Démographie de la Lettonie

Cet article contient des statistiques sur la démographie de la Lettonie. Au 1er janvier 2015, la population était de 1 986 096 habitants contre 2 074 605 au 1er janvier 2011, selon Eurostat[13].

Démographie de la Lettonie

Courbe de la population de la Lettonie de 1920 à 2014
Dynamique
Population 1 923 559 hab.
(2018) [1]
Évolution de la population -1.1 % (2018)[2],[3]
Indice de fécondité 1,52 enfant par [4]
(2018)[5]
Taux de natalité 9,6  (2018)[6],[7]
Taux de mortalité 14,5  (2018)[8],[9]
Taux de mortalité infantile 5,1  (2018)[10]
Âges
Espérance de vie à la naissance 74,9 ans (2018)[11]
Hommes : 70,4 ans
Femmes : 79,7 ans
Âge médian 43,9 ans (2018)[12]
Hommes : 40 ans
Femmes : 47,3 ans
Structure par âge 0-14 ans :15,24 %
15-64 ans : 64,9 %
65 ans et plus : 19,85 %
Sex-ratio (2018)
Population totale 86 /100
À la naissance 105 /100
Par tranche d'âge 0-14 ans : 106 /100
15-24 ans : 107 /100
25-54 ans : 99 /100
55-64 ans : 81 /100
65 ans et + : 49 /100
Flux migratoires (2018)
Taux de migration −6 
Composition linguistique
Letton (officiel) 58,2 %
Russe 37,5 %
Lituanien et autres 4,3 %
Composition ethnique (2016)
Lettons 61,8 %
Russes 25,6 %
Biélorusses 3,4 %
Ukrainiens 2,3 %
Polonais 2,1 %
Lituaniens 1,2 %
Juifs 0,3 %
Roms 0,3 %
Composition religieuse
Église évangélique-luthérienne de Lettonie 23,8 %
Église catholique 22,3 %
Église orthodoxe russe 18,9 %

Évolution de la population

Avant 1960

De 1960 à 2015

Source : Eurostat[14],[15]
Année Population
(au 1er janvier)
Naissances Taux de natalité (‰) Taux de fécondité
(enfants par femme)
Décès Taux de mortalité (‰) Taux de variation naturelle (‰) Solde migratoire Croissance démographique (‰)
1960 2 104 128 35 468 16,7 21 314 10,0 6,7 19 548 15,9
1965 2 255 048 31 212 13,8 22 780 10,1 3,7 13 309 9,6
1970 2 351 903 34 333 14,6 26 546 11,3 3,3 6 734 6,2
1975 2 447 730 34 810 14,2 30 042 12,2 1,9 12 031 6,8
1980 2 508 761 35 534 14,1 32 100 12,8 1,4 2 445 2,3
1985 2 570 030 39 751 15,4 34 166 13,2 2,2 12 101 6,9
1990 2 668 140 37 918 14,2 34 812 13,1 1,2 -13 085 - 3,7
1995 2 500 580 21 595 8,7 38 931 15,7 - 7,0 -13 713 - 12,5
2000 2 381 715 20 302 8,6 1,25 32 205 13,6 - 5,0 -16 428 - 12,0
2005 2 249 724 21 879 9,8 1,39 32 777 14,6 - 4,9 -10 952 - 9,8
2010 2 120 504 19 781 9,4 1,36 30 040 14,3 - 4,9 -35 640 - 21,9
2015 1 986 096 21 979 11,1 1,70 28 478 14,4 - 3,3 -10 640 - 8,7

Projection démographique

L'évolution probable de la taille et de la structure de la population fait l'objet d'une projection tenant compte des tendances actuelles de l'évolution de la population avec comme année de référence 2015[16] :

Année Population (au 1er janvier) - Projection de référence
2020 1 911 668
2030 1 743 960
2040 1 598 786
2050 1 506 055
2060 1 426 615
2070 1 342 823
2080 1 284 285
Source : Eurostat[17]

Migration et composition culturelle

Immigrations puis émigrations au XXe siècle

Évolution des populations lettones et russes au XXe siècle.
Évolution des groupes ethniques minoritaires au XXe siècle.

En 1897, le premier recensement officiel indique que les Lettons formaient 68,3 % de la population, avec 1,93 million d'individus ; les Russes représentaient 12 % de la population, les Juifs 7,4 %, les Allemands 6,2 %, et les Polonais 3,4 %. Les autres minorités de l'époque étaient les Lituaniens, les Estoniens, les Roms, et diverses autres nationalités. La part des Lettons ethniques est passée de 77 % avec 1 467 035 individus en 1935, à 52 % en 1989 avec 1 387 757 individus. En 2005, la population ethnique lettone est passé à 58,8 % de la population totale avec 1 357 099 individus.

