Croupe (architecture)

Contrairement à la croupette, la croupe descend aussi bas que les pans principaux du toit[3].

Pour l’article homonyme, voir croupe.
À droite, toiture à croupe du maître-logis de la ferme du Douaire à Ottignies.
Croupe : (Triangle bleu).

En architecture, une croupe peut être :

  • l'extrémité d'un comble qui ne s'appuie pas contre un pignon de maçonnerie[1];
  • la partie extrême d'un comble qui ne s'appuie pas sur un pignon et forme une pente triangulaire[2];
  • un versant de toit qui réunit les deux pans principaux d’un toit à leur extrémité[3].

Variantes locales

  • La croupe normande se détermine par le non parallélisme des dépassées en pignon[4].
  • Le toit dauphinois à croupe à coyau (base relevée dite en « chapeau de gendarme »).

Articles connexes

Notes et références

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.