Coupe des confédérations 2013

La Coupe des confédérations 2013 est la neuvième édition de la Coupe des confédérations, compétition internationale de football organisée par la FIFA. Elle se déroule du 15 juin au au Brésil, pays hôte de la Coupe du monde 2014.

Coupe des confédérations 2013
Généralités
Sport football
Organisateur(s) FIFA
Édition 9e
Lieu(x) Brésil
Date du
au
Nations Brésil
Espagne
Japon
Mexique
Uruguay
Tahiti
Italie
Nigeria
Participants 8 équipes
Matchs joués 16
Affluence 797 646 spectateurs
49 853 de moyenne
Site(s) 6 stades
Site web officiel site officiel de la FIFA

Palmarès
Tenant du titre Brésil (3)
Vainqueur Brésil (4)
Finaliste Espagne
Troisième Italie
Buts 68 buts
moyenne de 4.25 buts par match
Meilleur joueur Neymar
Meilleur(s) buteur(s) Fernando Torres (5)

Navigation

Huit équipes prennent part à la compétition : outre celle du pays hôte (Brésil) et du pays champion du monde (Espagne), on retrouve par principe les champions continentaux (Uruguay, Nigeria, Mexique, Japon, Tahiti) ou à défaut le vice-champion (Italie, le champion étant aussi l'Espagne).

Le tournoi fait figure de répétition générale pour les organisateurs de la Coupe du monde de 2014, qui se déroule également au Brésil.

Le Brésil remporte sa troisième Coupe des confédérations d'affilée après 2005 et 2009 et sa quatrième au total.

Préparation de l'événement

Villes et stades retenus

Localisation des stades retenus pour la compétition.

Le , une première liste de cinq stades est publiée et est prévue d'être confirmée officiellement par la FIFA le 29 juillet. Cependant, l'organisation internationale repousse sa prise de décision au mois d'octobre. Ainsi, le 20 octobre, la FIFA annonce avoir choisi Belo Horizonte, Fortaleza, Brasília et Rio de Janeiro comme villes hôtes, et place Recife et Salvador « sur liste d'attente » en attendant une avancée dans les travaux des stades les concernant.

Le , la FIFA confirme sa première décision et rajoute sur sa liste les deux villes citées précédemment. Enfin, le 8 novembre, les six villes qui accueilleront des matches sont confirmées officiellement, une dernière fois[1].

Belo Horizonte Brasília Fortaleza Recife Rio de Janeiro Salvador
Mineirão
Capacité prévue : 62 547
(terminé)
Estádio Nacional
Capacité prévue : 70 064
(terminé)
Arena Castelão
Capacité prévue : 64 846
(ré-inauguré le 16 décembre 2012 par Dilma Rousseff)[2]
Arena Pernambuco
Capacité prévue : 44 248
(terminé)
Stade Maracanã
Capacité prévue : 76 804
(terminé)
Fonte Nova
Capacité prévue : 48 747
(terminé)

Acteurs

Équipes participantes

Équipes qualifiées pour la compétition, par confédération :
  • Amérique du Nord (CONCACAF)
          Mexique
  • Amérique du Sud (CONMEBOL)
          Brésil et Uruguay
  • Europe (UEFA)
          Espagne et Italie
  • Afrique (CAF)
          Nigeria
  • Asie (AFC)
          Japon
  • Océanie (OFC)
          Tahiti
Équipe Confédération Qualité Qualification Participation Titres
Brésil CONMEBOL Pays hôte de la Coupe du monde 2014 30 octobre 2007 7e 3 (1997, 2005 et 2009)
Espagne UEFA Vainqueur de la Coupe du monde 2010 et de l'Euro 2012 11 juillet 2010 2e
Japon AFC Vainqueur de la Coupe d'Asie 2011 29 janvier 2011 5e
Mexique CONCACAF Vainqueur de la Gold Cup 2011 25 juin 2011 6e 1 (1999)
Uruguay CONMEBOL Vainqueur de la Copa América 2011 24 juillet 2011 2e
Tahiti OFC Vainqueur de la Coupe d'Océanie 2012 10 juin 2012 1re
Italie UEFA Finaliste de l'Euro 2012 1er juillet 2012 2e
Nigeria CAF Vainqueur de la Coupe d'Afrique des nations 2013 10 février 2013 2e

Arbitres

Dix arbitres sont désignés par la FIFA pour diriger les rencontres de la Coupe des confédérations 2013.

