Corniste

Cornistes

Un corniste est un musicien jouant du cor[1],[2].

Cornistes virtuoses

Cornistes anciens (Panthéon des cornistes)

Nom Naissance Décès Nationalité Particularité
Joseph Leutgeb 17321811AutrichienCréa les concertos pour cor de Mozart, ami proche de Mozart, il possédait une boutique de vente de saucisses et jouait du cor. Souvent considéré comme père de tous les cornistes.
Giovanni Punto (né Johann Wenzel Stich) 17461803TchèqueCréa la sonate pour cor et piano de Beethoven, ainsi, probablement, que la symphonie concertante pour instruments à vent et le Troisième concerto pour cor de Mozart.
Frédéric Nicolas Duvernoy 17651838FrançaisCréateur de la classe de cor au Conservatoire de Paris
Heinrich Domnich 1767 1844 Allemand Professeur de cor au Conservatoire de Paris en même temps que Duvernoy
Louis François Dauprat 17811868FrançaisProfesseur au Conservatoire de Paris
Pierre-Joseph Meifred 1791 1867 Francais Premier Professeur de cor à pistons au Conservatoire de Paris. La classe de cor à pistons sera supprimée après lui pour ne revenir qu'avec Francois Brémond.
Jacques-François Gallay 17951864FrançaisVirtuose du cor naturel, soliste à l'Orchestre du Théâtre Italien, et à la Chapelle du Roi. Il succéda à Dauprat comme professeur au Conservatoire de Paris
Jean Désiré Montagney Artôt 18031887BelgeSoliste de l'Orchestre royal de Bruxelles, professeur au Conservatoire royal de Bruxelles
Franz Strauss 18221905AllemandPère du compositeur Richard Strauss. Il participa comme soliste à toutes les premières mondiales des opéras de Wagner
Jean-Baptiste-Victor Mohr 1823 1891 Francais Succède à Jacques-Francois Gallay comme professeur de cor (naturel) au Conservatoire de Paris
Francois Brémond 1844 1925 Francais Succède à Jean-Baptiste-Victor Mohr comme professeur de cor (naturel) au Conservatoire de Paris
Fernand Reine ? ? Francais Succède à Francois Brémond comme professeur de cor (à pistons) au Conservatoire de Paris
Jean-Edouard Vuillermoz ? ? Francais Succède à Fernand Reine comme professeur de cor au Conservatoire de Paris
Jean Devémy 1898[3] 1969[3] Francais Succède à Edouard Vuillermoz comme professeur de cor au Conservatoire de Paris

