Démographie du Royaume-Uni

Le Royaume-Uni compte, d'après la Banque mondiale, 66,022 millions d'habitants en 2017. Avec une densité moyenne d'environ 260 habitants par km2, l'État insulaire possède une des plus fortes densités d'Europe. L'Angleterre, avec 83 % de la population totale, est la nation du Royaume-Uni la plus peuplée (380 habitants par km2). Ainsi, près d'un quart de la population du Royaume-Uni vit dans le sud de l'Angleterre autour de Londres et de ses 8,6 millions d'habitants. L'Écosse, accueillant un peu moins de 9 % de la population, est la nation la moins densément peuplée (65 habitants au km2). Le pays de Galles et l’Irlande du Nord accueillent respectivement 5 % et 3 % de la population britannique (141 et 119 habitants par km2).

Démographie du Royaume-Uni

Évolution démographique du Royaume-Uni
Dynamique
Population 65 105 246 United Kingdom hab.
(2018) [1]
Évolution de la population 0.51 % (2018)[2],[3]
Indice de fécondité 1,88 enfant par [4]
(2018)[5]
Taux de natalité 12  (2018)[6],[7]
Taux de mortalité 9,4  (2018)[8],[9]
Taux de mortalité infantile 4,2  (2018)[10]
Âges
Espérance de vie à la naissance 80,9 ans (2018)[11]
Hommes : 78,7 ans
Femmes : 83,2 ans
Âge médian 40,5 ans (2018)[12]
Hommes : 39,3 ans
Femmes : 41,7 ans
Structure par âge 0-14 ans :17,59 %
15-64 ans : 64,22 %
65 ans et plus : 18,19 %
Sex-ratio (2018)
Population totale 99 /100
À la naissance 105 /100
Par tranche d'âge 0-14 ans : 105 /100
15-24 ans : 105 /100
25-54 ans : 104 /100
55-64 ans : 98 /100
65 ans et + : 82 /100
Flux migratoires (2018)
Taux de migration 2,5 
Composition linguistique
Anglais  
Écossais (langue reconnue au niveau régional)  
Gallois (langue reconnue au niveau régional)  
Irlandais (langue reconnue au niveau régional)  
Composition ethnique
Blanc[13] 87,17 %
Noirs[13] 1,98 %
Indiens[13] 2,30 %
Pakistanais[13] 1,86 %
Métis[13] 1,98 %
Autres[13] 4,18 %
Composition religieuse
Christianisme 71,6 %
Islam 3,8 %
Hindouisme %
Autres %
Non-spécifié ou aucune 22,4 %

Le Royaume-Uni a un taux d'alphabétisation élevé, proche de 99 %, attribuable à la politique imposant un enseignement à l'école primaire dès 1870, et au niveau secondaire dès 1900. Les enfants sont actuellement tenus d'être instruits de 5 ans à 16 ans.

La principale langue maternelle du pays est l'anglais, les autres langues régionales présentes au Royaume-Uni, sont le gallois, l'anglais écossais, le gaélique écossais et l'irlandais.

Évolution de la population

Avant 1960

Évolution de la population
AnnéePop.±%
1750 7 500 000    
1801 11 900 000+58.7%
1811 13 400 000+12.6%
1821 15 500 000+15.7%
1841 20 200 000+30.3%
1861 24 500 000+21.3%
1871 27 400 000+11.8%
1891 37 700 000+37.6%
1901 41 500 000+10.1%
1911 42 100 000+1.4%
1921 44 000 000+4.5%
1931 46 000 000+4.5%
1951 50 200 000+9.1%
sources[14],[15],[16],[17]

Les chiffres suivants ne concernent que l'étendue actuelle du Royaume-Uni, à l'exclusion du territoire de la République d'Irlande devenue indépendante au XXe siècle. Étant donné que la population de cette dernière était évaluée à 2 millions d'habitants en 1750, la population du Royaume-Uni de l'époque, dans ses frontières d'alors, était de 9,5 millions d'habitants.

La population de l'Angleterre et du Pays de Galles serait restée stable à 6 millions d'habitants entre 1700 et 1740, mais aurait augmenté de façon spectaculaire après 1740. Le premier recensement organisé au Royaume-Uni date de 1801. Ce premier recensement en 1801 a révélé que la population de l'Angleterre, de l'Écosse et du Pays de Galles était de 10,5 millions d'habitants, alors que la population de l'Irlande se situait entre 4,5 et 5,5 millions d'habitants.