Arbitres principaux
Confédération Arbitre
Afrique (CAF) Djamel Haimoudi
Amérique du Nord, centrale et Caraïbes (CONCACAF) Joel Aguilar
Amérique du Sud (CONMEBOL) Diego Abal
Amérique du Sud (CONMEBOL) Enrique Osses
Asie (AFC) Ravshan Irmatov
Asie (AFC) Yuichi Nishimura
Europe (UEFA) Björn Kuipers
Europe (UEFA) Felix Brych
Europe (UEFA) Howard Webb
Europe (UEFA) Pedro Proença

Déroulement du tournoi

Format et tirage au sort

Le tirage au sort se déroule le au Palais des Conventions du Parc Anhembi de São Paulo[3].

À noter que, comme le veut la tradition pour les compétitions FIFA comme la Coupe du monde (sauf dans le cas de l'Europe qui envoie 13 représentants pour 8 groupes), deux équipes d'une même confédération ne peuvent se retrouver dans un même groupe. Ainsi, le Brésil et l'Uruguay sont versés dans chacun des deux groupes, de même que l'Espagne et l'Italie.

Premier tour

Groupe A

Résumé

Le Brésil inaugure le tournoi face au Japon par une victoire facile sur le score de 3-0. L’Italie l'emporte plus difficilement (2-1) face au Mexique. Lors de la 2e journée, les Brésiliens restent toujours la meilleure défense à ce stade de la compétition en s'imposant 2-0 face au Mexique. De leur côté, les Italiens s'imposent dans la douleur sur le score fleuve de 4-3 contre des Japonais qui tenaient à l'emporter contre une équipe de haut rang. À ce moment de la compétition, le Mexique et le Japon sont d'ores et déjà éliminés. Lors de la dernière journée, le Brésil remporte le choc du groupe A 4-2 face à l'Italie, le Mexique s'impose 2-1 contre le Japon.

Classement et résultats
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
1 Brésil 9 3 3 0 0 9 2+7 Brésil4-22-03-0
2 Italie 6 3 2 0 1 8 80 Italie2-14-3
3 Mexique 3 3 1 0 2 3 5-2 Mexique2-1
4 Japon 0 3 0 0 3 4 9-5 Japon

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Détails des matchs
15 juin 2013 Brésil 3 – 0 Japon Estádio Nacional Mané-Garrincha, Brasilia
16 h (UTC-3 [4])
Historique des rencontres
Neymar 3e
Paulinho 48e
90+3e
(1 – 0) Spectateurs : 67 423
Arbitrage : Pedro Proença
Rapport

16 juin 2013 Mexique 1 – 2 Italie Stade Maracanã, Rio de Janeiro
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Hernández 34e (pén.) (1 – 1) 27e Pirlo
78e Balotelli
Spectateurs : 73 123
Arbitrage : Enrique Osses
Rapport

19 juin 2013 Brésil 2 – 0 Mexique Estádio Castelão, Fortaleza
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Neymar 9e
90+3e
(1 – 0) Spectateurs : 50 791
Arbitrage : Howard Webb
Rapport

19 juin 2013 Italie 4 – 3 Japon Arena Pernambuco, Recife
19 h (UTC-3)
Historique des rencontres
De Rossi 41e
Uchida 50e (csc)
Balotelli 52e (pén.)
Giovinco 86e
(1 – 2) 22e (pén.) Honda
33e Kagawa
69e Okazaki
Spectateurs : 40 489
Arbitrage : Diego Abal
Rapport

