Coupe des confédérations 2001

La Coupe des confédérations 2001 (2001년 FIFA 컨페더레이션스컵 en coréen et FIFAコンフェデレーションズカップ2001 en japonais) est la cinquième édition de la Coupe des confédérations. Elle s'est tenue au Japon et en Corée du Sud, du au .

Coupe des confédérations 2001
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) FIFA
Éditions 5e
Lieu(x) Corée du Sud et Japon
Date Du au
Participants 8
Épreuves 16 matchs disputés
Affluence 557 191
(34 824 par match)

Palmarès
Tenant du titre Mexique (1)
Vainqueur France (1)
Finaliste Japon
Troisième Australie
Buts 31 buts (1,94 par match)
Meilleur joueur Robert Pirès
Soulier d'or Éric Carrière et
Robert Pirès (2 buts)

Navigation

La France remporte la compétition pour sa première participation et égalise la performance du Brésil après avoir remporté la Coupe du monde, le tournoi continental et la Coupe des confédérations.

Résumé

Malgré une équipe remaniée, la sélection française tient son rang de favorite de la compétition. Outre un accroc face à l'Australie lors du second match, les Bleus survolent la compétition. Parmi les déceptions du tournoi, on trouve le Brésil, avec un bilan d'une seule victoire durant le tournoi et une quatrième place qui coûte sa place au sélectionneur Leão. Le tenant du titre mexicain achève la compétition avec trois défaites tandis que le Cameroun est tout près de connaître le même sort, ne sauvant l'honneur que lors de la dernière rencontre de poule, face au Canada[1].

Les deux sélections locales réussissent leur examen de passage, tant au niveau de l'organisation de la compétition que sur le plan sportif. La Corée du Sud, après un faux départ face aux Bleus, rectifie le tir en dominant le Mexique puis l'Australie. Généreuse et volontaire, la sélection du Pays du Matin calme offre un visage plaisant par son engagement offensif mais son premier revers lui coûte sa place au second tour. Le Japon franchit brillamment l'écueil du premier tour. Premiers de leur groupe puis vainqueurs des Socceroos en demi-finale, les Japonais n'encaissent leur seul but de la compétition qu'en finale[1].

De manière surprenante, le ballon officiel de la compétition, est le même modèle que celui de la coupe du monde 1998 (la "Tricolore") alors qu'Adidas avait sorti sa nouvelle "Terrestra" depuis 1999 pour l'Euro 2000.

Acteurs

Équipes participantes

Arbitres

Afrique


Asie
Europe
Amérique du Nord et Amérique Centrale


Océanie


Amérique du Sud

Stades

Japon

StadeVilleCapacité
Yokohama Yokohama International Stadium 70 000
Niigata Niigata Stadium 42 300
Ibaraki Kashima Stadium 42 000

Corée du Sud

StadeVilleCapacité
Daegu Daegu World Cup Stadium 68 014
Suwon Suwon World Cup Stadium 43 188
Ulsan Munsu Cup Stadium 43 550

La compétition

Groupe A

  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 France6320191+8
2 Australie6320131+2
3 Corée du Sud6320136-3
4 Mexique0300318-7
France 5 0 Corée du Sud
Australie 2 0 Mexique
1er juin 2001 Australie 1 0 France
Corée du Sud 2 1 Mexique
Corée du Sud 1 0 Australie
France 4 0 Mexique

17:00
France 5 - 0 Corée du Sud Daegu World Cup Stadium, Daegu
Historique des rencontres Marlet 9e
Vieira 19e
Anelka 34e
Djorkaeff 80e
Wiltord 90e
Spectateurs : 61 500
Arbitrage : Gamal Al-Ghandour
(Rapport)


19:30
Mexique 0 - 2 Australie Suwon World Cup Stadium, Suwon
Historique des rencontres 18e Murphy
54e Skoko
Spectateurs : 6 232
Arbitrage : Felix Tangawarima
(Rapport)

1er juin 2001
17:00
Australie 1 - 0 France Daegu World Cup Stadium, Daegu
Historique des rencontres Zane 60e Spectateurs : 44 400
Arbitrage : Carlos Batres
(Rapport)