Au cours de la révolution industrielle, l'espérance de vie des enfants a augmenté de façon spectaculaire. Le pourcentage des enfants nés à Londres qui sont morts avant l'âge de cinq ans a diminué de 74,5 % entre 1730 et 1749, à 31,8 % entre 1810 et 1829.

L'Angleterre et le Pays de Galles ont commencé l'enregistrement systématique de leurs naissances, mariages et décès en 1837. La première compilation de données statistiques sur les migrations a été faite durant le recensement de 1841. Ce recensement dénombrait en Angleterre et au Pays de Galles une population de 15,9 millions d'habitants, en Irlande de 8,2 millions d'habitants et en Écosse 2,6 millions d'habitants.

La Grande Famine en Irlande, entre 1845 et 1849, a causé la mort d'un million de personnes, et a obligé, à cette époque, un autre million d'émigrer, conduisant à une diminution de la population jusqu'à la fin de XIXe siècle, la population de l'Irlande, passant de 8,2 millions en 1841 à moins de 4,5 millions en 1901. À l'inverse, la population de l'Angleterre a presque doublé, passant de 16,8 millions de personnes en 1851, à 30 500 000 en 1901.

De 1960 à 2015[18],[19]
Année Population Naissances Taux de natalité (‰) Taux de fécondité

(enfants par femme)

Décès Taux de mortalité (‰) Taux de variation naturelle (‰) Solde migratoire Croissance démographique (‰)
1960 52 200 000 918 286 17,5 603 300 11,5 6,0 85 014 7,6
1965 54 200 000 997 275 18,3 627 796 11,6 6,8 -73 379 5,4
1970 55 546 400 903 907 16,2 655 386 11,8 4,5 -14 821 4,2
1975 56 230 680 697 518 12,4 662 477 11,8 0,6 -44 801 - 0,2
1980 56 284 863 753 708 13,4 661 517 11,7 1,6 -33 485 1,0
1985 56 481 641 750 520 13,3 670 656 11,9 1,4 57 390 2,4
1990 57 156 972 798 364 13,9 1,83 641 799 11,2 2,7 24 662 3,2
1995 57 943 472 731 582 12,6 1,71 645 493 11,1 1,5 65 026 2,6
2000 58 785 246 679 029 11,5 1,64 608 365 10,3 1,2 143 871 3,6
2005 60 182 050 722 549 12,0 1,76 582 663 9,6 2,3 298 425 7,3
2010 62 510 197 807 271 12,9 1,92 561 666 8,9 3,9 266 730 8,2
2015 64 875 165 776 746 11,9 1,80 601 272 9,2 2,7 331 917 7,8

Durant le milieu du XXe siècle, l'indice synthétique de fécondité (ISF) du Royaume-Uni était élevé avec un pic de 2,95 par femme en 1964. Il a cependant rapidement baissé dans les années 1970, pour connaître son plus bas historique en 2001 avec un indice à 1,63. Depuis, l'indice est remonté, et a atteint le niveau de 1,96 enfants par femme en 2008. L'ISF varie cependant considérablement à travers le pays, il était ainsi en 2008 de 2,10 en Irlande du Nord, de 1,80 en Écosse, de 1,94 en Angleterre et de 1,96 au Pays de Galles.

Selon l'Office for National Statistics, durant les trois années entre juillet 2001 et juillet 2004, la population du Royaume-Uni a augmenté de 721 500 habitants, dont 242 800 (soit 34 %) étaient dus à l'accroissement naturel, et 478 500 (66 %) à l'immigration[20].

