • Portail des Pays-Bas
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.