David Bardens

David Bardens, né le à Hombourg, est un médecin allemand. Au printemps 2015, un tribunal de Ravensbourg lui accordait en première instance les 100 000 euros, que le biologiste Stefan Lanka avait promis pour la preuve scientifique de l'existence du virus de la rougeole.

Pour les articles homonymes, voir Bardens.
David Bardens
Naissance
Homburg
Nationalité  Allemand
Pays de résidence  Suède
Profession
Ascendants
Petit-fils de l'élu au Bundestag (SPD) Dr. med. Hans Bardens (1927 - 2003)

Biographie

Après le service civil, Bardens suivait une formation paramedicale d'urgence (Rettungsassistent) à Mayence. Il achevait ses études de médicine générale par une dissertation au sujet de l'hystérectomie par cœlioscopie[1]. Pendant ses études, il travaillait comme enseignant dans une école de sage-femmes et en tant que spécialiste de perfusion pour une fondation de transplantation d'organes. Après sa promotion, il exerçait brièvement comme médecin à la clinique obstétrique de l'université de la Sarre à Hombourg avant de partir pour la Suède, où il s'est installé comme médecin généraliste libéral. Il est le petit-fils de l'ancien élu au Bundestag (SPD) Dr med. Hans Bardens[2].

Procès contre Stefan Lanka

En novembre 2011, le docteur en biologie et opposant à la vaccination, Stefan Lanka promettait la somme de 100 000 euros à qui prouverait l'existence du virus de la rougeole et en déterminerait le diamètre de façon scientifique[3]. Lanka soutient la thèse scientifiquement non reconnue, que la rougeole est causée par une combinaison de facteurs psychosomatiques et d'empoisonnement[4]. Bardens, qui était encore étudiant à l'époque, se faisait confirmer le sérieux de l'offre par écrit le 30 janvier 2012[5]. Dans la bibliothèque de son université, il sélectionnait six articles de revues scientifiques[6] pour établir les faits requis et les envoyait par courrier recommandé à Lanka, accompagnés par la demande de bien vouloir verser la somme promise sur son compte. Ce dernier refusait et Bardens portait plainte pour non-paiement au tribunal de Ravensbourg.

Ce « procès de la rougeole » (Masernprozess) eut de larges retentissements médiatiques bien au-delà de l'Allemagne. Lanka soutenait que les images dans les articles scientifiques invoqués représentaient non pas le virus de la rougeole, mais d'autres virus. Il aurait également exigé que la preuve soit faite par des publications de l'Institut Robert-Koch et refuse donc catégoriquement le paiement de la récompense[7],[8]. Le tribunal demandait une expertise au directeur de l'Institut für Medizinische Mikrobiologie, Virologie und Hygiene à l'université de Rostock, le professeur Andreas Podbielski[9]. Il devait déterminer si les publications citées par Bardens correspondaient aux standards scientifiques actuels et si elles apportaient bien la preuve demandée. Il est remarquable que Lanka employait les mêmes techniques dans sa propre dissertation que les articles cités. Dans sa décision du 12 mars 2015, suivant les conclusions de l'expertise, le tribunal accordait les 100 000 euros à Bardens. Par le même jugement, Lanka est également condamné au remboursement des frais légaux engagés par Bardens pour obtenir une décision en référé interdisant les propos diffamatoires à l'encontre de ce dernier, tenus sur le site web de Lanka[10],[11],[12]. Lanka déclarait sa ferme volonté de faire appel de cette décision[13],[14]. Bardens regrette de ne plus pouvoir parler en public en Allemagne sans protection rapprochée depuis le procès, à cause de menaces contre son intégrité physique proférées par des opposants militants à la vaccination[15].

Publications

  • Inhibition of hemoxygenase-1 improves survival after liver resection in jaundiced rats. Epub 2009.
  • Co-auteur, "Five minutes of extended assisted ventilation with an open umbilical trocar valve significantly reduces postoperative abdominal and shoulder pain in patients undergoing laparoscopic hysterectom". Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol. 2013 Nov;171(1):122-7. DOI:10.1016/j.ejogrb.2013.08.014. PMID 23998556.
  • Co-auteur, "The impact of the body mass index (BMI) on laparoscopic hysterectomy for benign disease" Arch Gynecol Obstet. 2014 Apr;289(4):803-7. DOI:10.1007/s00404-013-3050-2. PMID 24113992.
  • Co-auteur, "Comparison of Total and Supracervical Laparoscopic Hysterectomy for Benign Disease in a Collective of 200 Patients", Journal of Gynecologic Surgery. Oktober 2012, 28(5): 333-337. DOI:10.1089/gyn.2012.0016.

Liens externes

Références

  1. Sujet de la dissertation: « Laparoskopische Hysterektomie: Neue Erkenntnisse zu Operationstechniken, Einflussfaktoren und zum postoperativen Schmerzverlauf. »
  2. Biographie extraite de « Man könnte Lanka das Masernvirus auf einem Silbertablett präsentieren… Interview mit David Bardens », 23. mars 2015. allemand/ anglais
  3. Le site n'es plus en ligne:copie de la wayback-machine du 29. mars 2012 et un document pdf de cette copie (allemand)
  4. Voir l'interview du 9. avril 2014, la veille du début du procès, diffusé le 10 April par regioTV Schwaben. (allemand)
  5. Chronologie détaillé sur positivists.org (allemand)
  6. Les titres et liens vers ce six articles se trouve à la date du 31. janvier 2012 dans la collection de sources autour du procès.
  7. Impfgegner-Wette vor Gericht (allemand).
  8. Lisa-Maria Müller: Skurriler Gerichtstreit: Mediziner fordert von Impfgegener Geld für Erreger-Nachweis. (allemand)
  9. Expertise d'Andreas Podbielski publié sur le site de Lanka (allemand)
  10. Voir aussi: jugement du Landgericht Ravensburg. (allemand)
  11. Die "Masernlüge" 100.000 Euro für den Nachweis des Masernvirus. (allemand)
  12. Urteil im Masernprozess Communiqué de presse du Landgerichts Ravensburg du 12. mars 2015 (allemand)
  13. Posse um Masernvirus: Impfgegner muss Arzt 100.000 Euro zahlen, Spiegel Online, 12. (allemand)
  14. Stefan Lanka und wie er die Welt sieht – Nach seiner Niederlage im Masernprozess lädt Stefan Lanka zum Vortrag nach Langenargen. (allemand)
  15. „Die Geschichte ging um die Welt“ – Der Homburger Arzt David Bardens muss nach dem kuriosen Masern-Prozess Leibwächter engagieren. (allemand)
  • Portail de l’Allemagne
  • Portail de la médecine
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.