Dianthus rupicola

Dianthus rupicola est une espèce de plantes de la famille des Caryophyllaceae[2] que l'on peut trouver en Tunisie, en Sicile[3], dans les îles Éoliennes et au cap de Formentor à Majorque[4].

Description générale

Plante pérenne et glauque, elle présente des tiges stériles et des tiges fertiles, lignifiées, formant des touffes plus ou moins denses, de 30 à 60 centimètres de haut avec des rameaux droits ou ascendants. Les feuilles sont larges de 3 à 5 millimètres, charnues et glabres ; les inférieures sont oblongues à lancéolées, les supérieures plus étroites et mucronées à l'apex. Les fleurs forment une ombelle terminale. Le calicule contient 12 à 16 écailles, imbriquées obovales et acuminées. Le calice cylindrique est long de 20 à 25 millimètres. Les pétales de 10 millimètres sont roses et barbus. La capsule jaunâtre présente quatre dents courbées. Les graines, mesurant 2 à 3 millimètres, sont finement comprimées et chagrinées. La floraison a lieu de juin à août.

Taxinomie

Liste des sous-espèces

Selon The Plant List (4 octobre 2013)[1] :

  • sous-espèce Dianthus rupicola subsp. aeolicus (Lojac.) Brullo & Miniss.
  • sous-espèce Dianthus rupicola subsp. hermaeensis (Coss.) O.Bolòs & Vigo

Selon Tropicos (4 octobre 2013)[2] (Attention liste brute contenant possiblement des synonymes) :

  • sous-espèce Dianthus rupicola subsp. aeolicus (Lojac.) Brullo & Miniss.
  • sous-espèce Dianthus rupicola subsp. bocchoriana L. Llorens & Gradaille
  • sous-espèce Dianthus rupicola subsp. hermaeensis (Coss.) O. Bolòs & Vigo
  • sous-espèce Dianthus rupicola subsp. lopadusanus Brullo & Miniss.

Écologie

C'est une plante rupicole.

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • (ca) Francesc Bonafè Barceló (ca), Flora de Mallorca, vol. II, Palma, Editorial Moll,
  • Edmond Bonnet et Gustave Barratte, Exploration scientifique de la Tunisie. Catalogue raisonné des plantes vasculaires de la Tunisie, Paris, Imprimerie nationale, , [I]-XLIX, [1]-519 p. (lire en ligne)
  • (la) Ernest Cosson, Compendium florae Atlanticae seu expositio methodica plantarum omnium in Algeria necnon in regno Tunetano et imperio Maroccano hucusque notarum = ou Flore des états barbaresques Algérie, Tunisie et Maroc, vol. 2, Paris, Imprimerie nationale, , [I]-CVIII, [1]-367 p. (lire en ligne)
  • Alain Dobignard et Cyrille Chatelain, Index synonymique de la flore d’Afrique du Nord : Dicotyledoneae : Balsaminaceae - Euphorbiaceae, vol. 3, Genève, Éditions des conservatoire et jardin botaniques, , 449 p. (ISBN 978-2-8277-0124-7)
  • (it) Girolamo Giardina (it), Sicilia, piante vegetazione e ambienti naturali, Palerme, Jardin botanique de Palerme, , 221 p.
  • René Maire, Flore de l'Afrique du Nord, vol. 13, Paris, Paul Lechevalier, , 365 p. (lire en ligne)
  • Germaine Pottier-Alapetite, Flore de la Tunisie, vol. 1, Tunis, Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et ministère de l'Agriculture, , 612 p. (lire en ligne)

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la botanique
  • Portail de la Tunisie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.