Darius Rochebin

Darius Noël[réf. nécessaire] Rochebin, né Darius Khoshbin[1] à Genève le , est un journaliste suisse d'origine iranienne. Il présente le journal télévisé de la Radio télévision suisse (RTS) depuis 1998 ainsi que l’émission d’interview Pardonnez-moi, qui reçoit des personnalités suisses et internationales.

Darius Rochebin

Nom de naissance Darius Khoshbin
Naissance
Genève, Suisse
Profession Journaliste
Spécialité Le Journal de 19:30, RTS Un
Distinctions honorifiques Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres
Médias
Pays Suisse
Média télévision
Fonction principale Présentateur
Télévision Radio télévision suisse (RTS)

Biographie

Après des études de littérature française à l'Université de Genève, il a été journaliste au Journal de Genève (1987), puis au magazine L'Illustré avant d'entrer à la Télévision suisse romande en 1995. Il présente son premier journal télévisé (TJ-Nuit) en 1996 puis l'édition du week-end en 1997.

Il est depuis 1998 présentateur vedette du Journal de 19:30, le journal national suisse francophone, qui est aussi repris dans le monde entier sur l'antenne de TV5 Monde, touchant 257 millions de foyers dans le monde. Depuis 2008, celui que le journal Le Matin surnomme le « Pape du TJ » assure seul l'animation du journal télévisé[2].

Il conduit parallèlement une émission d'interview intitulée Pardonnez-moi où il reçoit chaque dimanche une personnalité marquant l’actualité[3].

Vladimir Poutine[4], François Hollande[5], Hassan Rohani[6], Emmanuel Macron[7] ont été ses invités, de même que Sepp Blatter[8], Julian Assange[9], Edward Snowden[10] ou Roman Polanski.

Il a reçu aussi des personnalités de la vie politique : Manuel Valls, Aung San Suu Kyi, Mikhaïl Gorbatchev, Laurent Fabius, Bernadette Chirac, des artistes comme Johnny Hallyday, Alain Delon, Stromae, Gérard Depardieu, Monica Bellucci, Arnold Schwarzenegger, mais aussi des écrivains tels que Jean d'Ormesson, François-Henri Désérable ou Sylvain Tesson[3]. Il a régulièrement présenté des journaux spéciaux décentralisés lors de grands événements : tsunami en Thaïlande, mort de Jean-Paul II, ouragan Katrina à la Nouvelle-Orléans, l'élection de Barack Obama[Laquelle ?] ou encore l'élection du pape François au Vatican.

En 2011, le journaliste de la RTS a été élevé par la France au rang de chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres[11].

Véritable personnalité incontournable des médias suisses, il porte un regard parfois critique sur la profession de journaliste. Il citait, par exemple sur le plateau de Jérémy Seydoux de Léman Bleu, Paul Valéry : « Le journalisme est un métier hystérique »[12].

Dès la rentrée d'août 2019, le journaliste suisse Darius Rochebin cédera sa place au valaisan Philippe Revaz et à la fribourgeoise Claire Burgy pour les éditions de la semaine du téléjournal (le 19:30) sur la RTS (du lundi au jeudi) et ne présentera plus que les éditions du week-end (du vendredi au dimanche) en alternance avec Jennifer Covo[13].

Publications

  • Portraits tendres et cruels, éditions Favre. (ISBN 2-8289-0789-9)

Notes et références

Liens externes

  • Portail de la télévision
  • Portail de Genève et son canton
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.