Crève, Smoochy, crève !

Crève, Smoochy, crève ! ou Mort à Smoochy au Québec (Death to Smoochy) est un film américain réalisé par Danny DeVito, sorti le aux États-Unis.

Crève, Smoochy, crève !
Titre québécois Mort à Smoochy
Titre original Death to Smoochy
Réalisation Danny DeVito
Scénario Adam Resnick
Acteurs principaux
Sociétés de production Jersey Films
Film4 Productions
Pays d’origine États-Unis
Royaume-Uni
Genre Comédie
Durée 109 minutes
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

Grâce à sa célèbre émission pour enfant, Smoochy, un gentil rhinocéros violet, connaît un succès phénomènal. Son audience explose et ses produits dérivés se vendent par milliers. Mais tout cela n'est pas du goût de Rudolph Smiley (Robin Williams), son prédécesseur qui lui voue une haine sans limites. Car c'est lui qui tenait ce rôle phare avant d'être remplacé pour des raisons obscures. Sheldon Mopes (Edward Norton), l'interprète de Smoochy, va même jusqu'à fréquenter Nora (Catherine Keener), qui travaille à la programmation, et qui est aussi l'ancienne compagne de Rudolph. Celui-ci finit donc par élaborer un plan pour que tout puisse redevenir comme avant...

Rudolf Smiley tend un piège à Sheldon Mopes : il fait croire que ce dernier a volontairement participé à un congrès de néo-nazis. L'innocent Sheldon est horrifié quand il s'aperçoit qu'il fait un show devant un public vêtu d'uniformes SS. La jeune femme Nora Wells ne croit pas à la bonne foi de Seldon.

Deplus, Rudolf harcèle Sheldon et tente de le discréditer auprès de Nora Wells à la suite d'une citation inventée de toutes pièces « Pardon Judas, mais je te baise ».

Fiche technique

Distribution

Voir aussi

Liens externes

  • Portail du cinéma américain
  • Portail de l’humour
  • Portail des années 2000
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.