David Armstrong-Jones

David Armstrong-Jones, 2e comte de Snowdon, né le à Clarence House à Londres, est le fils de la princesse Margaret et de son époux Antony Armstrong-Jones, 1er comte de Snowdon. Il est un créateur de meubles contemporains. Dans cette activité, il est davantage connu sous le nom de David Linley. Il est également le seul neveu de la reine Élisabeth II.

David Armstrong-Jones

Le comte de Snowdon en 2007.

Titre Comte de Snowdon
Biographie
Nom de naissance David Albert Charles Armstrong-Jones
Naissance
Londres (Royaume-Uni)
Père Antony Armstrong-Jones
Mère Margaret du Royaume-Uni
Conjoint Serena Stanhope
Enfants Charles, vicomte Linley
Margarita Armstrong-Jones

Appartenance à la famille royale britannique

David Armstrong-Jones est le fils unique de la princesse Margaret († 2002), sœur cadette de la reine Élisabeth II, et du photographe Antony Armstrong-Jones, 1er comte de Snowdon († 2017). Il a une sœur cadette, Sarah.

À sa naissance, il était 5e dans l'ordre de succession au trône britannique. Depuis le , il est désormais 21e.

Titulature

Conformément aux usages de la noblesse anglaise, il prend à la naissance le premier titre subsidiaire de son père et se fait appeler « vicomte Linley ». En 2017, à la mort de son père, il devient 2e comte de Snowdon. Ses enfants ont droit au titre de Lord et Lady.

  • 6 octobre 1961 - 13 janvier 2017 : vicomte Linley
  • depuis le 13 janvier 2017 : Le très honorable comte de Snowdon

Il porte les titres de comte de Snowdon, vicomte Linley, de Nymans dans le comté de Sussex[1],[2].

Famille et descendance

Depuis le 6 mai 2019, il est 21e dans l'ordre de succession au trône britannique.

Le , il épouse Lady Serena Alleyne Stanhope, fille de l'actuel comte de Harrington. De cette union sont issus :

Depuis le remariage du prince Charles, Snowdon est le premier dans l'ordre de succession au trône à être marié à un membre de la noblesse.

Snowdon et sa femme Serena annoncent leur divorce le 17 février 2020 après plus de 25 ans de mariage[3].

Activités

David Armstrong-Jones s'est spécialisé dans la conception et la réalisation de mobilier contemporain. En 1985, il ouvre une boutique dans le quartier de Chelsea à Londres pour vendre ses créations sous le nom de David Linley. Elles s'inspirent de la période Art-déco et de la marqueterie traditionnelle. En 2017, son entreprise change de nom et devient « Linley ».

Expert reconnu en la matière, il est devenu directeur de Christie's à Londres en 2006 et a écrit plusieurs ouvrages sur les meubles et l'ébénisterie.

Snowdon a longtemps été une figure de la jet-set londonienne, et la cible des paparazzi.

Notes et références

  1. Chantal de Badts de Cugnac et Guy Coutant de Saisseval, Le Petit Gotha, Paris, Éditions Le Petit Gotha, coll. « Petit Gotha », (1re éd. 1993), 989 p. (ISBN 2-9507974-3-1), p. 513
  2. (en) « Honors and awards — Home office », The London Gazette, London, Her Majesty’s Stationery Office, (ISSN 0374-3721, lire en ligne)
  3. Elisabeth II au bord du désespoir : encore un divorce dans sa famille !, Candice Dupret, 18 février 2020.

Liens externes

Article connexe

  • Portail du Royaume-Uni
  • Portail de la monarchie
  • Portail de l’ameublement
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.