22 juin 2013 Italie 2 – 4 Brésil Arena Fonte Nova, Salvador
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Giaccherini 51e
Chiellini 71e
(0 – 1) 45+1e Dante
55e Neymar
66e 89e Fred
Spectateurs : 48 874
Arbitrage : Ravshan Irmatov
Rapport

22 juin 2013 Japon 1 – 2 Mexique Estádio Mineirão, Belo Horizonte
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Okazaki 86e (0 – 0) 54e 66e Hernández Spectateurs : 52 690
Arbitrage : Felix Brych
Rapport

Groupe B

Résumé

Le premier match du groupe B a déjà des accents de finale de poule car les Espagnols rencontrent l'Uruguay. L’Espagne s'impose finalement 2-1. L'autre match oppose le Nigeria et Tahiti, match que le Nigeria gagne largement (6-1). Lors de la 2e journée, l'Espagne bat Tahiti sur le score record de 10 à 0, et l'Uruguay bat le Nigeria 2-1, malgré une opposition farouche du représentant de l'Afrique. Lors de la dernière journée, l'Espagne s'impose 3 à 0 face au Nigeria et l'Uruguay l’emporte logiquement face à Tahiti 8 à 0.

Classements et résultats
Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc DiffRésultats (▼ dom., ► ext.)
1 Espagne 9 3 3 0 0 15 1+14 Espagne2-13-010-0
2 Uruguay 6 3 2 0 1 11 3+8 Uruguay2-18-0
3 Nigeria 3 3 1 0 2 7 6+1 Nigeria6-1
4 Tahiti 0 3 0 0 3 1 24-23 Tahiti

     Équipe qualifiée ou victorieuse; Pts = points; J = joués; G = gagnés; N = nuls; P = perdus;
Bp = buts pour; Bc = buts contre; Diff = différence de buts

Détails des matchs
16 juin 2013 Espagne 2 – 1 Uruguay Arena Pernambuco, Recife
19 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Pedro 20e
Soldado 32e
(2 – 0) 88e Suárez Spectateurs : 41 705
Arbitrage : Yuichi Nishimura
Rapport

17 juin 2013 Tahiti 1 – 6 Nigeria Estádio Mineirão, Belo Horizonte
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Tehau 54e (0 – 3) 5e (csc) Vallar
10e 26e 76e Oduamadi
69e (csc) Tehau
80e Echiejile
Spectateurs : 20 187
Arbitrage : Joel Aguilar
Rapport

20 juin 2013 Espagne 10 – 0 Tahiti Stade Maracanã, Rio de Janeiro
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Torres 4e 33e 57e 77e
Silva 31e 88e
Villa 38e 48e 63e
Mata 65e
(4 – 0) Spectateurs : 71 806
Arbitrage : Djamel Haimoudi
Rapport

20 juin 2013 Nigeria 1 – 2 Uruguay Arena Fonte Nova, Salvador
19 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Mikel 37e (1 – 1) 19e Lugano
51e Forlán
Spectateurs : 26 769
Arbitrage : Björn Kuipers
Rapport

23 juin 2013 Nigeria 0 – 3 Espagne Estádio Castelão, Fortaleza
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
(0 – 1) 3e 88e Jordi Alba
62e Torres
Spectateurs : 51 263
Arbitrage : Joel Aguilar
Rapport

23 juin 2013 Uruguay 8 – 0 Tahiti Arena Pernambuco, Recife
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Hernández 2e 24e 45e 67e
Pérez 27e
Lodeiro 60e
Suárez 82e 90e
(4 – 0) Spectateurs : 22 047
Arbitrage : Pedro Proença
Rapport