Projection démographique

Projection démographique (année de référence : 2015[21],[22]
Année Population (au 1er janvier) - Projection de référence
2020 67 236 507
2030 71 563 991
2040 75 004 352
2050 77 568 588
2060 79 338 994
2070 80 959 872
2080 82 424 395

Groupes ethniques

Recensement 2011[23],[24],[25],[26],[13]
Groupe ethnique 2001 2011
Nombre % Nombre %
Blancs54 153 89892,12%55 073 55287,17%
Asiatiques : total2 578 8264,39%4 373 339

6,92%

Asiatiques : Indiens1 053 4111,79%1 451 862

2,30%

Asiatiques : Pakistanais747 2851.27%1 173 892

1,86%

Asiatiques : Bangladeshi283 0630,48%451 529

0,71%

Asiatiques : Chinois247 4030,42%433 150

0,69%

Asiatiques : autres247 6640,42%861 815

1,36%

Noirs1 148 7381,95%1 904 684

3,01%

Métis677 1171,15%1 250 229

1,98%

Autres230 6150,39%580 374

0,92%

Total58 789 194100,00%63 182 178

100,00%

Selon le démographe David Coleman, professeur émérite de l'université d'Oxford, si les tendances se maintiennent en matière de natalité comme d'immigration, les Blancs deviendront minoritaires vers 2066[27].

Migrations

Il ressort des différences importantes d'évolution démographique selon l'origine des populations. Entre 2001 et 2003, la population d'origine anglaise a diminué, du fait d'un solde naturel nul et d'un déficit migratoire, alors que les populations d'origine asiatiques et africaines ont progressé grâce à un solde naturel et migratoire positif[28].

Les données suivantes d'Eurostat ne concernent que les étrangers soumis à titre de séjour et ce pour la première fois. De plus, les étrangers bénéficiant de la libre circulation des personnes (Union européenne, Espace économique européen, Suisse) ne sont pas repris dans ce tableau[29]. En 2016, sur les 865 894 permis de résidence délivrés pour la première fois, 89 341 l'ont été pour raisons familiales, 365 455 pour raisons liés à l'éducation, 117 076 pour raisons liés à une activité rémunérée et 294 022 l'ont été pour d'autres raisons. Concernant la durée de validité du permis de résidence, 147 509 l'ont été pour une durée de 3 à 5 mois, 96 620 pour une durée de 6 à 11 mois et 621 765 pour une durée supérieur à douze mois.