Cornistes modernes et contemporains

Nom Naissance Nationalité Orchestre, ensemble
Jacques Adnet 1947FrançaisCor solo à l'Orchestre de l'Opéra de Paris pendant près de 40 ans, Professeur de cor au CNSM de Paris, au CRR de paris et au CRR de Boulogne-Billancourt.
Alessio Allegrini 1972-ItalienSoliste des orchestres de la Fenice et de l'Académie nationale de Sainte-Cécile
Radek Baborák 1976-TchèqueConcertiste, Ex-Soliste de l'Orchestre philharmonique de Berlin
Georges Barboteu 1924-2006FrançaisProfesseur au CNSM de Paris.
Jean Pierre Berry 1968-FrançaisCor solo de l'Orchestre de la Suisse Romande. Professeur à la Haute école de Musique de Genève
Hermann Baumann 1934-AllemandPremier prix de l'ARD en 1964. À ce jour est considéré comme le plus grand corniste, avec Dennis Brain, ayant jamais vécu.
Daniel Bourgue 1937-FrançaisCor solo de l’Opéra de Paris
Aubrey Brain 1893-1955BritanniqueSoliste de l'Orchestre symphonique de la BBC, Orchestre symphonique de Londres, professeur de la Royal College of Music, le père de Dennis Brain
Dennis Brain 1921-1957BritanniqueSoliste de la Philharmonia de Londres pendant les années 1940 et 50. Disparu dans un accident de voiture. Francis Poulenc lui rendit hommage dans son Élégie pour cor et piano
Mikhail Buyanovsky 1891-1966RusseSoliste de l'Orchestre du Théâtre Mariinsky, le père de Vitaly Buyanovsky
Vitaly Buyanovsky 1928-1993RusseSoliste de l'Orchestre philharmonique de Saint-Pétersbourg, membre honoraire de la Société Internationale des Cornistes et corniste russe le plus renommé
Michel Cantin 1950-Français1er Cor Super-Soliste de l'Orchestre national de France pendant près de 30 ans
Roger-Luc Chayer 1964-Franco-canadienCor lyrique. Premier prix de cor (Conservatoire national de Nice 1991) Premier prix de musique de chambre (Conservatoire national de Nice 1985), Opéra de Nice, Orchestre du Capitole de Toulouse, Orchestre régional de Cannes. Seul québécois à détenir un Premier prix de l'école française de cor sous Paul Warin. Médaille Royale octroyée sur ordre de la Reine Élisabeth II en 2012 pour l'ensemble de sa carrière.
Alan Civil 1929-1989BritanniquePremier corniste de l'Orchestre de Londres pendant les années 1950 et 60, il joua le fameux solo de For No One de The Beatles
Dale Clevenger (en) 1940- Américain1er Cor Super-Soliste de l'Orchestre symphonique de Chicago
Peter Damm (en) 1937-AllemandOrchestre du Gewandhaus de Leipzig, Staatskapelle de Dresde. A marqué par son style de jeu vibré et sa virtuosité.
Hervé Joulain 1966-FrançaisA été Super-Soliste de l'Orchestre philharmonique de Radio France, à présent de la Scala de Milan; membre de l'octuor à vent Paris-Bastille, a été professeur au CNSM de Paris
Michel Garcin-Marrou ?FrançaisProfesseur de cor au CNSM de Lyon, A été longtemps cor solo de l'Orchestre de Paris. Référence mondiale du cor naturel avec François Mérand, et a contribué fortement à sa redécouverte. Cette maîtrise de leur instrument leur a valu à tous deux le surnom de "Docteurs du Cor".
David Guerrier 1984-FrançaisTrompette solo de l'Orchestre national de France, Premier prix du Concours international Maurice André à Paris en 2000 (à la trompette) Professeur de cor au CNSM de Lyon.
Ab Koster ?Hollandais
Stefan Dohr 1965–Allemand1er Cor solo de l'Orchestre Philharmonique de Berlin depuis 1993, poursuivant parallèlement une carrière de soliste international. Il est considéré comme l'un des plus grands cornistes actuels.
Claude Maury 1956-BelgeProfesseur de cor naturel au CNSM de Paris
Thomas Müller 1956-SuisseProfesseur de cor naturel à la Schola Cantorum Basiliensis
Takenori Nemoto 1969-JaponCor solo des Musiciens du Louvre, de l'Orchestre Poitou-Charentes et de l'Orchestre de Chambre Pelléas. Il est professeur de cor moderne et de cor naturel au Conservatoire de Cachan et directeur musical de l'Ensemble Musica Nigella / Pas-de-Calais.
Valery Polekh 1950-RusseCor solo de l'Orchestre du Théâtre Bolchoï au Moscou et le membre honoraire de la Société Internationale des Cornistes. A inspiré Reynold Glière, qui lui a dédié ses œuvres pour cor.
Barry Tuckwell (en) 1931-AustralienMelbourne Symphony Orchestra, Sydney Symphony Orchestra, London Symphony Orchestro, professeur à la Royal Academy of Music
Kerry Turner (en) 1960-AméricainPremier Cor à l'orchestre du Luxembourg, premier cor et membre fondateur de l'American Horn Quartet
Paul Warin -2019FrançaisSuper-soliste +40 ans à l'Orchestre de l'Opéra de Nice, à l'Orchestre Philharmonique de Nice et professeur de cor au Conservatoire de Nice
Julius Watkins 1921-1977AméricainUn des premiers cornistes de jazz
François Mérand 1948-FrançaisPremier cor solo pendant près de 25 ans à l'Orchestre National de Pays de la Loire. Joue occasionnellement en orchestre ou en soliste dans divers ensembles tels que l'orchestre du Luxembourg, l'Orcherstre National d'Auvergne ou encore l'ensemble Stradivaria. A joué un grand rôle, avec Michel Garcin Marou, dans la redécouverte du cor naturel. Une des plus grandes références mondiales dans ce domaine; est corniste au Amsterdam Baroque Orchestra depuis 1988. Professeur au Conservatoire de Nantes jusqu'en 2010.
Frøydis Ree Wekre (en) 1941 Norvégienne Femme corniste de renommée internationale, membre honoraire de l'International Horn Society depuis 1994.
Jean-Pierre Dassonville 1963BelgePremier cor solo au Théâtre Royal de La Monnaie Bruxelles. Premier cor à l'Orchestre des Champs Elysées, Professeur de cor et cor naturel au Conservatoire royal de Bruxelles et à l'académie de Woluwe Saint Lambert.
Guelfo Nalli[4] 1938-1995 Italien

