Cycle préparatoire intégré

En France, on désigne souvent par le terme cycle préparatoire intégré les deux premières années d'études des études d'ingénieurs[1] ayant lieu dans l'école même et non en classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE).

Pour les articles homonymes, voir CPI.
Ne doit pas être confondu avec Classe préparatoire aux grandes écoles.

Fonctionnement

Dans les écoles d'ingénieurs en cinq ans – comme par exemple celles des groupes Geipi Polytech[2], INSA[3], ENI[4] et UT[5] – les deux premières années sont généralement appelées « classe préparatoire intégrée » (ou « prépa intégrée »). Le mode d'encadrement y est un peu différent de celui des CPGE traditionnelles. Le rythme y est moins intense (absence ou presque de khôlles) même s'il reste plus soutenu qu'en cycle ingénieur. De plus, malgré une partie de tronc commun basé sur les sciences de bases comme en CPGE classique, les élèves en classe préparatoire intégrée reçoivent également des enseignements correspondant aux domaines de leur école et réalisent des stages en entreprise[6]. A l'issu des deux années, si ses notes le permettent, l'étudiant passe en cycle ingénieur. Des passerelles peuvent exister entre écoles d'ingénieurs au sein d'un même groupe[2].

Il existe également des cycles préparatoires fédératifs, communs à plusieurs écoles d'ingénieurs. On peut citer par exemple : la Prépa des INP (l'ancien cycle préparatoire polytechnique)[7], le cycle préparatoire intégré de la fédération Gay-Lussac[8], le cycle préparatoire de Bordeaux[9], ou encore le cycle préparatoire PeiP du Réseau Polytech[10]. Il s'agit de deux ans de formation - ayant lieu dans une école ou à l'université - qui préparent à l'entrée dans les écoles d'ingénieurs associées, rattachées ou partenaires. Ces cycles préparatoires recrutent après un baccalauréat S, STL ou STI2D. L'encadrement est similaire à celui des classes préparatoires intégrées. L'admission en école d'ingénieurs à bac+2 se fait généralement sur classement des résultats du contrôle continu.

Enfin, il existe les classes universitaires préparatoires aux grandes écoles (CUPGE), qui sont des cycles intégrés dans les UFR scientifiques d'une trentaine d'universités en France[11]. Il s'agit là aussi de formations sélectives en 2 ans. Organisées dans le cadre de licences, elles associent des cours magistraux en amphithéâtre, des travaux dirigés et pratiques, à un rythme soutenu avec khôlles et devoirs réguliers, et petits effectifs en classe. A l'issu des 2 ans, les étudiants peuvent passer certains concours d'accès aux grandes écoles ouverts aux CUPGE. Ils peuvent également tenter d'intégrer sur dossier des écoles partenaires de l'université dont ils proviennent (c'est le cas de bon nombre d'écoles d'ingénieurs internes à une université). Enfin, ils ont également la possibilité de continuer en licence 3 pour tenter les concours d'entrée en écoles d'ingénieurs pour L3 ou pour poursuivre jusqu'en master ou en cursus master en ingénierie[12],[13].

Comparatif

Différences entre prépas
Prépa Type Lieux Recrutement Accès aux prépas Redoublement Stage Accès post-prépa Après prépa
Prépa des INPCycle préparatoire communSites de Bordeaux, Grenoble, Nancy, Saint Denis de la Réunion,Toulouse et ValenceBac S, STL et STI2D[14]Sur dossier et entretien[15]Pas de redoublementStage ouvrier de 6 semainesContrôle continu avec classement[7]Une des 34 écoles d'ingénieurs du groupe INP, selon classement préférentiel et places offertes par les écoles[7].
CPI de la fédération Gay-LussacCycle préparatoire commun Sites de Clermont-Ferrand,Lille, Pau, Rennes et StrasbourgBac S et équivalent bac S étranger[8]Sur dossier et entretien[8]Pas de redoublementStage ouvrier de 4 semainesContrôle continu avec classement[8]Une des 20 écoles d'ingénieurs de la fédération Gay-Lussac, selon classement préférentiel et places offertes par les écoles[8].
Cycle préparatoire Peip (Réseau Polytech) Cycle préparatoire commun Une des écoles du Réseau Polytech ou d'un IUT pour les titulaires de bac STI2D/STL[10] Bac S, STI2D, STL et PACES reçus-collés[10] Sur dossier et entretien[10] Contrôle continu avec classement + notes du bac[10] Une des 15 écoles du Réseau Polytech, selon classement préférentiel, série choisie post-bac et places offertes par les écoles[10].
Écoles du Groupe Geipi PolytechCycle préparatoire intégré Une des 34 écoles du concours Geipi Polytech ou d'un IUT/UFR partenaire (selon école)[2]Bac S, STI2D, STL et Bac S européen[16],[17]Sur concours et entretien (entretien seulement pour notes lycée satisfaisantes)[16],[17]Redoublement possible (selon école)Stage technicien de 4 à 10 semainesSi les notes le permettentL'élève continue ses études en cycle ingénieur dans son école si ses notes le permettent. Passerelles entre écoles au sein du groupe possible[2].
Écoles d'autres réseaux : INSA, UT, FESIC, etc Cycle préparatoire intégré École choisie lors des admissions[3],[5],[18] Bac S,STI2D et équivalent bac S étranger Sur dossier et entretien[3],[5],[18] Redoublement possible (selon école) Stage technicien Si les notes le permettent L'élève continue ses études en cycle ingénieur dans son école si ses notes le permettent. Passerelles entre écoles au sein du groupe possible[3],[5],[18].
Cycle préparatoire de BordeauxCycle préparatoire communTalenceBac SSur dossier[9]Pas de redoublementSi les notes le permettentChoix de l'école parmi 8 écoles de la région bordelaise par l'étudiant dès le début du cycle préparatoire. A l'issue des 2 années, il intègre l'école choisie sans concours[9].
CPGE scientifiquesPrépa classiqueDifférents lycées répartis sur toute la FranceBac S, STI2D ,STAV[19] et STL[20]Sur dossier[20]5/2 possible (redoublement 2ème année)Pas de stageConcours avec classement[21]Accès aux écoles d'ingénieurs, selon banques de concours et places disponibles[21].
CUPGE scientifiques Prépa à l'université Une trentaine d'universités réparties sur toute la France Bac S[22] Sur dossier Pas de stage Concours avec classement ou dossier (selon accords universités/écoles)[12],[23] Accès aux écoles d'ingénieurs, selon banques de concours, ou dossier s'il existe un accord entre l'université et l'école[12],[23].

