Culture jeune

Une culture jeune désigne en sociologie[réf. nécessaire] une sous-culture principalement portée par les adolescents et les jeunes adultes.

Exemples de par le monde

Afrique du Sud

Depuis le milieu des années 2000 se développe la culture zef.

Allemagne

Citons :

Espagne

Citons les makineros, à la fin des années 1990.

Etats-Unis

Le mouvement Zulu dans les années 1970, puis exporté dans d'autres pays à partir des années 1980.

France

En particulier, on peut citer :

Japon

Citons les otakus.

Pays-Bas

Les Pays-Bas ont connu plusieurs cultures jeunes. En particulier :

  • les nozems, dans les années 1950,
  • les provos, à la fin des années 1960,
  • les gabbers, dans les années 1990 et 2000.

Pologne

Citons les dres (en).

Royaume-Uni

Le Royaume-Uni a connu plusieurs cultures jeunes. En particulier :

  • les Teddy Boys, dans les années 1950,
  • les mods, pendant les années 1960,
  • les chavs, plus récemment.

Russie

International

Certaines cultures jeunes traversent les frontières, en particulier depuis la fin des années 1990. Leur impact est parfois intergénérationnel, ce qui peut faire hésiter à classer ces sous-cultures spécifiquement comme cultures jeunes. On peut citer :

Voir aussi

  • Portail de la sociologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.