Argentin

Premier cor solo à l'Orchestre Estable du Teatro Colón de Buenos Aires

Professeur du Conservatoire National de Buenos Aires

Premier cor solo à l'Orchestre Symphonique de la RAI de Turin

Organisateur des Rencontres internationales de cornistes de Supino

Sarah Willis 1969 Britannique Corniste à l'Orchestre Philharmonique de Berlin, elle est la première femme à intégrer un pupitre de cuivres dans le célèbre orchestre berlinois en 2001[5]. Elle est animatrice de l'émission Sarah's music sur la chaîne de télévision allemande Deutsche Welle et a développé une communauté internationale de cornistes grâce à sa chaîne Youtube Horn Hangout.

Associations

Les associations de cornistes existent dans de nombreux pays et la plus ancienne, la Wiener Waldhorn Verein, est créée en 1883 à Vienne[6]. Il existe toutefois une association internationale depuis 1970, l'International Horn Society, basée aux États-Unis.

L'Association Nationale des Cornistes Français, est créé le par Daniel Bourgue, Michel Cantin et Bernard Le Pogam, appelée depuis 1996, Association Française du Cor[6]. Elle est présidée pendant 18 ans par Daniel Bourgue, suivi en 1994 par Michel Garcin-Marrou, puis par Daniel Catalanotti de 2005 à 2010.

En Europe, il existe The British Horn Society au Royaume-Uni, Nederlands Hoornisten Genootschap aux Pays-Bas, Den Danske Valdhornklub au Danemark, Svenska Hornsällskapet en Suède, Suomen Käyrätorviklubin en Finlande, Il Club del Corno en Italie, ainsi que Asociación Española de Amantes de la Trompa en Espagne. Au Japon, on trouve Japan Horn Society et Horn Society en Afrique du Sud[6].

Notes et références

  1. (fr) « Témoignage d'un Ténor et d'un Corniste », sur www.studya.com (consulté le 22 août 2010)
  2. (fr) « Historique Du Cor D'harmonie », sur users.swing.be (consulté le 22 août 2010)
  3. « Jean Devémy (1898-1969) », sur data.bnf.fr (consulté le 3 mars 2019)
  4. « Guelfi, Guelfo », dans Benezit Dictionary of Artists, Oxford University Press, (lire en ligne)
  5. (en) « Sarah Willis | Berliner Philharmoniker », sur www.berliner-philharmoniker.de (consulté le 3 mars 2019)
  6. « Revue n°100 - juin 2011 | Association Française du Cor », sur www.associationfrancaiseducor.fr (consulté le 3 mars 2019)
  • Portail de la musique classique

Francis ORVAL 1944- Américain Professor honoraire University in USA and Germany Soloist international

Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.