Pays d'origine20182017201620152014
Chine100 54596 07987 00580 72473 878
Inde74 94672 23573 05971 65172 691
États-Unis43 24875 551102 703201 040136 202
Pakistan18 16720 06018 20415 87817 008
Australie14 20516 78319 26121 63019 479
Nigeria11 69611 19411 59313 76915 385
Canada10 18411 56312 14312 84012 633
Philippines10 13011 26010 3838 79915 499
Arabie saoudite9 25910 27710 85610 14511 606
Brésil9 13110 7128 34410 51910 472
Malaisie8 0659 0029 12410 65611 075
Japon6 8568 4728 53410 1699 679
Russie6 0828 2127 7399 0029 676
Corée du Sud5 8656 9516 6937 5606 436
Bangladesh5 5217 6025 6185 9966 706
Afrique du Sud4 9616 6066 8455 7565 039
Turquie4 9166 1066 1846 0695 544
Thaïlande4 4685 1215 2805 8295 871
Koweït4 3924 3263 9483 4013 390
Ghana4 2974 4533 8944 0734 573
Nouvelle-Zélande4 2145 4875 6396 8356 352
Taïwan3 7443 8744 0984 3464 090
Égypte3 5784 2113 6293 5033 465
Indonésie3 3053 8954 5704 1454 257
Albanie3 2503 2732 1761 8001 506
Iran3 0984 2822 8153 9583 218
Ukraine3 0123 7203 4963 3653 392
Sri Lanka2 7783 3013 6744 1424 064
Singapour2 7403 0453 3303 7883 751
Viêt Nam2 7272 8462 9912 9472 804
Syrie2 6104 7196 5994 3552 529
Mexique2 4802 9432 8003 2962 356
Qatar2 0342 7902 7092 6692 581
Népal1 9522 9292 8913 4502 949
Soudan1 9372 4372 8763 6841 856
Oman1 9062 2742 5043 0513 190
Libye1 8599638041 7133 777
Irak1 8162 1921 6142 3863 691
Afghanistan1 7992 1791 8182 3012 127
Kenya1 7771 8681 8681 8021 890
Maroc1 6232 1541 8871 7941 594
Israël1 6152 4952 2762 3871 599
Jordanie1 5262 0491 8061 9501 664
Kazakhstan1 5241 7291 7811 9452 097
Argentine1 5221 7021 7041 8231 674
Colombie1 4811 9871 8452 1172 160
Érythrée1 3292 1092 0182 0222 578
Émirats arabes unis1 2771 7142 3012 0891 992
Zimbabwe1 2591 4571 4161 3491 323
Algérie1 1841 3991 1211 3261 444
Liban1 0421 1551 1881 1791 051
Somalie1 032950798784998
Bahreïn1 0261 6331 5519781 213
Total450 775517 000529 876633 017567 806
Estimation de la population résidente par pays de naissance au 31 décembre[30],[31]
2010 2015 2017 2018
Population totale 61 958 000 64 265 000 65 176 000 65 611 000
Royaume-Uni 54 699 000 55 642 000 55 777 000 56 245 000
Total né hors Royaume-Uni 7 505 000 8 569 000 9 382 000 9 342 000
Pologne 579 000 831 000 922 000 832 000
Inde 694 000 795 000 829 000 832 000
Pakistan 482 000 503 000 522 000 535 000
Roumanie 79 000 220 000 390 000 392 000
Irlande 407 000 382 000 390 000 369 000
Allemagne 274 000 286 000 318 000 309 000
Italie 118 000 162 000 232 000 253 000
Afrique du Sud 191 000 200 000 228 000 246 000
Bangladesh 212 000 217 000 263 000 241 000
Chine 120 000 197 000 216 000 207 000
Nigeria 191 000 199 000 194 000 205 000
Lituanie 87 000 151 000 178 000 190 000
France 111 000 153 000 175 000 170 000
États-Unis 177 000 181 000 153 000 170 000
Espagne 68 000 125 000 156 000 150 000
Portugal 83 000 140 000 139 000 141 000
Philippines 123 000 132 000 150 000 141 000
Australie 112 000 125 000 138 000 140 000
Jamaïque 160 000 137 000 118 000 134 000
Sri Lanka 117 000 132 000 144 000 128 000
Kenya 128 000 134 000 129 000 127 000
Zimbabwe 130 000 112 000 122 000 124 000
Ghana 84 000 108 000 109 000 120 000
Somalie 110 000 114 000 101 000 108 000
Bulgarie 52 000 69 000 84 000 103 000
Turquie 72 000 72 000 83 000 99 000
Canada 81 000 87 000 95 000 87 000
Brésil 44 000 53 000 72 000 87 000
Lettonie 48 000 94 000 105 000 86 000
Hongrie 41 000 80 000 93 000 82 000
Pays-Bas 55 000 69 000 65 000 81 000
Grèce 30 000 57 000 72 000 75 000
Afghanistan 54 000 76 000 85 000 73 000
Iran 70 000 86 000 70 000 73 000
Irak 69 000 71 000 66 000 73 000
Slovaquie 48 000 85 000 79 000 72 000
Malaisie 60 000 62 000 75 000 69 000
Népal 35 000 67 000 65 000 64 000
Nouvelle-Zélande 72 000 59 000 65 000 62 000
Taïwan 45 000 51 000 61 000
Ouganda 48 000 60 000 56 000 58 000
Chypre 56 000 60 000 64 000 52 000
Singapour 42 000 44 000 50 000 52 000
Japon 38 000 43 000 45 000 48 000
Russie 40 000 46 000 59 000 47 000
Thaïlande 35 000 39 000 45 000 47 000
République tchèque 32 000 49 000 54 000 45 000
Égypte 28 000 38 000 41 000 45 000
Syrie 26 000 43 000
Suède 28 000 31 000 38 000 40 000
Maurice 43 000 34 000 42 000 39 000
Colombie 30 000 38 000
Ukraine 31 000 33 000
Albanie 28 000 36 000 32 000
Soudan 33 000 32 000
Belgique 35 000 39 000 31 000
Tanzanie 35 000 41 000 38 000
Algérie 33 000
Arabie saoudite 32 000
Malte 23 000 28 000 30 000
Zambie 29 000 27 000 28 000
Kosovo 27 000
Sierra Leone 27 000
Éthiopie 26 000
Danemark 25 000
Israël 24 000
Venezuela 22 000
Trinité-et-Tobago 22 000
Suisse 22 000
Autriche 21 000
Viêt Nam 29 000 21 000
Maroc 34 000 21 000
République démocratique du Congo 20 000
Angola 20 000
Guyana 20 000
Autres
Acquisition de la nationalité Britannique par pays d'origine des individus[32],[33]
2013 2014 2015 2016 2017
Total 207 989 125 605 118 000 149 457 123 106
Inde 36 351 22 424 18 395 24 615 16 600
Pakistan 21 655 12 993 13 087 16 735 10 390
Pologne 6 066 3 161 3 763 4 435 7 119
Nigeria 9 275 8 073 8 066 9 810 6 945
Italie 810 479 843 1 282 3 516
États-Unis 3 119 3 761 2 906 4 025 3 183
Afrique du Sud 6 448 5 289 4 787 5 059 3 103
Bangladesh 8 902 3 891 3 612 4 648 3 084
Roumanie 2 488 1 501 1 668 1 979 3 022
Zimbabwe 4 412 3 102 3 378 4 411 2 850
France 744 411 722 1 163 2 824
Philippines 10 374 3 095 2 969 4 257 2 807
Allemagne 567 309 592 992 2 636
Ghana 4 675 3 134 2 972 3 562 2 592
Sri Lanka 3 855 2 335 2 293 3 431 2 467
Chine 7 289 3 608 2 580 2 989 2 115
Somalie 5 688 2 106 2 217 2 652 2 081
Australie 2 683 3 054 2 188 2 621 1 832
Bulgarie 1 941 1 314 994 1 246 1 818
Népal 7 447 2 664 2 315 3 270 1 803
Iran 2 391 1 542 1 519 2 097 1 797
Jamaïque 2 874 2 372 1 781 2 313 1 652
Espagne 310 260 393 614 1 624
Turquie 4 184 1 843 1 609 2 254 1 594
Afghanistan 3 627 1 431 1 372 1 973 1 435
Hongrie 810 439 707 831 1 417
Portugal 624 318 422 672 1 234
Russie 2 085 1 591 1 536 1 649 1 220
Grèce 564 258 615 768 1 152
Érythrée 1 818 874 1 417 1 593 1 106

