Coteau

Un coteau est un espace en pente situé généralement sur les flancs d'une petite colline ou en rebord d'un plateau. En géomorphologie, ce terme général désigne plus spécifiquement un versant de faible amplitude formé par une corniche surmontant un talus[1].

Pour l’article ayant un titre homophone, voir Koto.
Cet article possède un paronyme, voir Kotto.
Coteaux du Sancerrois.
Schéma d'un relief de cuesta. L'annotation A se traduit sur le front de la cuesta (son côté le plus raide) par une corniche, B par un talus, A + B formant le coteau.

Dans de nombreuses régions, ils offrent des terrains propices à la culture de la vigne, là où d'autres cultures auraient été malaisées. Par conséquent, les coteaux sont souvent devenus des terrains vinicoles faisant ainsi entrer le terme dans le nom de nombreux domaines et AOC (comme les coteaux-champenois ou les coteaux-d'aix-en-provence).

Notes et références

  1. Fernand Joly, Glossaire de Géomorphologie. Base de données sémiologiques pour la cartographie, Armand Colin, , p. 95.

Voir aussi

  • Portail de la vigne et du vin
  • Portail de la géographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.