Le pays a connu une importante vague d'émigration après l'indépendance en raison des lois sur la naturalisation peu favorables aux personnes nées en territoire letton durant l'occupation soviétique. Les lois de l'automne 1998 ont pour but de modifier cette tendance en proposant des démarches simplifiées à ceux qui veulent acquérir la citoyenneté lettonne.

Communauté juive

La Lettonie a eu une colonie juive au cours du XVIe siècle. Les Juifs étaient dans les villes où ils avaient été autorisés à s'installer, comme Riga ou Daugavpils. Au début du XXe siècle, il y avait environ 200 000 juifs en Lettonie. La plupart des juifs étaient engagés dans le commerce et bénéficiaient d'une situation économique relativement favorable[réf. nécessaire].

À la fin des années 1930, la population juive commence à diminuer. Une partie émigre après la première annexion soviétique. Une autre partie, en particulier la fraction la plus riche, est déportée en Sibérie par la police politique. Enfin, une dernière partie s'enfuit vers l'est lors de l'avancée des troupes nazies, en 1941.

La population lettonne, en collaboration avec les Allemands, a souvent participé à des pogroms. La plupart des Juifs lettons qui n'avaient pu s'enfuir furent assassinés dans les ghettos ou dans des lieux d'extermination comme les forêts (forêt de Rumbula, à Riga). En 1943, il y avait environ 5 000 juifs dans trois camps de travail et de nombreux ghettos.

Certains juifs sont revenus en Lettonie après la guerre. En 1970, la communauté juive était d'encore environ 36 600 personnes. De 1970 à 1987, un tiers d'entre eux sont partis en Israël, d'autres émigrant encore en nombre après la chute de l'Union des républiques socialistes soviétiques. Selon les données du recensement de 2011, il resterait un peu plus de 6000 juifs vivant en Lettonie, soit environ 0,3 % de la population.

Foyers urbains russes

Pourcentage de slaves (russe, ukrainien et biélorusse) par communes en 2011.

Évolution de la composition ethnique

Population de la Lettonie par groupe ethnique 1925-2016
Groupe
ethnique
recens. 1925 (en %)[18] recens. 1935 (en %)[18] recens. 1959 (en %)[19] recens. 1970 (en %)[20] recens. 1979 (en %)[21] recens. 1989 (en %)[22] recens. 2000 (en %)[23] recens. 2011 (en %)[24] recens. 2018 (en %)[25]
Lettons 73,4 75,5 62,0 56,8 53,7 52,0 57,7 62,1 62,2
Russes 10,5 10,6 26,6 29,8 32,8 34,0 29,6 26,9 25,2
Biélorusses 2,1 1,4 2,9 4,0 4,5 4,5 4,1 3,3 3,2
Ukrainiens 0,0 0,1 1,4 2,3 2,7 3,5 2,7 2,2 2,2
Polonais 2,8 2,5 2,9 2,7 2,5 2,3 2,5 2,2 2,1
Lituaniens 1,3 1,2 1,6 1,7 1,5 1,3 1,4 1,2 1,2
Roms 0,2 0,2 0,2 0,2 0,3 0,3 0,3 0,3 0,3
Juifs 5,2 4,8 1,8 1,6 1,1 0,9 0,4 0,3
Allemands 3,8 3,2 0,1 0,2 0,1 0,1 0,1 0,1 0,1
Estoniens 0,4 0,4 0,2 0,2 0,2 0,1 0,1 0,1 0,1
Lives 0,1 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,0 0,1
autres 0,3 0,2 0,4 0,6 0,7 1,1 1,1 1,3 3,4
Population par pays de naissance vivant en Lettonie[26],[27],[28]
Pays de naissance 2015 2016 2017 2018 2019
Population totale 1 986 096 1 968 957 1 950 116 1 934 979 1 919 968
Lettonie 1 720 678 1 710 068 1 698 651 1 688 339 1 678 214
Population totale née à l'étranger 265 418 258 889 251 465 246 040 241 754
Russie 136 376 131 804 126 898 122 438 117 813
Biélorussie 48 588 47 198 45 507 43 941 42 645
Ukraine 34 080 33 966 32 999 32 477 32 563
Lituanie 16 668 16 095 15 423 14 904 14 343
Kazakhstan 5 931 5 885 5 794 5 729 5 705
Royaume-Uni 2 218 2 550 3 164 3 480 3 748
Estonie 3 081 3 019 2 979 2 928 2 874
Ouzbékistan 2 052 2 145 2 145 2 309 2 594
Allemagne 2 424 2 100 2 093 2 128 2 186
Azerbaïdjan 1 922 1 925 1 895 1 935 1 973
Moldavie 1 705 1 699 1 690 1 701 1 725
Inde 131 170 226 773 1 303
Géorgie 1 317 1 321 1 289 1 273 1 298
Irlande 731 822 879 909 946
Population par nationalité en Lettonie[27],[28]
2011 2016 2017 2018 2019
Population totale 2 070 371 1 968 957 1 950 116 1 934 379 1 919 968
Lettonie 1 728 213 1 680 011 1 670 670 1 661 848 1 653 343
Population totale de nationalité étrangère 342 158 288 946 279 446 272 531 266 625
Non-citoyens de Lettonie 296 619 232 143 222 847 214 206 205 565
Russie 34 091 42 299 42 160 41 894 41 480
Ukraine 2 618 3 570 3 430 3 886 4 806
Lituanie 2 999 3 092 3 068 3 086 3 064
Biélorussie 1 758 1 988 1 890 1 891 2 138
Inde 124 165 216 767 1 303
Ouzbékistan 249 382 427 620 954
Estonie 726 703 704 689 671
Acquisition de la nationalité Lettone par pays d'origine[29]
2015
Total 1 897
Non-citoyens de Lettonie[n 1] 1 653
Russie 70
  1. Les non-citoyens de Lettonie sont des ex-citoyens de l'ex-Union soviétique, essentiellement russophones et originaires principalement de Russie, d'Ukraine et de Biélorussie. Ils ont la possibilité d'acquérir la nationalité Lettone s'ils obtiennent un examen portant principalement sur la langue lettone et l'histoire de la Lettonie.

