Daniel Peter

Daniel Peter, né le à Moudon et mort le , est un industriel, chocolatier et homme d'affaires vaudois, principalement connu pour être l'inventeur du chocolat au lait.

Pour les articles homonymes, voir Peter.
Daniel Peter
Biographie
Naissance
Décès
(à 83 ans)
Vevey
Nationalité
Activité

Biographie

Daniel Peter est issu d'une famille alsacienne. Il remplace dans sa ville natale un instituteur à l'âge de seize ans, avant d'entrer, pour un apprentissage, dans un commerce d'épicerie et de fabrication de chandelles de Vevey.

En 1856, Daniel Peter fonde, avec son frère Julien, la société « Frères Peter », qui reprend le petit atelier de chandelles de sa patronne. Après son mariage avec Fanny Cailler, fille de François-Louis Cailler, et à la suite du retrait de Madame Moreillon, l'exploitation des fabriques de chandelles et de chocolat se poursuit, dès 1867, sous la raison sociale « Peter-Cailler & Cie ». Les récentes découvertes liées à l'utilisation du pétrole faisant diminuer les ventes de chandelles, Daniel Peter décide de se concentrer sur l'autre activité. Il innove en se mettant à fabriquer du chocolat au lait (soluble) dès 1875[1],[2]. La qualité de ses produits et le nombre de ses ventes valent à Daniel Peter plusieurs distinctions.

Fort de ses succès, Daniel Peter décide d'agrandir et de transplanter son usine. Elle est inaugurée à Orbe en février 1901. Pour continuer à s'imposer sur le marché du chocolat, la Société des Chocolats Daniel Peter S. A. rachète l'entreprise fondée par Amédée Kohler (1904), collabore avec Nestlé S.A. et fusionne avec la maison Cailler de Broc. Ainsi prend progressivement forme Peter-Cailler-Kohler, Chocolats suisses S.A. (1911), qui fusionnera avec la société Nestlé en 1929 à Vevey.

Bibliographie

  • Alain Bougard, CH comme CHocolat : L'incroyable destin des pionniers du chocolat, Genève, Slatkine, (ISBN 2-8321-0036-8).
  • « Daniel Peter », sur la base de données des personnalités vaudoises sur la plateforme « Patrinum » de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne.
  • Dictionnaire historique et biographique de la Suisse, Vol. 5, p. 263.
  • Gilbert Marion, « Peter, Daniel » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du ..
  • Liliane Desponds, Fabrique d'Orbe : cent ans d'évolution et d'excellence (1901-2001), Orbe, Nestlé, , p. 5-38.
  • photographie, Lausanne Patrie suisse, (A. G.) 1919, no 683, p. 286-287.
  • Aymon de Mestral, Daniel Peter 1836-1919, Théodore Turrettini 1845-1916, Edouard Sandoz 1853-1928, Henri Cornaz 1869-1948, Zurich et Bienne, Institut de recherches économiques et P. Boillat, coll. « Pionniers suisses de l'économie et de la technique » (no 3), .

Notes et références

  1. Présence suisse, « Daniel Peter » (version du 23 décembre 2014 sur l'Internet Archive).
  2. « L'invention du chocolat au lait fait l'objet d'une plainte contre Nestlé », RTS Info, (lire en ligne)
    « Marc-Olivier Peter, le propriétaire de la marque Peter, a déposé plainte le 1er mars contre Nestlé Suisse pour publicité mensongère, selon le journal fribourgeois. Le clip en question affirme que "c'est la famille Cailler qui a inventé le chocolat au lait". Or, selon lui, on doit cette invention à "Daniel Peter, en 1875, à la rue des Bosquets 14, à Vevey et non dans la fabrique de Broc". »
  • Portail du canton de Vaud
  • Portail du chocolat
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.