Dedo III de Lusace

Dedo III de Lusace, surnommé le Gros (né vers 1120 ou 1130, mort le ) fut comte de Wettin sous le nom de Dedo V. À partir de 1144, il est seigneur de Groitzsch et en 1156 comte de Groitzsch et également comte de Rochlitz, et enfin en 1185 margrave de Lusace et comte d'Eilenburg et de Landsberg.

Dedo III de Lusace
Titres de noblesse
Marquis
Comte
Biographie
Naissance
Vers ou vers
Décès
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Luitgarde von Swabia (d)
Fratrie
Conjointe
Mechtilde van Heinsberg (d)
Enfants
Conrad II de Lusace
Agnès de Wettin
Goswin von Unter-Lausitz (d)
Dietrich III Pfalzgraf von Sachsen (d)
Agnès de Wettin
Philip von Unter-Lausitz (d)
Heinrich von Unter-Lausitz (d)

Biographie

Dedo est le fils de Conrad Ier le Pieux, margrave de Misnie et de son épouse Luitgarde de Ravenstein. À partir de 1144, il administre Groitzsch comme héritier des comtes de Groitzsch, mais également comme fils cadet du margrave Conrad et fils adoptif et héritier présomptif de sa tante par alliance Berthe[1], elle-même héritière de Groitzsch. Lorsqu'elle meurt en 1156, le Comté de Groitzsch est partagé et Dedo reçoit la seigneurie de Rochlitz, avec la juridiction sur l'évêché de Naumburg.

Dedo participe à cinq campagnes de l'Empereur Frédéric Ier Barberousse. En 1177, il est l'envoyé de Frédéric auprès du Pape Alexandre III et fait le serment en place de l'empereur de respecter le traité Venise, qui met fin au schisme. Lors du conflit de succession en Misnie de 1190, Dedo et ses fils prennent le parti Albert le Fier contre son père et son frère.

Dedo semble avoir séjourné pendant sa vie à Rochlitz. Comme son frère Othon le Riche, il encourage l'implantation de colons germaniques dans ses domaines. Il fonde le prieuré de Wechselburg, om il est inhumé comme ses descendants.

Son frère Thierry II de Lusace, qui se désigne lui-même sous le titre de « Margrave de Landsberg », meurt sans descendant en 1185 et Dedo hérite de ses possessions et prend alors le titre de Margrave de Lusace. Dedo souffre d'obésité, afin de pouvoir participer à la Troisième croisade, ses médecins tentent de pratiquer sur lui une « liposuccion », l'opération échoue et Dedo en meurt le .

Union et postérité

Dedo épouse Matilde de Heinsberg, héritière de Sommerschenbourg qui lui donne six enfants:

Par sa fille Agnès, Dedo fut le grand-père de sainte Edwige de Silésie et l'arrière grand-père de Philippe Hurepel comte de Boulogne via Agnès de Meran ainsi que l'arrière-grand-père de sainte Élisabeth de Hongrie via Gertrude de Méran.

Notes et références

  1. fille de Wiprecht de Groitsch et épouse de Dedo IV

Source

  • Portail du Saint-Empire romain germanique
  • Portail du Moyen Âge central
  • Portail de l’Allemagne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.