Sources

  1. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  2. Le taux de variation de la population 2018 correspond à la somme du solde naturel 2018 et du solde migratoire 2018 divisée par la population au 1er janvier 2018.
  3. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  4. L'indicateur conjoncturel de fécondité (ICF) pour 2018 est la somme des taux de fécondité par âge observés en 2018. Cet indicateur peut être interprété comme le nombre moyen d'enfants qu'aurait une génération fictive de femmes qui connaîtrait, tout au long de leur vie féconde, les taux de fécondité par âge observés en 2018. Il est exprimé en nombre d’enfants par femme. C’est un indicateur synthétique des taux de fécondité par âge de 2018.
  5. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  6. Le taux de natalité 2018 est le rapport du nombre de naissances vivantes en 2018 à la population totale moyenne de 2018.
  7. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  8. Le taux de mortalité 2018 est le rapport du nombre de décès, au cours de 2018, à la population moyenne de 2018.
  9. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  10. Le taux de mortalité infantile est le rapport entre le nombre d'enfants décédés à moins d'un an et l'ensemble des enfants nés vivants.
  11. L'espérance de vie à la naissance en 2018 est égale à la durée de vie moyenne d'une génération fictive qui connaîtrait tout au long de son existence les conditions de mortalité par âge de 2018. C'est un indicateur synthétique des taux de mortalité par âge de 2018.
  12. L'âge médian est l'âge qui divise la population en deux groupes numériquement égaux, la moitié est plus jeune et l'autre moitié est plus âgée.
  13. « Eurostat - Tables, Graphs and Maps Interface (TGM) table », sur epp.eurostat.ec.europa.eu
  14. « Évolution de la population - Bilan démographique et taux bruts au niveau national », sur appsso.eurostat.ec.europa.eu (consulté le 27 novembre 2017)
  15. « Indicateur conjoncturel de fécondité », sur ec.europa.eu (consulté le 27 novembre 2017)
  16. « Population Projections Data », sur ec.europa.eu (consulté le 1er décembre 2017).
  17. « Population au 1er Janvier par âge, sexe et type de projection », sur appsso.eurostat.ec.europa.eu (consulté le 27 novembre 2017)
  18. « Ethnicities in region of Latvia. Statistics », roots-saknes.lv (consulté le 22 janvier 2012)
  19. (ru) « Всесоюзная перепись населения 1959 года. Национальный состав населения по республикам СССР », demoscope.ru (consulté le 22 janvier 2012)
  20. (ru) « Всесоюзная перепись населения 1970 года. Национальный состав населения по республикам СССР », demoscope.ru (consulté le 22 janvier 2012)
  21. (ru) « Всесоюзная перепись населения 1979 года. Национальный состав населения по республикам СССР », demoscope.ru (consulté le 22 janvier 2012)
  22. (ru) « Всесоюзная перепись населения 1989 года. Национальный состав населения по республикам СССР », demoscope.ru (consulté le 22 janvier 2012)
  23. « Population Census 2011 - Key Indicators - Latvijas statistika », sur www.csb.gov.lv
  24. http://data1.csb.gov.lv/pxweb/lv/iedz/iedz__iedzrakst/IRG080.px/table/tableViewLayout1/?rxid=d8284c56-0641-451c-8b70-b6297b58f464
  25. « Latvijas statistika », sur www.csb.gov.lv
  26. http://data.csb.gov.lv/pxweb/en/Sociala/Sociala__ikgad__iedz__iedzskaits/?tablelist=true&rxid=a79839fe-11ba-4ecd-8cc3-4035692c5fc8
  27. (lv) « iedzrakst », sur data.csb.gov.lv.
  28. « Database - Eurostat », sur ec.europa.eu

Liens externes

  • Portail de la Lettonie
  • Portail de la démographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.