Couronne

Couronne, du latin corona emprunté au grec korôné[1], est un nom commun et exceptionnellement un nom propre qui désigne notamment :

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.
Ne doit pas être confondu avec diadème.
Couronne de Louis XV

Ornement

  • La couronne est un ornement qui ceint la tête. Elle n’a pas forcément de connotation de pouvoir, pouvant parfois, comme certaines couronnes de fleurs, être un simple objet décoratif. Il en est de même pour les couronnes déposées aux enterrements.
  • La couronne peut également désigner un objet décoratif ayant la forme d'une couronne, servant par exemple à exprimer le regret d'une personne défunte (couronne funéraire) ou ayant une valeur symbolique dans la tradition (couronne de l'avent, couronne en héraldique).
  • La couronne marque la dignité des rois, princes, seigneurs et d'une reine de beauté, ainsi que pour les mariés lors de la bénédiction nuptiale dans le rite orthodoxe.

Voir les types de couronnes suivants :

  • Couronne civique, accordée, dans l'Antiquité romaine, à celui qui a sauvé la vie d'un citoyen romain.
  • Couronne murale (ou couronne tourellée), garnie de tours symbolisant les murs d'une ville fortifiée.
  • Couronne obsidionale (ou couronne germinale), plus haute distinction militaire de la Rome antique.
  • Couronne radiée, attribut du Soleil dans l'Antiquité gréco-romaine - et notamment portée par la Statue de la Liberté, à New-York.
  • Couronne rostrale (ou couronne navale), distinction militaire de l'Antiquité romaine.
  • Couronne triomphale (ou couronne de lauriers), distinction honorifique symbolisant la gloire de celui qui la reçoit.
  • Couronne vallaire (ou couronne castrale), récompense militaire de l'Antiquité romaine.

Droit

  • En droit canadien, la Couronne désigne le ministère public dans un procès pénal.
  • En droit canadien, le procureur de la Couronne est l'avocat du ministère public lors d'une poursuite pénale.
  • Dans le droit des pays du Commonwealth, une terre de la Couronne (en anglais crown land) est un territoire appartenant à l'État.

Horlogerie

  • La couronne est une pièce d'horlogerie - dans laquelle est fixée la tige de remontoir - placée sur un tube protubérant du boîtier, permettant le remontage et les mises à jour du mouvement.

Monnaie

  • La couronne est le nom de la monnaie, actuelle ou obsolète, de plusieurs pays.

Unités monétaires actuelles

Pays ayant la couronne comme monnaie, l'Estonie et la Slovaquie ont depuis rejoint la zone Euro.

Unités monétaires obsolètes

Nom propre

Politique

Sciences

Anatomie

  • La couronne est une partie de la dent, mais également le revêtement métallique qui peut servir à la remplacer.
  • La couronne perlée du gland est un phénomène physiologique apparaissant à la puberté et essentiellement dans les seconde et troisième décennies de vie chez la majorité des hommes.

Astronomie

Mathématiques

Météorologie

Botanique

  • La couronne d’un arbre (aussi appelée houppier) est la partie de l'arbre allant de la première branche à la cime (l’arbre sans le fût, le collet et les racines)[3].

Géographie

Autres

Salaisons suspendues à une couronne d’office.
Musée de la Gourmandise,
Hermalle-sous-Huy.

Gastronomie

  • La couronne, en pâtisserie, par analogie avec l'attribut des rois, est une brioche élaborée pour l'Épiphanie, surtout dans la moitié sud de la France, aussi appelée gâteau des Rois (équivalent de la galette des Rois qui est plus fréquente dans la moitié nord de la France et en Belgique).
  • La couronne, en boulangerie, est le nom d'un pain en forme de couronne, propre à diverses régions de France.
  • La couronne d'office, en ameublement de cuisine, est une couronne (généralement en fer forgé) portant des crochets auxquels sont suspendues des viandes traitées par salage ou fumage pour la conservation. La couronne est suspendue par un cordage qui passe par un anneau fixé dans le plafond et est attaché à un crochet ou à un clou fixé dans un mur de la pièce ; pour descendre la couronne à portée de main, on laisse filer quelque peu le cordage ; pour la remettre en place, on retire sur la corde puis la refixe au crochet ou au clou du mur.

Toponymie

Autres

Voir aussi

Notes et références

  1. Le grec κορώνη (korônê) signifie proprement « corneille », mais, par comparaison avec la forme du bec de celle-ci, il a servi aussi à désigner divers objets recourbés, parmi lesquels la couronne (voir Pierre Chantraine, Dictionnaire étymologique de la langue grecque, histoire des mots, vol. 1 (1970), p. 570). Cette désignation se comprend si elle s’est appliquée initialement aux deux branches de la couronne de lauriers et seulement dans une seconde étape à la couronne de forme circulaire.
  2. Nominis : Saints Victor de Damas et Couronne.
  3. Le dictionnaire visuel « Structure d’un arbre ».
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.