Tableau final

Demi-finales Finale
  à Belo Horizonte       à Rio de Janeiro
  Brésil  2
  Uruguay  1  
  Brésil  3
  à Fortaleza
    Espagne  0
  Espagne  0ap (7)
  Italie  0 tab(6)  
Match pour la 3e place
  à Salvador de Bahia
  Uruguay 2ap (2)
  Italie 2 tab(3)

Demi-finales

26 juin 2013 Brésil 2 – 1 Uruguay Estádio Mineirão, Belo Horizonte
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Fred 41e
Paulinho 86e
(1 – 0) 48e Cavani Spectateurs : 57 483
Arbitrage : Enrique Osses
Rapport

27 juin 2013 Espagne 0 – 0 (a.p.) Italie Estádio Castelão, Fortaleza
16 h (UTC-3)
Historique des rencontres
(0 – 0) Spectateurs : 56 083
Arbitrage : Howard Webb
Rapport
Xavi
Iniesta
Piqué
Ramos
Mata
Sergio
J. Navas
Tirs au but
7 - 6
Candreva
Aquilani
De Rossi
Giovinco
Pirlo
Montolivo
Bonucci

Match pour la troisième place

30 juin 2013 Uruguay 2 – 2 (a.p.) Italie Arena Fonte Nova, Salvador
13 h (UTC-3)
Historique des rencontres
Cavani 58e 78e (0 – 1) 24e Astori
73e Diamanti
Spectateurs : 43 382
Arbitrage : Djamel Haimoudi
Rapport
Forlán
Cavani
L. Suárez
M. Cáceres
W. Gargano
Tirs au but
2 - 3
Aquilani
El Shaarawy
De Sciglio
Giaccherini

Finale

30 juin 2013 Brésil 3 – 0 Espagne Stade Maracanã, Rio de Janeiro
19h (UTC-3)
Historique des rencontres
Fred 2e 47e
Neymar 44e
(2 – 0) Spectateurs : 73 531
Arbitrage : Björn Kuipers
Rapport

Statistiques

Statistiques générales

  • Moyenne de but par match = 4,25 buts par match

Nombre de buts par équipe

Ballon d'or du meilleur joueur

Le Ballon d'or du meilleur joueur est la récompense donnée au meilleur joueur de la Coupe des confédérations.

Classement du Ballon d'or
Place Joueur
Neymar
Andrés Iniesta
Paulinho

Buteurs

5 buts

4 buts
3 buts
2 buts
1 but
Buts contre son camp

Affluences

L'affluence totale est de 797 646 spectateurs ce qui constitue une moyenne de 49 853 spectateurs par match; chiffre supérieur à l'édition précédente.

MatchAffluence
Brésil - Japon67 423 spectateurs
Mexique - Italie73 123 spectateurs
Brésil - Mexique50 791 spectateurs
Italie - Japon40 489 spectateurs
Italie - Brésil48 874 spectateurs
Japon - Mexique52 690 spectateurs
Espagne - Uruguay41 705 spectateurs
Tahiti - Nigeria20 187 spectateurs
Espagne - Tahiti71 806 spectateurs
Nigeria - Uruguay26 769 spectateurs
Nigeria - Espagne51 263 spectateurs
Uruguay - Tahiti22 047 spectateurs
Brésil - Uruguay57 483 spectateurs
Espagne - Italie56 083 spectateurs
Uruguay - Italie43 382 spectateurs
Brésil - Espagne73 531 spectateurs

Références

  1. « Coupe des confédérations : Les stades enfin connus », sur le10sport.com,
  2. Premier des 12 stades réalisé pour la Coupe des confédérations 2013 et la Coupe du monde de football 2014. (pt) Agência Brasil. Presidente Dilma inaugura Arena Castelão, primeira arena concluída para a Copa de 2014. Politica PB. Página visitada em 16 de dezembro de 2012.
  3. « Le Japon et le Brésil lanceront le Festival », sur fifa.com,
  4. Pour l'heure locale française rajouter 5 h.

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail du Brésil
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.