Religion

La principale religion du Royaume-Uni est le christianisme, partagé entre l'anglicanisme et le catholicisme en Angleterre et au Pays de Galles, et le presbytérianisme en Écosse et en Irlande du Nord. Une enquête sur 450 000 Britanniques de l'Office for National Statistics en 2010 a montré que 71 % de la population se considèrent chrétiens, 4 % musulmans et 21 % sans appartenance religieuse.

Au recensement de 2001, en Angleterre et au Pays de Galles, 151 000 personnes se disent appartenir à une minorité religieuse, ainsi 32 000 seraient spiritualistes, 31 000 païens, 15 000 jains, 7 000 wiccans, 5 000 rastas, 5 000 baha'is et 4 000 zoroastriens.

Langues

La principale langue maternelle du pays est l'anglais parlé par 95 % de la population. L'anglais écossais est parlé par environ 500 000 personnes en Écosse et 30 000 en Irlande du Nord, l'irlandais par 106 844 locuteurs en Irlande du Nord, le gallois par environ 600 000 personnes. Le gaélique écossais par 60 000 personnes en Écosse et le cornique par 2 500 personnes. Le polonais serait quant à lui l'une des premières langues maternelles étrangères avec 600 000 locuteurs l'ayant pour langue maternelle.

Sexualité

Une enquête de septembre 2010 de l'Office of National Statistics a révélé que 94,8 % des Britanniques se disent hétérosexuels, 1 % homosexuels et 0,5 % bisexuels[34]. 2,8 % ont par ailleurs dit ne pas savoir ou souhaiter répondre et 0,5 % n'ont pas répondu[34].