1er juin 2001
19:30
Corée du Sud 2 - 1 Mexique Munsu Cup Stadium, Ulsan
Historique des rencontres Hwang Sun-hong 56e
Yoo Sang-chul 90e
80e Ruíz Spectateurs : 41 550
Arbitrage : Hugh Dallas
(Rapport)


19:30
France 4 - 0 Mexique Munsu Cup Stadium, Ulsan
Historique des rencontres Wiltord 8e
Carrière 62e, 83e
Pirès 71e
Spectateurs : 28 864
Arbitrage : Ali Bujsaim
(Rapport)


19:30
Corée du Sud 1 - 0 Australie Suwon World Cup Stadium, Suwon
Historique des rencontres Hwang Sun-hong 25e Spectateurs : 42 754
Arbitrage : Óscar Ruiz
(Rapport)

Groupe B

  Équipe Pts J G N P BP BC Diff
1 Japon7321050+5
2 Brésil5312020+2
3 Cameroun3310224-2
4 Canada1301205-5
Brésil 2 0 Cameroun
Japon 3 0 Canada
Canada 0 0 Brésil
Japon 2 0 Cameroun
Cameroun 2 0 Canada
Brésil 0 0 Japon

17:00
Brésil 2 - 0 Cameroun Kashima Stadium, Ibaraki
Historique des rencontres Washington 53e
Carlos Miguel 57e
Spectateurs : 10 519
Arbitrage : Hellmut Krug
(Rapport)


19:30
Japon 3 - 0 Canada Niigata Stadium, Niigata
Historique des rencontres Ono 57e
Nishizawa 60e
Morishima 88e
Spectateurs : 39 006
Arbitrage : Simon Micallef
(Rapport)


17:00
Canada 0 - 0 Brésil Kashima Stadium, Ibaraki
Historique des rencontres Spectateurs : 12 095
Arbitrage : Jun Lu
(Rapport)


19:30
Cameroun 0 - 2 Japon Niigata Stadium, Niigata
Historique des rencontres 8e, 65e Suzuki Spectateurs : 39 430
Arbitrage : Benito Archundia
(Rapport)


19:30
Brésil 0 - 0 Japon Kashima Stadium, Ibaraki
Historique des rencontres Spectateurs : 37 740
Arbitrage : Kim Milton Nielsen
(Rapport)


19:30
Cameroun 2 - 0 Canada Niigata Stadium, Niigata
Historique des rencontres Tchoutang 48e
Mboma 83e
Spectateurs : 15 822
Arbitrage : Byron Moreno
(Rapport)

Tableau final

Demi-finales Finale
 7 juin 2001 / Yokohama      10 juin 2001 / Yokohama
  Japon  1
  Australie  0  
  Japon  0
 7 juin 2001 / Suwon
    France  1
  France  2
  Brésil  1  
Match pour la 3e place
 9 juin 2001 / Ulsan
  Australie 1
  Brésil 0

Il avait été prévu que le lieu des demi-finales soient inversés dans les trois cas suivants :

  • le Japon et la Corée du Sud finissent tous deux deuxièmes de leurs groupes
  • le Japon termine deuxième de son groupe et la Corée du Sud ne se qualifie pas
  • la Corée du Sud termine deuxième de son groupe et le Japon ne se qualifie pas

Ceci afin de permettre au pays de jouer à domicile sa demi-finale s'il n'affronte pas l'autre co-organisateur. Ce cas ne s'est finalement pas produit.

Demi-finales

Japon 1 - 0 Australie Yokohama International Stadium, Yokohama
17:00
Historique des rencontres
Nakata 43e Spectateurs : 48 699
Arbitrage : Benito Archundia
(Rapport)
Kawaguchi - Matsuda, Morioka ( 22e  Uemura), K.Nakata - Nishizawa ( 80e  Morishima), Inamoto, H.Nakata Toda, Hato - Ono ( 55e  Hattori), Suzuki 56e Équipes Schwarzer - Muscat, Moore 87e, 88e, Okon, T.Vidmar 66e - Popovic 42e, Lazaridis, Zdrilic ( 71e  Thompson) - Bresciano ( 60e  Sterjovski), Corica, Chipperfield 14e ( 60e  Aloisi)

