Cyber

Cyber- est un préfixe à la mode à partir de la deuxième moitié du XXe siècle. Son usage est consécutif au développement exponentiel de l'informatique et de la robotique, plus généralement à l'avènement du réseau internet et de la « révolution numérique », qui en est la synthèse[1].

Il est tiré du mot grec Kubernêtikê signifiant « gouvernail ». Ce préfixe est présent notamment dans cybernétique, cyberespace, cybertexte...

Défense, sécurité et géopolitique

Le terme cyber recouvre l'ensemble des activités liées à l'utilisation offensive du cyberespace[2],[3],[4],[5]:

  • Cybersécurité : les actions de piratage informatique (hacking) et les moyens de s'en protéger.
  • Cyberdéfense : l'utilisation du piratage informatique (hacking) à des fins militaires et les moyens de s'en protéger.
  • Cyberespionnage : l'utilisation du piratage informatique (hacking) à des fins de renseignement économique, technologique, politique ou militaire.
  • Cybersurveillance : les actions menées par un État pour surveiller sa population par des moyens numériques (par exemple : la reconnaissance de visages, ou le système de crédit social en Chine) et où par la censure d'internet et des réseaux sociaux[6].
  • La manipulation offensive des réseaux sociaux (weaponization of social media) : l'utilisation des réseaux sociaux à des fins d'influence politique par la diffusion massive d'infox (fake news) ou d'informations confidentielles compromettantes (doxing). Cette diffusion peut additionnellement être ciblée, en utilisant des algorithmes d'analyse de données caractérisant les profils des destinataires (par exemple : Cambridge Analytica)[7].
  • Cyberguerre : affrontement entre plusieurs États, utilisant des moyens cyber tels que définis précédemment.
  • Cybercriminalité, Cybercrime : criminalité constitutive d'une infraction pénale susceptible de se commettre sur ou au moyen d’un système informatique généralement connecté à un réseau ».
  • Cyberprostitution : prostitution utilisant internet pour se développer.

Acceptions dans la culture populaire

Littérature

Popularisé dans les romans de science-fiction, le cyber a été décliné dans de multiples variantes, dont le cyberpunk popularisé par William Gibson et de nombreux autres auteurs de science-fiction. Leurs romans décrivent un monde sombre et remplis d'outils cybernétiques.

Mangas

Dans les mangas, le style cyber désigne toute histoire incluant soit des cyborgs, soit un univers technologique très informatisé. Attention toutefois : toutes les machines géantes, comme les robots Goldorak ou Gundam, ne font pas partie de cette catégorie.

Exemples de mangas Cyber : Gunnm, Cobra et Ghost in the Shell

Divers

  • Cyber, un personnage de fiction de Marvel Comics.

Notes et références

  1. Éditions Larousse, « Définitions : cyber- - Dictionnaire de français Larousse », sur www.larousse.fr (consulté le 12 février 2019)
  2. Jean-Louis Gergorin et Léo Isaac-Dognin, Cyber. La guerre permanente, Paris, Les Editions du Cerf, , 319 p. (ISBN 978-2-204-11085-3)
  3. Vasset, Philippe, 1972-, Armes de déstabilisation massive, Paris, Fayard, 273 p. (ISBN 978-2-213-70487-6 et 2213704872, OCLC 1024117543, lire en ligne)
  4. Sanger, David E.,, The perfect weapon : war, sabotage, and fear in the cyber age (ISBN 978-0-451-49789-5 et 0451497899, OCLC 1039082430, lire en ligne)
  5. Klimburg, Alexander, 1976-, The darkening web : the war for cyberspace, , 420 p. (ISBN 978-1-59420-666-5, 159420666X et 0735223882, OCLC 981761391, lire en ligne)
  6. (en-US) « How the “Great Firewall of China” Works to Censor China’s Internet », How-To Geek, (lire en ligne, consulté le 26 novembre 2018)
  7. Singer, P. W. (Peter Warren),, Likewar : the weaponization of social media, , 405 p. (ISBN 978-1-328-69574-1 et 1328695743, OCLC 1021802806, lire en ligne)

Voir aussi

  • Portail de la linguistique
  • Portail de l’informatique
  • Portail de l’histoire
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.