DP World

DP World (DPW) est le troisième exploitant portuaire mondial, exerçant sur 49 terminaux et prévoyant d'étendre ses activités à 12 autres. Il s'agit d'une filiale de Dubai World, société de participation appartenant au gouvernement de Dubaï (Émirats arabes unis).

Pour les articles homonymes, voir DPW.

Dubai Ports World

Logotype de Dubai Ports World

Création 2005
Dates clés 2006
(Acquisition des droits de gestion de la P&O)
Forme juridique Entreprise publique
Siège social Dubaï
Direction Mohammed Sharaf
Actionnaires Dubai World
Activité Transport, opérateur de terminaux maritimes
Société mère Dubai World
Effectif 30 000 (2008)
NASDAQ Dubai DPW
Site web www.dpworld.com

Chiffre d'affaires 4 2 milliards de $ (2016)[1]
Résultat net 1,13 milliards de $ (2016)[1]

Histoire

DP Terminals a été créé en 1999, issue de la fusion entre la Dubai Port Authority et l'activité internationale de DPI Terminals.

En mars 2006, DP World a racheté la société britannique P&O, qui était alors le quatrième exploitant portuaire mondial, pour la somme de 3,9 milliards de livres sterling, devançant l'offre du Singapourien PSA International qui n'était que de 3,5 milliards. Ce rachat a provoqué une forte polémique aux États-Unis où P&O gérait plusieurs ports américains[2]. Dans le contexte post 11 septembre, de nombreux membres du Congrès américain, tant démocrates que républicains, se sont opposés, pour des questions de sécurité, à ce qu'une société d'un pays du Golfe gère des ports américains. Malgré le soutien de la Maison blanche et d'un certain nombre de garanties apportées, DP World a dû se résoudre à revendre ses activités portuaires aux États-Unis.

En 2011, DP World effectue une restructuration importante de sa dette qui est alors constituée de 25 milliards de dollars[3].

En novembre 2014, DP World acquiert l'entreprise de logistique dubaïote Economic Zones World pour 2,6 milliards de dollars, toutes deux filiales de Dubai World, dans un contexte de restructuration de la dette de Dubai World[4].

En septembre 2017, DP World annonce l'acquisition de Dubai Maritime City, une zone d'activité commerciale et industrielle et de Drydocks World, une entreprise de réparation navale, pour 405 millions de dollars[3].

En août 2018, DP World annonce l'acquisition d'Unifeeder, une entreprise logistique danoise, pour 660 millions d'euros[5].

En juillet 2019, DP World annonce l'acquisition Topaz Energy, une entreprise de logistique, pour 1 milliard de dollars[6]. En janvier 2020, DP World annonce prendre une participation de 44 % dans Swissterminal[7].

Localisation des terminaux

Carte des terminaux de DPWorld:
  • terminaux de conteneurs

  • terminaux en projet
  • Afrique

    Amériques

    Asie

    Europe

    Océanie

    Voir aussi

    Notes et références

    Source

    Liens internes

    Liens externes

    • Portail du monde maritime
    • Portail des entreprises
    • Portail de Dubaï et son émirat
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.