Creamfields

Creamfields est un festival britannique de musique électronique. Il compte parmi les plus grands festivals de musique du Royaume-Uni[1], offrant une programmation éclectique, représentant de multiples styles de musique électronique[2].

Creamfields

Creamfields, édition Brésil en 2013.

Genre Festival de musique
Lieu Daresbury
Coordonnées 53° 20′ 24″ nord, 2° 37′ 48″ ouest
Date de création 1998
Organisateurs Cream Group
Site web (en) Site officiel
Géolocalisation sur la carte : Angleterre

La première édition a eu lieu en 1998[2] et les éditions récentes se déroulent annuellement à Daresbury (entre Liverpool et Manchester). De journalier, le festival passe à deux jours à partir de l'année 2008. La dernière journée est annulée en 2012 à cause de la météo très mauvaise. En 2017, 70 000 spectateurs étaient attendus pour voir 300 artistes répartis sur 30 scènes[3]. Creamfields dure alors quatre jours[2]. Le festival est partenaire de l'Amnesia, la discothèque d'Ibiza[2].

Des éditions secondaires sont réalisées à l'international, par exemple en Espagne (es), au Brésil (en) ou en Australie (en) ; mais également en Angleterre avec des évènements de moindre ampleur sous le nom de « Creamfields Steelyard » sous une structure couverte.

Le festival a commencé comme une émanation de la discothèque Cream (en) de Liverpool.

Deux compilations ont été édités sous le nom de Creamfields : Creamfields (en) (2004) par Paul Oakenfold  nommée à la 47e cérémonie des Grammy Awards dans la catégorie Best Electronic Dance Album  et Creamfields (2005) par Ferry Corsten.

Notes et références

  1. (en) « Top 10 largest music festivals in the UK » (consulté le 24 janvier 2018)
  2. « Creamfields », DJ Mag, vol. Hors série, no 3 H, , p. 34 (ISSN 2271-006X)
  3. (en) « Creamfields finishes TODAY, here's who is in the line-up for the popular musical festival », sur The Sun (consulté le 24 janvier 2018)

Voir aussi

Liens externes

  • Portail de la musique électronique
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.