Daniel Soubeyran

Henri Ovide Daniel Louis Soubeyran, né le à Dieulefit et mort le à Turin, est un rameur français.

Pour les articles homonymes, voir Soubeyran.

Daniel Soubeyran

Le 'Huit' seniors du Club Nautique de Lyon,
en février 1900,
G. à D. Perrin, Soubeyran, Mabire, Mauthon,
Wegelin, Lumpp, A. Jambon, et Aublanc.
Contexte général
Sport aviron
Biographie
Nom complet
dans le pays d'origine
Ovide Daniel Louis Henri Soubeyran
Nationalité sportive France
Nationalité France
Naissance
Lieu de naissance Dieulefit
Décès
Lieu de décès Turin
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques 0 1 0

Biographie

Daniel Soubeyran est originaire d'une famille drômoise protestante, il est le frère de Marguerite Soubeyran, directrice d'une maison d'enfants à Dieulefit et Juste des nations.

Il est membre du Club Nautique de Lyon. En 1899, le 'Huit' seniors du Club Nautique de Lyon avec Perrin, Soubeyran, Mabire, Mauthon, Wegelin, Lumpp, A. Jambon, et Aublanc, remporte les journées nautiques de Mâcon et le Grand International des Internationales de Paris[1]. En 1900, la même équipe s'impose lors du match Paris-Lyon (en juin)[2].

Daniel Soubeyran dispute avec Charles Perrin, Georges Lumpp, Émile Wegelin et un barreur inconnu l'épreuve de quatre avec barreur aux Jeux olympiques d'été de 1900 à Paris et remporte la médaille d'argent.

Il est blessé durant la Première Guerre mondiale et amputé d'un bras. Il réside de façon permanente à Turin, où il est président de l'association des anciens combattants français de la ville de 1926 à 1939, et président de la colonie française de Turin de 1946 à 1957, puis président d'honneur et du Piémont[3]. Il est promu commandeur de la Légion d'honneur en 1957.

Il meurt à Turin en 1959[3].

Distinctions

Références

  1. La Vie au grand air, 11 février 1900, p.278.
  2. La Vie au grand air, 17 juin 1900, p.527.
  3. « Cote 19800035/420/56198 », base Léonore, ministère français de la Culture

Liens externes

  • Portail de la Drôme
  • Portail de l’aviron
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.