Danse du papillon (Annabelle)

Danse du papillon (Butterfly Dance) est un film américain réalisé par William Kennedy Laurie Dickson, sorti en 1894, avec Annabelle[1]. Il s'agit d'une des nombreuses prestations que la danseuse a exécutées sur le plateau du Black Maria, le premier studio de cinéma, créé en 1893 par Thomas Edison. L'une d'elles s'intitule : Danse serpentine, où Annabelle ne porte pas sur la tête les antennes qu'elle a coiffées pour cette Danse du papillon.

Danse du papillon
Photogramme de Danse du papillon (1894).

Titre original Annabelle Butterfly Dance
Réalisation William Kennedy Laurie Dickson
Acteurs principaux

Annabelle

Sociétés de production Edison Manufacturing Company
Pays d’origine États-Unis
Genre Danse
Durée 1 min
Sortie 1894

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Synopsis

La danseuse Annabelle, vêtue de voilages légers, coiffée d'antennes fantaisistes, reprend le type de danse qu’avait popularisé Loïe Fuller trois ans auparavant, et qui privilégie les mouvements amples des bras, entraînant les voilages qui tournoient et se gonflent d’air.

Fiche technique

  • Titre : Danse du papillon
  • Titre original : Annabelle Butterfly Dance
  • Autre titre : A dance by Annabelle ou Skirt Dance by Annabelle ou Annabelle Serpentine Dance
  • Production : Edison Manufacturing Company
  • Format : 1/ noir et blanc - 1.36:1 - muet
  • Format : 2/ colorié à la main aux encres à l’aniline
  • Réalisation : William Kennedy Laurie Dickson
  • Colorisation au pinceau : Antonia Dickson (son épouse) ou l'épouse d'Edmond Kuhn (qui remplace Dickson après son départ en 1894[2])
  • Date de sortie : septembre 1894. (Le "C" à droite de la danseuse désigne la Continental Commerce Company, société que fondent Edison et des partenaires pour commercialiser ses films en Europe et en Asie)
  • Genre : Danse
  • Durée : 1 minute

Distribution

Lien externe

Références

  1. (en) Charles Musser, History of the American Cinema, Volume 1, The Emergence of Cinema, The American Screen to 1907, New York, Charles Scribner’s Sons, , 613 p. (ISBN 0-684-18413-3)
  2. Georges Sadoul, Histoire du cinéma mondial, des origines à nos jours, Paris, Flammarion, , 719 p., p. 18
  • Portail du cinéma américain
  • Portail de la danse
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.