Références

  1. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  2. Le taux de variation de la population 2018 correspond à la somme du solde naturel 2018 et du solde migratoire 2018 divisée par la population au 1er janvier 2018.
  3. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  4. L'indicateur conjoncturel de fécondité (ICF) pour 2018 est la somme des taux de fécondité par âge observés en 2018. Cet indicateur peut être interprété comme le nombre moyen d'enfants qu'aurait une génération fictive de femmes qui connaîtrait, tout au long de leur vie féconde, les taux de fécondité par âge observés en 2018. Il est exprimé en nombre d’enfants par femme. C’est un indicateur synthétique des taux de fécondité par âge de 2018.
  5. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  6. Le taux de natalité 2018 est le rapport du nombre de naissances vivantes en 2018 à la population totale moyenne de 2018.
  7. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  8. Le taux de mortalité 2018 est le rapport du nombre de décès, au cours de 2018, à la population moyenne de 2018.
  9. Indicateurs du World-Factbook publié par la CIA.
  10. Le taux de mortalité infantile est le rapport entre le nombre d'enfants décédés à moins d'un an et l'ensemble des enfants nés vivants.
  11. L'espérance de vie à la naissance en 2018 est égale à la durée de vie moyenne d'une génération fictive qui connaîtrait tout au long de son existence les conditions de mortalité par âge de 2018. C'est un indicateur synthétique des taux de mortalité par âge de 2018.
  12. L'âge médian est l'âge qui divise la population en deux groupes numériquement égaux, la moitié est plus jeune et l'autre moitié est plus âgée.
  13. (en) « 2011 Census: KS201UK Ethnic group, local authorities in the United Kingdom ONS », sur ons.gov.uk, (en) « 2011 Census: KS201UK Ethnic group, local authorities in the United Kingdom ONS », sur ons.gov.uk,
  14. (en) « Annual Mid-year Population Estimates, 2013 », sur ons.gov.uk.
  15. (en) « Annual Mid-year Population Estimates, 2014 », sur ons.gov.uk.
  16. (en) « Population estimates for UK, England and Wales, Scotland and Northern Ireland: mid2015 », sur ons.gov.uk.
  17. « Évolution de la population - Bilan démographique et taux bruts au niveau national », sur appsso.eurostat.ec.europa.eu (consulté le 1er décembre 2017).
  18. « Indicateur conjoncturel de fécondité », sur ec.europa.eu (consulté le 1er décembre 2017).
  19. - données de statistics.gov.uk du 1er juillet au 30 juin
  20. « Population au 1er Janvier par âge, sexe et type de projection », sur appsso.eurostat.ec.europa.eu (consulté le 1er décembre 2017).
  21. (en) « Population Projections Data », sur ec.europa.eu (consulté le 1er décembre 2017).
  22. (en) « 2001 Census KS06 Ethnic group: Key Statistics for local Authorities », sur ons.gov.uk (consulté le 4 septembre 2014).
  23. (en) « Analysis of Ethnicity in the 2001 Census - Summary Report », sur scotland.gov.uk (consulté le 4 septembre 2014).
  24. (en) « Census 2001 Key Statistics - Urban area summary results for local authorities KS06 Ethnic group », sur ons.gov.uk (consulté le 4 septembre 2014).
  25. (en) « Northern Ireland Neighbourhood Information Service », sur ninis2.nisra.gov.uk (consulté le 4 septembre 2014).
  26. « White Britons to become minority by 2066 », sur telegraph.co.uk, (consulté le 24 novembre 2016).
  27. Laurent Chalard, Gérard-François Dumont (2007). « Des statistiques « ethniques » en Angleterre à la situation en France ». Population et Avenir. no 681, janvier-février 2007.
  28. Eurostat - Permis délivrés pour la première fois par raison, durée de validité et nationalité
    1. Dans le bandeau déroulant GEO, sélectionner 'France' uniquement puis cliquer sur Mettre à jour ;
    2. Dans le bandeau déroulant 'Pays de citoyenneté', sélectionner tout puis cliquer sur Mettre à jour ;
    3. Déplacer le bandeau déroulant 'Pays de citoyenneté' sur la colonne bleue GEO du tableau.
  29. (en) Morgan, Peter, « Population of the UK by country of birth and nationality - Office for National Statistics », sur www.ons.gov.uk (consulté le 24 août 2017).
  30. (en) « Population of the UK by country of birth and nationality - Office for National Statistics », sur www.ons.gov.uk (consulté le 16 mars 2019)
  31. (en) « Database - Eurostat », sur ec.europa.eu.
  32. (en) « Citizenship - GOV.UK », sur www.gov.uk (consulté le 1er septembre 2017).
  33. (en) « p. 8 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 2 janvier 2015).

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Anthony Albertinelli (dir.), Bettina Knauth (dir.), Katarzyna Kraszewska (dir.) et David Thorogood (dir.), Migrants in Europe : A statistical portrait of the first and second generation, Luxembourg, Eurostat, coll. « Statistical books », , 155 p. (ISBN 978-92-79-16231-2, DOI 10.2785/5318, présentation en ligne, lire en ligne).

Liens externes

  • Portail de la démographie
  • Portail du Royaume-Uni
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.