Coupe intercontinentale 1970

La Coupe intercontinentale 1970 est la onzième édition de la Coupe intercontinentale de football. Elle oppose lors d'un match aller-retour le club néerlandais du Feyenoord Rotterdam, vainqueur de la Coupe des clubs champions européens 1969-1970, au club argentin de l'Estudiantes de La Plata, vainqueur de la Copa Libertadores 1970. Il s'agit de la première apparition du Feyenoord Rotterdam dans cette compétition tandis que l'Estudiantes de La Plata en est à sa troisième participation consécutive.

Coupe intercontinentale 1970
Contexte
Compétition Coupe intercontinentale
Résultat
Équipe 1 Estudiantes de La Plata
Équipe 2 Feyenoord Rotterdam
Score 3 - 2
Match aller
Mi-temps
2 - 2
(2 - 1)
Match retour
Mi-temps
1 - 0
(0 - 0)
Match aller
Date
Stade La Bombonera
Lieu Buenos Aires, Argentine
Affluence 51 000
Arbitrage Rudolf Glöckner
Match retour
Date
Stade Feyenoord Stadion
Lieu Rotterdam, Pays-Bas
Affluence 60 000
Arbitrage Alberto Tejada Burga

Le score cumulé des deux rencontres détermine le vainqueur. En cas d'égalité, un match d'appui est joué sur terrain neutre.

Le match aller se déroule à La Bombonera de Buenos Aires, le devant 51 000 spectateurs et est arbitré par l'Est-Allemand Rudolf Glöckner. Les deux équipes se quittent sur le score nul de 2-2, avec des buts de Juan Echecopar et Juan Ramón Verón pour l'Estudiantes et des buts de Willem van Hanegem et Ove Kindvall pour le Feyenoord. Le match retour a lieu au Feyenoord Stadion de Rotterdam, le devant 60 000 spectateurs. La rencontre arbitrée par le Péruvien Alberto Tejada Burga se conclut par une victoire des champions d'Europe sur le score de 1-0, grâce à un but de Joop van Daele. Le Feyenoord Rotterdam s'impose sur le score cumulé de 3-2 et remporte ainsi sa première Coupe intercontinentale. En 2017, le Conseil de la FIFA a reconnu avec document officiel (de jure) tous les champions de la Coupe intercontinentale avec le même statut que les vainqueurs de la Coupe du monde des clubs de la FIFA, disons avec le titre officiel[1] de clubs de football champions du monde FIFA.[2],[3]

Feuilles de match

Match aller

Match aller Estudiantes de La Plata 2 - 2 Feyenoord Rotterdam Feyenoord Stadion, Rotterdam

Echecopar 6e
Verón 12e
(2 - 1) 21e van Hanegem
67e Kindvall
Spectateurs : 60 000
Arbitrage : Rudolf Glöckner
(Rapport)
Estudiantes
Feyenoord
ESTUDIANTES:
G1 Néstor Martín Errea
D2 Rubén Pagnanini
D3 Hugo Spadaro
D4 Néstor Togneri
D5 Oscar Malbernat
M6 Carlos Bilardo ?e
M7 Carlos Pachamé
M8 Juan Miguel Echecopar ?e
A9 Marcos Conigliaro
A10 Eduardo Flores
A11 Juan Ramón Verón
Remplaçants:
M12 Jorge Solari ?e 
D13 Christian Rudzki ?e 
Entraîneur:
Osvaldo Zubeldía
FEYENOORD:
G1 Eddy Treijtel
D2 Piet Romeijn
D3 Rinus Israël
D4 Theo Laseroms
D5 Theo van Duivenbode
M6 Franz Hasil
M7 Wim Jansen
M8 Willem van Hanegem ?e
A9 Henk Wery
A10 Ove Kindvall
A11 Coen Moulijn
Remplaçants:
D12 Johan Boskamp ?e 
Entraîneur:
Ernst Happel

Match retour

Match retour Feyenoord Rotterdam 1 - 0 Estudiantes de La Plata La Bombonera, Buenos Aires

20 h 30 UTC+1
van Daele 65e (0 - 0) Spectateurs : 45 000
Arbitrage : Alberto Tejada Burga
(Rapport)
Feyenoord
Estudiantes
FEYENOORD:
G1 Eddy Treijtel
D2 Piet Romeijn
D3 Rinus Israël
D4 Theo Laseroms
D5 Theo van Duivenbode
M6 Franz Hasil 46e
M7 Wim Jansen
M8 Willem van Hanegem
A9 Henk Wery
A10 Ove Kindvall
A11 Coen Moulijn 61e
Remplaçants:
D12 Johan Boskamp 46e 
D13 Joop van Daele 61e 
Entraîneur:
Ernst Happel
ESTUDIANTES:
G1 Oscar Pezzano
D2 Oscar Malbernat
D3 Hugo Spadaro
D4 Néstor Togneri
D5 José Hugo Medina
M6 Carlos Bilardo
M7 Carlos Pachamé
M8 Daniel Romero 61e
A9 Marcos Conigliaro 51e
A10 Eduardo Flores
A11 Juan Ramón Verón
Remplaçants:
D12 Rubén Pagnanini 61e 
D13 Christian Rudzki 51e 
Entraîneur:
Osvaldo Zubeldía

Annexes

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

  1. Le mot officiel est utilisé pour désigner ce que est émane des autorités compétentes ou publiquement reconnu par l'autorité elle-même. cfr. .larousse.fr, « officiel, officielle » Est synonyme de approuvé, valide. cfr. unicaen.fr, « Dictionnaire Electronique des Synonymes »
  2. « FIFA Club World Cup 2017 - History », Fédération Internationale de Football Association, Zurich, , pages 15, 40, 41, 42. (lire en ligne [PDF])
  3. Bien qu'elle ne favorise pas l'unification statistique des tournois, c'est-à-dire que le nom de la Coupe intercontinentale n'a pas été changé, la FIFA est la seule organisation ayant compétence mondiale sur les confédérations continentales et, par conséquent, la seule à pouvoir conférer un titre de ce niveau. Le titre a été attribué par la FIFA, ergo le titre attribué par la fédération mondiale elle-même aux vainqueurs de la Coupe Intercontinental est officiellement un titre mondial de la FIFA. cfr. « FIFA Statutes » p. 19. cfr.
  • Portail du football
  • Portail des années 1970
  • Portail de Rotterdam
  • Portail de l’Argentine
  • Portail de Buenos Aires
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.