France 2 - 1 Brésil Suwon World Cup Stadium, Suwon
20:00
Historique des rencontres
Pirès 7e
Desailly 54e
30e Ramon Spectateurs : 34 527
Arbitrage : Gamal Al-Ghandour
(Rapport)
Ramé - Sagnol 41e, Desailly, Lebœuf, Lizarazu - Vieira, Karembeu 29e, Djorkaeff 61e ( 61e  Carrière 89e), Pirès - Anelka, Wiltord ( 86e  Robert) Équipes Dida - Lucio, Léomar 76e, Leandro ( 56e  Vampeta), Leo 20e - Rochemback, Edmílson, Zé Maria, Washington - Ramon, Carlos Miguel ( 69e  Robert)

3e place

Australie 1 - 0 Brésil Munsu Cup Stadium, Ulsan
19:00
Historique des rencontres
Murphy 84e Spectateurs : 28 520
Arbitrage : Hellmut Krug
(Rapport)
Schwarzer - T.Vidmar, Popovic, Skoko ( 71e  Bresciano), Lazaridis - Zdrilic, Horvat, Corica ( 61e  Sterjovski), Zane - Murphy, Chipperfield Équipes Dida - Zé Maria, Edmílson, Caçapa, Leo - Magno Alves, Ramon, Carlos Miguel ( 66e  Julio Baptista), Rochemback ( 91e  Leandro) - Vampeta, Washington

Finale

Japon 0 - 1 France Yokohama International Stadium, Yokohama
19:00
Historique des rencontres
30e Vieira Spectateurs : 65 533
Arbitrage : Ali Bujsaim
(Rapport)

Titulaires :
Yoshikatsu Kawaguchi

Naoki Matsuda 36e
Ryuzo Morioka
Yasuhiro Hato
Koji Nakata
Hiroaki Morishima 89e
Teruyoshi Ito
Kazuyuki Toda
Shinji Ono 60e
Junichi Inamoto 45e
Akinori Nishizawa 74e

Remplaçants :
Atsuhiro Miura 45e 

Tatsuhiko Kubo 60e 
Masashi Nakayama 74e 

Entraîneur :
Philippe Troussier
Titulaires :
Ulrich Ramé

Christian Karembeu
Frank Lebœuf
Marcel Desailly
Bixente Lizarazu 52e
Patrick Vieira
Youri Djorkaeff 65e
Robert Pirès
Nicolas Anelka
Sylvain Wiltord
Steve Marlet 58e

Remplaçants :
Laurent Robert 58e 

Éric Carrière 65e 

Entraîneur :
Roger Lemerre

Récompenses

Équipe du tournoi

Cinq joueurs français figurent dans l'équipe-type du tournoi élue par les membres de la FIFA venus en observateurs dont Gérard Houllier[1].

Équipe-type du tournoi[1]
GardienDéfenseursMilieuxAttaquants
Yoshikatsu Kawaguchi Bixente Lizarazu
Marcel Desailly
Edmilson
Zé Maria
Robert Pirès
Patrick Vieira
Hidetoshi Nakata
Ramon
Samuel Eto'o
Sylvain Wiltord
Remplaçants
Mark Schwarzer Naoki Matsuda Paul Okon
Jim Brennan
Salomon Olembe
Hwang Sun-hong
Seol Ki-Hyeon

Récompenses individuelles

Robert Pirès reçoit le titre de meilleur joueur du tournoi devant Patrick Vieira et Hidetoshi Nakata. En compagnie d'Éric Carrière, Pirès remporte aussi le « Soulier d'or » (buts marqués et passes décisives combinés) devant le Coréen Hwang Sun-hong. Enfin, le Japon remporte le prix du fair-play[1].

Soulier d'or de la FIFABallon d'or de la FIFAPrix du Fair-play de la FIFA
Robert Pirès
Éric Carrière
Robert Pirès
Japon

Buteurs

Deux buts[1] 
Un but

Référence

  1. Nicolas Gettliffe & Éric Renard, « Coupe des confédérations : les conquérants de l'extrême », Onze Mondial, no 150, , p. 68 à 77 (ISSN 0995-6921)
  • Portail du football
  • Portail des années 2000
  • Portail du Japon
  • Portail de la Corée du Sud
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.