Notes et références

  1. « Écoles d'ingénieurs postbac : comment se passent les procédures d’admission ? », sur https://www.letudiant.fr/,
  2. « FAQ | Concours Geipi Polytech », sur http://www.geipi-polytech.org/ (consulté le 7 avril 2019)
  3. « Candidater au groupe INSA, première année », sur http://admission.groupe-insa.fr/ (consulté le 7 avril 2019)
  4. Plaquette Groupe ENI, , 12 p. (lire en ligne)
  5. « Admissions 3UT », sur https://www.3ut-admissions.fr/ (consulté le 7 avril 2019)
  6. « Écoles d'ingénieurs : prépa "classique" ou prépa intégrée, comment choisir ? », sur https://www.letudiant.fr/,
  7. « Prépa des INP : Les écoles », sur http://www.la-prepa-des-inp.fr/,
  8. « Fédération Gay-Lussac : Les classes préparatoires intégrées », sur https://www.20ecolesdechimie.com/ (consulté le 7 avril 2019)
  9. « Cycle préparatoire de Bordeaux », sur https://www.u-bordeaux.fr/ (consulté le 7 avril 2019)
  10. Cycle préparatoire Peip, Guide des admissions, Réseau Polytech, , 60 p. (lire en ligne)
  11. « Parcoursup - Recherche formation CUPGE », sur https://parcoursup.fr/ (consulté le 10 avril 2019)
  12. Diane Galbaud, « CUPGE : des prépas à l’université », Le Monde, (lire en ligne)
  13. Géraldine Dauvergne, « Les CUPGE, ces petites prépas universitaires qui montent », L'Étudiant, (lire en ligne)
  14. « Prépa des INP : Profils des candidats », sur http://www.la-prepa-des-inp.fr (consulté le 7 avril 2019)
  15. « Prépa des INP : conditions de candidatures », sur http://www.la-prepa-des-inp.fr/ (consulté le 7 avril 2019)
  16. « Terminales S, intégrez une école d'ingénieurs après le bac (Geipi Polytech) », sur http://www.geipi-polytech.org/ (consulté le 7 avril 2019)
  17. « Terminales STI2D et STL, intégrez une école d'ingénieurs après le bac (Geipi-Polytech) », sur http://www.geipi-polytech.org/,
  18. « Intégrer une école de la FESIC », sur http://www.fesic.org/ (consulté le 7 avril 2019)
  19. « La prépa TB : technologie et biologie », sur Onisep (consulté le 15 septembre 2019)
  20. « Classes préparatoires aux grandes écoles », sur http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ (consulté le 7 avril 2019)
  21. « Présentation des différentes voies aux classes préparatoires scientifiques », sur http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr (consulté le 7 avril 2019)
  22. « Parcoursup - Détails de la formation Cycle universitaire préparatoire aux grandes écoles - Université Claude Bernard Lyon 1 », sur https://www.parcoursup.fr (consulté le 10 avril 2019)
  23. « Devenir ingénieur/re : intégrer les écoles par les prépas de l'UPS », sur http://www.univ-tlse3.fr/ (consulté le 10 avril 2019)

Articles connexes

  • Portail des grandes écoles
  • Portail de l’éducation
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.